masquer le menu

Sniper : l'art de la guerre

- 23 septembre 2017 - Par PonceP

Event # 16 : Sniper - 150 €

Parmi les nouveautés de cette huitième édition du Winamax Poker Open, le tournoi Sniper est une vraie bouffée d'air frais et une franche réussite. Un petit rappel du principe s'impose pour ceux qui sont passé à côté des explications de ce nouveau format qui s'inspire du Knockout Progressif en y ajoutant une bonne dose de style .

Sniper1
Quatre "snipers" sont tirés au sort au début du tournoi, et reçoivent une magnifique coiffe militaire pour les identifier. Si un sniper "tue" un de ses adversaires, il remporte une prime et gagne un "grade", signifié par une étoile sur son couvre-chef. Toutes les cinq éliminations, il augmente de "catégorie" et obtient un nouveau couvre-chef, tout en augmentant progressivement sa prime. La toute première élimination rapporte 50 € et la prime peut monter jusqu'à 5 000 € pour vingt éliminations.

Si un sniper se fait éliminer, son bourreau récupère le titre de sniper et repart du premier grade, tandis que le sniper empoche sa prime. Si un sniper élimine un sniper, il gagne deux grades et la casquette du sniper éliminé est retirée de la partie. Enfin, dès qu'il ne reste plus qu'un seul sniper, ce dernier récupère le reliquat de la cagnotte (collectée sur les buy-ins pour les primes, dans le cas de ce tournoi, 20 €).

Sniper2
Bon, maintenant qu'on a fait le point sur les règles, prenons un peu de recul. Encore plus que dans un Knockout progressif, ce tournoi vous incite à l'agressivité. Il est évidemment primordial de naviguer avec un gros tapis dès lors qu'on est sniper, pour avoir la possibilité d'éliminer ses adversaires. Et si vous avez enchaîné les "kills", la valeur d'une nouvelle élimination éventuelle va vite dépasser le buy-in du tournoi et directement influencer votre prise de décision. Pour la faire court, il faut envoyer du jeton au milieu et prendre un maximum d'opportunités de bust vos adversaires sans trop regarder vos cartes.

En marge du Day 1B du Main Event, ils furent 103 à s'inscrire à 18h pour tester le nouveau format, et les joueurs sont unanimes : c'est super fun, ça donne envie d'être sniper et d'empocher un max ! D'ailleurs, quelques magnanimes participants se sont inquiétés auprès de moi du surcoût potentiel du tournoi pour Winamax, qui assure évidemment l'éventuel overlay des primes à distribuer (qui pourrait rapidement dépasser la cagnotte en cas de Snipers très efficaces). Ne vous inquiétez pas, on vous régale avec plaisir.

Sniper3
J'ai notamment croisé Samuel "Jenny59200" Anclevic, éliminé en 21e position avec un large sourire. "Tout va bien, j'ai encore mon papa pour assurer mes arrières". Bon, malheureusement pour cet oiseau de mauvais augure, Philippe Anclevic sera éliminé en 18e position quelques minutes plus tard par un Mike d'Inca on fire et alors énorme chipleader avec quatre averages et... pas de casquette de sniper ! Plutôt frustrant car Mike a éliminé les joueurs à la pelle, mais sans que ça ne lui rapporte le moindre bonus.

En revanche Maxime Sueur arbore fièrement le béret qui signifie troisième catégorie. Le jeune joueur a neuf éliminations à son actif, soit une prime de 1 000 € d'ores et déjà assurée ! Ce qui lui permettra d'ailleurs de relativiser son élimination en quinzième position pour... quatorze ITM. Une bulle qui vaut 1 000 balles, qu'il va pouvoir oublier en se sirotant une pinte. "J'aurais quand même bien deep run un peu plus, mais clairement je peux pas trop me plaindre j'ai déjà gagné une belle somme."

Pas beaucoup plus de chance pour Mike d'Inca, privé de bonheur aprés son élimination en sixième position pour 580 €. Quatre joueurs restent en lice pour s'emparer des 3 036 € de la victoire. Avec une vingtaine de blindes de moyenne, on devrait vite connaître le nom du meilleur tueur en série.