masquer le menu

C'est arrivé à quatre heures du mat'

- 23 septembre 2017 - Par Benjo DiMeo

FNL
Quand soudain, c'est le gramme : le Tripot Hold'em Club invente le Deepstack Beer Pong.

Jay Nissa
Les gens du bar ont fini par jeter l'éponge peu avant cinq heures. Pas un problème pour les habitués du WPO, comme Jay Nissa, qui se sont empressés de commander une maxi tournée afin de tenir plus longtemps. Ils furent nombreux à le soudoyer pour tenter d'obtenir un verre tardif.

Nico Moot
On avait demandé au DJ de mixer deux heures, histoire d'ambiancer les joueurs du Main Event venant de terminer leur Day 2 peu après minuit. Il sera resté derrière les platines jusqu'à l'aube. Bravo et merci, Nico Moot !

Le beer pong de tous les dangers

- 23 septembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Vendredi 10 heures, City West Hotel. Salon du petit déjeuner. Toutes les tables sont occupées. Personne ne semble bien réveillé. Tout le monde a la voix cassée.

« - Elle est où, l’eau ?
- A priori, pas à Dublin. »

« Ah tiens, c’est marrant, y’a le sosie d’Antoine en vieux.
- Non non, c’est bien Antoine. Il a pas encore été se coucher. »

« Il paraît que Patrick Bruel est arrivé à Dublin.
- Tu crois qu’il a déjà un binôme pour l’hippoglouton ? »

« - Hé, Youki ! T’as pris combien à Guignol hier ?
- 150 ! »

« -Incroyable : hier, j’ai vu un mec choper une meuf.
- Tu déconnes, y’a pas de meufs au WPO.
- Si si. J’avais jamais vu ça en huit éditions. »

« -Comment ça va ?
- Pas mal, à part que je suis suicidaire. »

« - C’est quoi, cette odeur ?
- C’est moi. »

« Hier, j'ai vu un mec en cash-game, il a réussi à perdre 8 000 en une heure. »

« Putain, j'ai jamais perdu ma voix aussi tôt en cinq éditions. »

« Le beer pong, c’est de la merde. »

« En fait, Dublin c'est le pire tournoi à couvrir ! Tout le monde est là en train de s'éclater du matin au soir et vous, vous devez produire du contenu, du contenu, et encore du contenu. »



Auteur de cette dernière citation (prononcée ce matin au milieu d'une salle remplie de mines pas encore bien levées après une nuit très courte) mon ami Laurent Dumont, fondateur du ClubPoker, ne pouvait mieux décrire le dilemme de nous autres "couvreurs" censés vous raconter le festival de A à Z.

Beer Pong
Si le WPO n'était constitué que de parties de poker, comme à peu près tous les autres festivals que nous couvrons toute l'année, l'affaire serait bien plus aisée à naviguer. Vous êtes nombreux, très nombreux, mais on arriverait un peu près à s'en sortir, en suivant un parcours fléché bien établi par des années de pratique du tournament reporting : forces en présence sur la ligne de départ, premier sortants, coups fumants, annonce du chip-leader, article bilan de fin de journée, et on recommence le lendemain jusqu'à ce qu'un vainqueur soit désigné.

Beer PongMais le WPO n'est pas un festival comme les autres, et vous en restituer toute la saveur implique impérativement de s'aventurer hors de la salle du tournoi pour vous parler de la foule d'activités hors-poker au programme. Et donc de prendre des risques... Comme de franchir la barrière entre le journaliste et le sujet, entre l'observeur et l'observé.

Beer PongTraduction : pendant que je regardais le tournoi de beer pong, constitué de 128 fêtards en train de viser des gobelets de bière avec une balle de ping pong tout en buvant une bière, ben... J'ai bu une bière. Puis une deuxième. Puis une troisième. Puis... Bref ! Au lendemain de cette tentative de reportage en immersion totale, mon verdict est clair : j'avais la mort au moment où le réveil a sonné, mes souvenirs du Winamax Beer Pong Open sont très, très flous, mais : je me suis bien amusé !

Beer Pong
Je me rappelle tout de même de deux ou trois trucs. Les noms des 64 équipes, fièrement affichées sur écran géant, tous plus débiles les uns que les autres, voire même franchement olé olé pour certains. Les déguisements : un Walter White par-ci, un alien par-là, une bière géante ici, un chevalier Jedi et un Dark Vador là-bas. Les hôtesses attifées à la bavaroire, apportant les pichets de bière en flux tendu. Les premiers tours de jeu, tout de suite très bruyants, il n'y a pas eu de round d'échauffement.

Beer Pong
Cette équipe de collègues travaillant aux paris sportifs de Winamax qui s'était entraînée des mois durant (avec de l'eau à la place de la bière !) pour... se faire éliminer dès le premier tour, bravo les gars. L'équipe des fondateurs de Winamax, qui n'ont jamais manqué une édition du WBPO. Cette défaite 10-0 infligée au second tour par l'équipe des Grumeaux, constituée pour moitié de Matthieu, compétiteur aussi bavard balle de ping pong en main qu'à une table de poker. Du jamais vu !

Beer PongJe me souviens aussi de la déception des premières équipes à sortir, partant aussitôt se consoler avec... d'autres parties de beer pong à l'étage en dessous (des side events, en quelque sorte). Je me souviens de ce binôme de touristes anglais, pas du tout des joueurs de poker, ils passaient par hasard dans l'aile de l'hôtel dédiée au WPO, et ont terrorisé nous autres francais jusqu'en demi-finales. Je me souviens d'avoir vu un peu trop de bides à l'air, et de fesses montrées pour tenter de déconcentrer l'adversaire.

Beer PongEt surtout, je me souviens m'être moi-même pris au jeu au fur et à mesure de l'avancement du tournoi, prenant partie pour l'équipe des mal nommées "Connasses", l'une des deux doublettes 100% féminines, et oubliant au passage toute prétention à l'objectivité journalistiques. Les Connasses battront les Grumeaux en huitièmes de finale au terme d'une partie épique, où je me serai surpris à vibrer autant que si j'étais en finale du Main Event... avant de malheureusement se faire battre à plate couture par l'équipe menée par les London Baby de Jérôme Launay, finaliste à Dublin il y a un an.

Beer Pong
Les retournements de situation improbables, les 1 à 9 qui se terminent en 10 à 9, les balles qui ressortent du gobelet après avoir tourbillonné sur le bord du gobelet, les cris de joie poussés trop tôt. L'agonie de la défaite, l'exhaltation de la victoire, qu'est-ce qu'il est débile, ce jeu, délicieusement débile.

Beer PongAlors, au moment de redescendre dans la Leisure Room, aphone et désorienté, afin de commander une nouvelle tournée, je me souviens m'être dit que si un jeu aussi con pouvait générer autant d'excitation et folie douce chez des adultes censés être responsables et matures, alors le Winamax Poker Open a de très, très beaux jours devant lui. Santé !

ResultsLe tableau final

Encore plus de photos dans la galerie

Tout pour la musique

- 23 septembre 2017 - Par Flegmatic

Blind Test 1

Vous pouvez différencier Stone et Charden de Peter et Sloane, Bananarama de Bandolero. Vous savez quel groupe est derrière la bande-son de Top Gun ou quelle chanteuse se cache derrière le titre phare de La Reine des Neiges. Vous ne pouvez plus entendre le fameux jingle d'Ardisson sans penser à Deee-Lite et Can't take my eyes off of you du Boys Town Gang est votre chanson favorite en karaoké. Alors vous auriez tout simplement cartonné lors du Grand Blind Test organisé ce vendredi soir dans la Leisure Room !

Blind Test 5

Le thème karaoké était soigneusement préparé pour vous faire pousser la chansonnette. Et devinez quoi : ça a marché !

En grande forme, comme à chacun de nos derniers tournois live à Dublin ou Marrakech, vous étiez près d'une centaine à répondre à l'appel de MC Rond et Jay Pee. Au programme, cinq manches correspondant à cinq thèmes distincts, qualifiant à chaque fois une équipe pour les demi-finales. Et de David et Jonathan aux Rolling Stones, avec une excursion du côté des émissions de télé et du septième art, tous les genres étaient représentés pour nous offrir un ultime affrontement de haute volée entre équipes de quatre.

Blind Test 8

Aladin Reskallah et Gaëlle Baumann étaient de la partie pour représenter le Team Winamax.

La donne change alors drastiquement. D'un QCM à répondre sur iPad il faut alors annoncer la bonne réponse à la criée et le plus rapidement possible. Tout membre de l'équipe répondant bon se voit ensuite retiré de la partie, laissant ses petits camarades répondre à leur tour, jusqu'à ce que tous aient trouvé un titre chacun. Et à ce petit jeu, entre les tenants du titre du Club Poker Radio, les Niçois de la Riviera, les Toulonnais, les sudistes de la raskass et la Team French No-Limit, se sont ces derniers qui l'ont emporté, leur emblématique président Damien Lemoine parvenant à sortir un Björk de derrière les fagots pour passer en finale.

Blind Test 7

Chaque équipe qualifiée se voyait remettre des casquettes de couleurs différentes. Ce vendredi soir, les gagnants portaient du blanc et du orange.

Ne leur restait plus qu'à défier le Burger de la Mort, une dernière épreuve qui pouvait leur permettre d'empocher chacun jusqu'à 150 € de ticket Winamax. Des dix extraits de quelques secondes de titres des années 80 à reconnaître et à restituer dans l'ordre, ils en trouveront finalement huit. Un score plus qu'honorable, surtout au vue d'une playlist loin d'être évidente, pour ajouter 100 € à leurs bankrolls respectives.

Blind Test 4

Mais parce que ce Blind Test reste avant tout un grand bordel organisé, tout le monde a ensuite pu revenir devant la scène, pour une criée générale en bonne et due forme. C'est à ce moment que nous avons choisi de nous éclipser, laissant les ultimes mordus s'écharper pour les quelques tickets, pintes gratuites et goodies à gagner. Bon, on remet ça quand ?

Blind Test 2

Blind Test 9

Blind Test 3

Blind Test 6

Les vrais vainqueurs du Main Event

- 22 septembre 2017 - Par Flegmatic

Nardin - Rodriguez beer pong

Vous pensiez que le Main Event du Winamax Poker Open ne livrera son verdict que dimanche soir, après des heures d'âpres batailles cartes en main ? Détrompez-vous, car le VRAI Main Event, celui pour lequel des dizaines de joueurs se sont entraînés sans relâche depuis un an, celui qui a fait tremblé les murs de la Leisure Room, a déjà eu lieu hier soir, il s'agit de l'inénarrable Winamax Beer Pong Open, dont la Winamax TV vous a déjà proposé un résumé vidéo haut en couleurs. Forcément, concentrés sur leur objectif de décrocher le Graal ultime de ce festival, ses grands gagnants Romain Nardin et Matthieu Rodriguez ont délaissé cartes et jetons hier, pour mieux tenter leur chance sur le Day 1B.

Matthieu Rodriguez beer pong

"C'est dur là...", confesse le premier, habitué de nos tables online sous le pseudo Y.Strahovski, attrapé en plein milieu d'un déjeuner dont il aura bien besoin pour reprendre des forces. "On aurait pu sortir dès le premier tour en plus, m'avait confié la veille son compère, qui a longtemps semé la terreur sur nos MTT les plus chers en tant que mezuuuuutOn ne jouait franchement pas bien, on s'est retrouvé à un gobelet contre un, et on a fini par chatter et gagner." "En demi-finales, j'étais déjà bien déchiré, ajoute Romain. Et après en finale, c'était la folie, il y avait plus de monde dans le rail que pour la TF du Highroller !"

Nardin - Rodriguez beer pong 2

Rappelons à toute fin utile que, pour repartir avec les trophées de champion tant convoités, les deux Maltais ont dû remporter six matchs, tableau élargi à 64 équipes oblige ! On n'ose même pas tenter de calculer la quantité de bière ingurgitée durant la soirée. "On s'était entraîné quand même, précise Romain, on a une table chez nous à Malte." Installé aujourd'hui dans un coin de la salle de tournoi, ce dernier va pouvoir retrouver un peu d'anonymat, au contraire de Matthieu, propulsé en table télévisée aux côtés d'un certain Patrick Bruel. Voilà ce qu'il en coûte d'être la nouvelle star de ce WPO.

Foot, golf, merguez et soleil : le Kamoulox du WPO

- 19 septembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Footgolf & BBQ

WPO Foot Golf
L'évènement qui a véritablement lancé l'édition 2017 du Winamax Poker Open tenait de la véritable gageure, sur le papier. Imaginez plutôt : nous demandions à des joueurs de poker de...

Se lever... à l'aube (rendez-vous devant l'hôtel à 9h30 : on connaît des joueurs qui se couchent plus tard que ça)
Pour... faire du sport (!), qui plus est un sport d'un nouveau genre, crossover joyeusement débile de deux disciplines n'ayant presque rien en commun.
La dite activité se pratiquait par dessus le marché ... en extérieur (!), autrement dit dans le froid irlandais typique du début de l'automne.
Et au niveau du timing, il fallait être à Dublin dès le début de la semaine, un mardi, alors même qu'aucune carte ni jeton n'avait encore été distribués sur la huitième édition du tournoi le plus fun de l'année.

WPO Foot Golf
En un mot comme en cent : nous étions conscients de la difficulté du pari que représentait cette compétition inédite de "footgolf". Ne risquait t-on pas un bide ? Sauf que chez Winamax, vous le savez, on adore "gamble" : même pas peur ! Et je dois avouer que je fus le premier surpris en mettant le nez en dehors du City West ce matin, après un bref détour par la salle du petit déjeuner : une bonne quarantaine de compétiteurs faisait le pied de grue devant le bus spécialement affrété pour nous emmener sur le terrain reservé pour l'occasion. Un mélange de visages connus et de petits nouveaux : grinders habitués de Winamax, joueurs de clubs, qualifiés par satellite, pros en vacances du circuit international, et joyeux drilles ne manquant aucune édition du WPO.

WPO Foot Golf
Avec le recul, j'aurais peut-être pu m'en douter que ce tournoi de footgolf allait rameuter les foules. Il ne faut jamais sous-estimer l'appétit d'un joueur de poker pour toute activité propice à générer des paris loufoques ! Certains ont pris la compétition très au sérieux, sortant de l'hôtel en short et maillot et déjà chaussés de crampons. D'autres, moins prévoyants mais tout aussi motivés, se sont simplement pointés en jean et en baskets. La majorité se situait à mi-chemin, vestimentairement parlant, vétus de joggings et chaussés de baskets de sport.

WPO Foot Golf
Et de quelle sorte de compétition s'agissait-il ? Grosso modo, l'appellation vaut à elle seule explication : nous avions affaire à un parcours de golf classique (neuf trous, dans le cas présent), avec ses pentes, ses bosses, ses arbres et bunkers, mais que l'on devait parcourir avec un ballon de football au pied pour tenter d'atteindre en un minimum de tirs des trous à la taille forcément XXL. En moyenne, cent mètres séparaient les tireurs de chaque trou (ce qui représentait un "par 3"), avec une distance pouvant atteindre 200 mètres pour certains trous plus ardus. Que ce soit pour le "dégagement" en début de trou, ou pour pousser d'une pichenette le ballon une fois celui-ci à proximité de l'objectif, il fallait faire preuve d'un minimum de finesse pour espérer tirer son épingle du jeu.

WPO Foot Golf
"Prenez le temps de vous échauffer !" a prévenu Matthieu Duran avant le lancement des hostilités. Pas un conseil en l'air, quand on s'adresse à des sportifs pour la plupart "du dimanche". Même lorsqu'il ne s'agit que de taper dans un ballon, un claquage est vite arrivé !

WPO Foot Golf
Après avoir passé toute la matinée à observer nos compétiteurs, je peux l'affirmer sans trop de risques de me tromper : aucun d'entre eux ne va passer pro dans l'art du footgolf. Mais tout le monde s'est bien marré ! "Ce ne sont pas des footballeurs, mais des danseurs", fut une phrase entendue à plusieurs reprises devant les mouvements de jambes parfois surprenants observés au moment de tirer. "C'est de la merde, ce jeu", s'est exclamé un célèbre grinder, frustré par son incapacité chronique à atteindre le "par". Mais d'autres nous ont agréablement surpris, parvenant à nous convaincre qu'un certain skill (voire même un skill certain) était nécessaire pour tirer son épingle de jeu. On refait le match :

WPO Foot Golf
9 heures 30, City West Hotel : la toute première compétition du Winamax Poker Open 2017 est sur le point de débuter. Un bus est affrété pour nous emmener sur un terrain de footgolf dans la banlieue de Dublin. Car oui, ces affaires-là se jouent sur un terrain dédié.

WPO Foot Golf
Le grand manitou des lives Winamax Matthieu Duran explique les règles à une assistance pas encore tout à fait réveillée.

WPO Foot Golf
Il faut dire que certains, comme Ivan Deyra, ont pris l'avion à l'aube après une nuit passée à jouer en ligne.

WPO Foot Golf
Comprendre la fiche de score ne sera pas chose aisée....

WPO Foot Golf
...Mais à un moment, il faut y aller.

WPO Foot Golf
Guignol en mode "plat du pied, sécurité".

WPO Foot Golf
Sonny Franco indique le chemin.

WPO Foot Golf
Gracilité et nonchalance, voilà comment on peut qualifier le style de Joseph sur le green.

WPO Foot Golf
Romain Lewis a répondu présent sur les frappes de mule...

WPO Foot Golf
...Mais aussi les finitions en finesse.

WPO Foot Golf
Adrien Guyon ne fut pas le dernier pour envoyer des gros péchons.

WPO Foot Golf
Guignol au moment de rater une cinquième "finition à deux mètres" consécutive.

WPO Foot Golf
Guignol après avoir raté une cinquième "finition à deux mètres" consécutive.

WPO Foot Golf
Il a fallu parfois se sortir du bunker, n'est-ce pas TroisBoudix ?

WPO Foot Golf
Onze heures : il est l'heure de faire les comptes. Si certains se sont un peu perdus, ayant eu besoin de 45 frappes pour parcourir les neuf trous, deux équipes sortent du lot avec de très beaux scores : les CheickDiabaté (33 tirs) et les AllWhite (32 tirs). Ils s'affrontent donc en finale, jouée en "mort subite". Pas le droit à l'erreur !

WPO Foot Golf
Représentant des CheickDiabaté, le vainqueur du SISMIX 2017 Hugo Larachiche s'élance en premier sur un "par 3" : sa superbe frappe s'échoue à trois mètres du trou seulement !

WPO Foot Golf
Son coéquipier Paul "LaPatouille" est donc en position pour tuer le match avec un "birdie". Son tir est joliment exécuté, le ballon se dirige vers le trou, Paul commence déjà à célébrer...

WPO Foot Golf
Mais non : le ballon rebondit sur le bord du trou et en ressort !

WPO Foot Golf
Ce contretemps n'empêchera pas Paul et Hugo d'emballer l'affaire une minute plus tard...

WPO Foot Golf
...Sous les clameurs du public.

WPO Foot Golf
Après ça, tout le monde avait bien mérité un bon gros barbecue des familles, dégusté, ô miracle, sous un soleil que l'on n'aperçoit que trop rarement en Irlande à cette époque de l'année.

WPO Foot Golf
On n'est pas bien, là ?

WPO Foot Golf
Oh que si.

WPO Foot Golf
Félicitations aux vainqueurs du tout premier Footgolf Open du WPO !