masquer le menu

Heureux qui comme Éric

- 21 septembre 2018 - Par Rootsah

Main Event 550 € (Day 1C)

Tiens, encore une vieille connaissance de retour aux tables, à l'instar de Rémy Biechel : bonjour Éric Sagne ! Lui a complètement décroché, et n'a carrément plus joué au poker depuis trois ans : "Je ne joue plus du tout, je refuse même les homes games. La dernière fois que j'ai joué online, ça m'a donné envie de vomir !" Alors, pourquoi revenir taper le carton ici, sur ce WPO ? "J'étais avec Bruno Launais et un autre pote, et on s'est dit : 'Si on allait jouer aux cartes comme à l'ancienne ?' Et nous voilà. De toute façon, si je revenais c'était forcément sur un event Wina, où les buy-ins sont accessibles et où l'on retrouve un côté humain avec les pros mélangés aux amateurs." Et alors, le plaisir est-il de retour ? "J'ai ressenti la même petite boule au ventre et j'ai eu les mains qui tremblent, tant que je n'ai pas gagné un premier coup, comme avant... Et ça joue pas mal à table [Eric joue notamment avec Mathieu Philbert, NDLR], je prends mon pied", se satisfait celui qui avait remporté le Main Event de Winamax.fr en 2012 sous le pseudo Psicho.

Eric Sagne
En tout cas, Eric n'est pas resté inactif pendant ces années loin des tapis verts. Après avoir investi dans une startup de jeux pour iPhone qui lui a rapporté un bon paquet de pognon, le Parisien s'est lancé dans un projet d'envergure avec sa nouvelle "bankroll" : "Je monte un bar à vin, qui ouvrira dans deux mois. Ce sera dans le 20ème arrondissement de Paris, à Jourdain. Je vendrai aussi des disques." Et surtout, Eric suit à présent une nouvelle philosophie de vie : "Aujourd'hui, je veux juste être épanoui. Je veux faire ce dont j'ai envie, je bosse dans le milieu associatif de mon quartier. Je ne cours plus après l'argent. Et je me sens bien mieux que lorsque je jouais au poker." Ne reste plus qu'à observer si l'ancien pro Partouche retrouve rapidement ses vieux réflexes à une table...