masquer le menu

Ô Colonel, mon colonel !

- 20 septembre 2018 - Par Flegmatic

Main Event 550 € (Day 1B)

José Trophée FNL

C'est une véritable malédiction qu'a rompu José Souvignet mardi soir dans cette salle de tournoi du City West Hotel. En remportant le Media Event Hyper Turbo Boucherie Donkament Deglingos (ne rayez pas toute mention utile), "Le Colonel", comme il se fait appeler, est devenu le tout premier membre de la communauté French No-Limit à remporter un tournoi sur l'un de nos festivals live - selon leur très bien informé président Damien "Demoniaks22" [EDIT : il s'agissait en fait du premier trophée, puisque ce même Damien a remporté un Turbo à 100 € en 2012, comme il est venu nous le faire remarquer sur Twitter. Nos félicitations... avec six ans de retard !] Alors non, ce n'est pas le plus prestigieux. Certes, il n'avait "que" 24 adversaires à battre - dont votre serviteur -, et pas forcément les plus compétents. Oui, on se doute que les 250 € engrangés ne tiendront pas la semaine. Mais pour une fois que la FNL gagne quelque chose qui ne s'appelle pas la Ligue des Clubs, on s'en serait voulu de ne pas au moins le mentionner.

Plus habitué à suivre les éliminations progrès de ses collègues entre les tables, en nourissant le forum de l'association de photos et de bons mots, José se retrouve cette fois de l'autre côté de la barrière, grâce à un package remporté en mai dernier lors de la réunion live annuelle de la FNL. "C'est un gros événement étalé sur quatre jours pendant le week-end de l'ascension, explique-t-il. Vient qui veut mais on est souvent une bonne cinquantaine. En plus du Main Event et d'un tournoi annexe, on organise aussi pas mal d'animations, comme un Blind Test ou des sorties qui changent suivant le lieu où on se trouve. Cette année d'ailleurs, c'était dans mon fief, près du Mans." Sur ses terres, Le Colonel n'a pas laissé passer l'occasion de disputer son troisième WPO, après 2015 et 2016. Mais son meilleur résultat live, il l'a signé au Cercle Clichy-Montmartre, en mars 2015, sur la Finale du Winamax Poker Tour. Une 101e place qui lui a rapporté 1 200 €.

José Souvignet

Retraité de l'armée de l'air depuis deux ans, José n'est pas exactement du genre à rester chez lui les bras croisés. "Je fais un peu de réserve pour la préfecture de Rennes, et puis j'ai des hobbies. Je faisais de la culture de safran pendant un temps, j'allais même vendre des pains d'épice maison sur des marchés, mais j'ai eu deux mauvaises années de suite, avec des pluies qui ont ruiné mes bulbes."

Qu'à cela ne tienne, la nouvelle passion de José sera : "les voitures anciennes. Je viens de récupérer une MG B blanche de 1966, achetée sur Ebay, qui est venue d'Atlanta en passant par Miami et que je suis allé chercher au Havre. Ça fait partie d'un début de projet d'association que j'espère monter avec un copain qui touche pas mal sa bille en mécanique, et avec qui j'ai retapé une 2CV cabriolet." Un jeune homme (si, si), plein d'idées et de talents, que l'on adorerait voir aller loin dans ce tournoi, ne serait-ce que pour nous assurer une ambiance de feu autour d'une éventuelle table finale.