masquer le menu

De l'autre côté de l'écran

- 19 septembre 2018 - Par PonceP

Main Event 550 € (Day 1A)

Flavien au micro

C'est déjà son cinquième Winamax Poker Open, sauf que pour la première fois, ce n'est pas en qualité de joueur que Flavien Guénan a posé ses valises à Dublin, mais en tant que consultant pour Winamax TV. L'éternel grindeur et coach (sur Kill-Tilt) s'est un peu éloigné des tables depuis un an, mais pour une bonne raison. Dans ce petit monde de vingtenaires qui abandonnent leurs études pour vivre de coin-flips, Flav a fait tout l'inverse en reprenant un cursus de droit à l'université. "Commenter dix heures par jour, ça ne me fait pas peur, crois-moi. À côté de l'année de fac que je viens de bouffer, c'est de la rigolade."

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore notre analyste (honte sur vous), il écume les tables virtuelles depuis les balbutiements du .fr. Virtuose du choix de pseudo (de Gerarmendujeu, son pseudo "historique" à Gen.Tapioca et autres références à Tintin), il est plus rare en live mais compte tout de même 321 000 $ de gains, dont une victoire à 42 000 € à Deauville en 2011. Originaire de Grenoble, il est aussi un des meilleurs potes de Pierre Calamusa. Les opposés s'attirent, car il est pourtant aussi calme que Pierrot est taré. On espère d'ailleurs avoir LeVietF0u à l'écran pour découvrir quelques secrets bien gardés de leurs longues années d'amitié.

Flavien sera notre atout technique (et charme, bien évidemment) pour la belle semaine de streaming qui vous attend, et je peux vous garantir que vous allez vous délecter de ses analyses pointues et de sa connaissance des réguliers du circuit. "Je suis venu avec un contingent de Grenoblois, j'ai pris des petits pourcents un peu partout pour quand même vibrer sur le Main, et j'ai surtout préparé une anecdote sur chacun d'entre eux, au cas où ils passeraient à l'écran."

On découvrira ça dès demain pour son entrée en scène lors du Day 1B. En attendant, Flav' va s'offrir une sieste bien méritée après une 13e place sur le Starter pour un joli billet de 510 €. Une ligne de plus à son palmarès live, la première depuis trois ans, qui reste toutefois moindre que sa plus belle perf' à Dublin, sa seizième place au Main Event en 2014 pour 4 800 €. On n'allait pas non plus prendre un touriste pour commenter avec nous, qu'est ce que vous croyiez ?