masquer le menu

Il est là le Youki

- 19 septembre 2018 - Par Flegmatic

Main Event 550 € (Day 1A)

Youki

Pour être sûr d'apparaître dans nos colonnes, plusieurs solutions existent, les meilleures étant sans conteste de nous soudoyer à coup de tournées amenées directement sur le banc de presse, ou de se pointer dans la salle de tournois affublé d'un déguisement aussi ridicule qu'ostentatoire. Et ce qu'on aime bien avec Franck, le trublion en photo ci-dessus, c'est qu'il a choisi... de ne pas choisir ! Aficionado de nos tournois live depuis des années, et notamment du WPO, celui que l'on surnomme affectueusement Youki fait partie de ces joyeux camarades que l'on se fait un plaisir de revoir à chaque nouvel événement.

"Les tournois Winamax, pour moi, ils sont incontournables, explique ce chauffeur-livreur, père d'une famille de trois enfants. Il y a trois ans, je n'étais pas venu à Dublin. En voyant les photos des copains ici, j'en étais malade !" Mais s'il nous rend régulièrement visite, Youki ne joue que rarement les Main Events. "D'habitude, je suis plutôt sur les Side et il m'est arrivé plusieurs fois de venir sans jouer aucun tournois !"  Vous l'avez compris, Franck fait partie de ceux pour qui les activités annexes de la Leisure Room représentent le coeur de leur festival. "Et puis je viens aussi pour vous revoir, vous !" Oui, la flatterie est aussi une bonne façon d'atterrir dans ces colonnes.

Pour l'un de ses rares Main Events, Youki a vu les choses en grand, avec pas moins de trois buy-in potentiels sous le coude ! "Je me suis qualifié une première fois en décembre via Club Poker. Et ensuite, entre fin août et mi-septembre, j'ai fait deux fois deuxième de deux finales organisées par la French No-Limit [dont Youki est un membre éminent depuis de longues années NDLR]," avec à la clé un buy-in et un package supplémentaire. "Je ne vais pas forcément tout dépenser sur ce tournoi, tempère l'intéressé. Cela dépendra aussi du plaisir que je prends à table."

Et surtout, Youki doit être libre pour le Winamax Beer Pong Open de jeudi soir, qu'il disputera bien évidemment en duo avec son président de la FNL, Damien alias Demoniaks22. "On vit à quatre kilomètres l'un de l'autre, autour de Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor, et on se retrouve souvent pour jouer au poker ou simplement passer des soirées ensemble." Un tournoi de beer pong qui sera l'occasion de ressortir ce costume particulièrement seillant. "Je voulait être visible !, avoue-t-il. Dans un premier temps, j'avais d'autres idées : je voulais me faire quelque chose avec un W rouge sur la tête, mais ce n'était pas évident. J'aurais préféré quelque chose plus en rapport avec l'Irlande, mais j'ai craqué pour celui-là, à cause du chapeau." Et nous, on a craqué pour toi Youki.

Pendant que leur collègue tape le carton sur le Main Event, quelques-uns des membres de la French No-Limit ont décidé d'aller prendre un peu d'air à Dublin (vous l'avez ?), bravant un vent à décorner les boeufs et à perturber le trafic aérien autour de la capitale irlandaise. Amis voyageurs, accrochez-vous bien !