masquer le menu

Le bureau des légendes

- 23 septembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Le Day 1B se termine avec 160 joueurs environ
75% d'éliminations aujourd'hui !
On retrouvera quelque chose comme 250 joueurs au Day 2 samedi
Pas mal de joueurs longtemps absents des tables ont brillé aujourd'hui


Minuit et demie à Dublin : les joueurs possédant encore des jetons dans le Main Event viennent de les compter, de noter le montant sur un sachet en plastique, et de les emballer dans le dit sachet. En un mot comme en cent : la journée est terminée pour eux. Il est temps de se rejoindre dans la Leisure Room leurs camarades dont le parcours s'est déjà arrêté, pour une petite after au beer pong en compagnie de de notre DJ maison, Nico Moot, dont les sons electro-funk font joyeusement trembler les murs du City West.

Sur l'horloge, on compte environ 160 joueurs franchissant le Day 1B, soit 25% des partants du jour. Ils rejoindront samedi les 69 joueurs qui avaient déjà composté leur ticket hier. En attendant de pouvoir vous donner le classement complet et officiel, et de discuter de l'échelle de prix (combien d'ITM ? 150 ? 200 ?), on vous présente pêle-mêles quelques uns des visages marquants du jour. Spoiler : il y aura de très belles têtes de série à suivre au Day 2 !

Patrick Bruel
A tout seigneur, tout honneur : l'homme en grande partie responsable de la popularité du poker en France faisait aujourd'hui sa toute première apparition sur un Winamax Poker Open, un festival pour amoureux de poker se voulant représenter toute la France de notre jeu favori. Arrivé à Dublin ce matin, Patrick Bruel est immédiatement rentré dans l'ambiance du tournoi le plus fun de l'année, et s'est amusé comme un petit fou tout au long du Day 1B, montant des jetons en table télévisé avant d'être déplacé à une table "random" au milieu de la salle, autour de laquelle s'est formée un rail de plus en plus importants de curieux et de fans, aussi étonnés que ravis de voir débarquer la superstar française sur leur "petit" tournoi amateur. Si Patrick a possédé un gros tapis tout au long de la journée, son passage au Day 2 doit tout à un coup du destin joué en toute fin de journée : avec As-Roi, le Boss se retrouve à tapis préflop contre les deux Rois d'un adversaire au stack équivalent - 230,000 environ, soit 46BB. Le board révelera successivement un Valet, un 10 et une Dame, offrant une quinte salvatrice à Patrick ! Pour son premier tournoi de poker depuis les WSOP 2016, Patrick se qualifie pour le Day 2 avec 452,000. A vue de nez, cela devrait le placer dans le Top 30 du tournoi.

Laurent Decauwert
"Je n'avais pas touché de cartes en live depuis quatre ans !" Pour un retour aux affaires, c'est un retour en grâce pour Laurent Decauwert (un peu comme Patrick, quoi !), qui n'est autre que le chipleader de ce Day 1B, avec 750 000 pions. Membre du crew de Grenoble, où il a joué nombre de home games avec la bande des Pierre Calamusa et autres Flavien Guénan, celui qui vit désormais du côté de Lyon apprécie à juste titre cette petite balade de santé dublinoise. "C'est un de mes potes qui m'a proposé de venir parce qu'il restait une place dans la chambre. En plus, comme le 6-max est une de mes spécialités et que les événements comme ça sont rares, je n'ai pas hésité longtemps, même si je suis plus un joueur de cash game à la base. Il y a quelques années, j'arrivais à alterner entre live et online, mais maintenant que j'ai moins de temps de libre, je ne joue plus que online."

Comme tout bon grinder qui se respecte, c'est en fin analyste qu'il revient sur la main clé de sa journée, celle qui lui a permis de s'envoler tout en haut du chipcount. "J'ouvre au cut-off avec As-9 off, et mon voisin de gauche [Alexandre Reard, NDLR], me 3-bet au bouton. Il s'était montré particulièrement agressif depuis plusieurs minutes, j'ai une bonne profondeur de stack et je pense être devant, du coup je décide de 4-bet, en pensant quand même qu'il va souvent me payer. Flop As-Dame-6 rainbow, je ne vois pas l'intérêt de miser, du coup je check/call ses 60 000 - dans environ 150 000. Turn Valet et il envoie 120 000. Je tank et finis par payer au bout du Time. Il me reste alors 18 blindes. Clairement la décision se joue là, derrière je pense payer 90% du temps sur la rivière. En plus j'ai un blocker sur un 10-9 qu'il pourrait jouer agressivement. La river est une brique, un 7, il envoie son tapis, ce qui correspond à un peu moins d'un tiers du pot. Du coup j'ai besoin d'avoir raison à peu près une fois sur quatre. Je réflechis quand même une dernière fois à mes options, tellement que le floor est encore appelé. Je paie et il muck en disant avoir hauteur 10." Le coup idéal pour parachever une belle journée, et partir se coucher avec l'esprit libre. Bravo à lui, il ne sera devancé que par Kool Shen demain au départ du Day 2.

Davidi Kitai
"Si j'avais mis 10,000, cela voudrait dire une petite main. 20,000, ça serait une main moyenne. Mais là, j'ai tout mis : ça veut dire que j'ai tout !" C'est Davidi Kitai qui parle, après avoir surrelancé un adversaire short-stack en fin de journée. Ce dernier décide de tenter le tout pour le tout avec As-7. En fait de "tout", Davidi montrera une maigre paire de 3 qui restera en tête. Après un très solide Day 1B, Davidi passe au Day 2 avec un stack encore plus gros que celui de Patrick (mais inférieur à celui monté par Kool Shen hier) : 604,000. Si l'on additionne les 4 pros du Team ayant passé le Day 1A (Ivan, Aladin, Gaëlle, KS), et que l'on ajoute Romain Lewis (bien au dessus de la moyenne avec 355,000) et Sylvain Loosli (210,000), on totalise huit pros du Team au Day 2 ! 80% de l'équipe, quoi : seuls Guillaume Diaz et Michel Abécassis devront trouver autre chose à faire samedi (on me souffle dans l'oreillette que leur journée se passera sur le golf du City West).

Dara
Vous voulez d'autres pros du poker ? Régional de l'étape et grand habitué du WPO, Dara O'Kearney sera au Day 2 avec 162,000. Idem pour Ivan Tononi (355,000), Sylleo, le retraité Flavien Guenan, Jean-Marie Peyron, Erwann Pecheux, Aurélien Guiglini... Le choix de la table TV risque d'être compliqué : un véritable problème de riches.

BestMarmotte
Vous les avez vu défiler au micro de notre streaming, ou carrément à la table : les gamers ont envahi le WPO Dublin. Si les Xari (déjà bien connu de nos services), MisterMV, Zack et autres Psyko17 ont rendu les armes aujourd'hui, la communauté Twitch supportera samedi un BestMarmotte (photo) franchissant le Day 1B avec 103,000 (une quinzaine de BB) et un VinzHS ayant remporté "le flip de la survie" en toute fin de journée contre Sylvain Loosli, le maintenant à 10BB. Du côté des WIP "old school", le toujours souriant Bernard Mendy se place dans une moyenne confortable avec 230,000, après avoir notamment executé un incroyable hero call avec une paire 9 sur un board contenant trois figures et un tirage couleur. Faut pas trop le chercher, le Bernie.

Valentin
Comme Flavien Guénan, l'émérite finaliste de la Top Shark Academy 2015 Valentin Devooght ne grind guère plus les tables online désormais, étant retourné à ses chères études de kiné au Luxembourg. "Mais je n'avais pas cours cette semaine", sourit-il en expliquant la raison de sa venue. Ses vacances se passent plutôt bien : le Chti termine le Day 1B dans le Top 10.

Tonin
Du côté des éliminés, on devra désormais compter sans le tenant du titre Antonin Teisseire, Benjamin Saada, le vainqueur WiPT Mathieu Philbert, Xavier El Fassy, Romain Nardin, Maxime Chilaud, Victor Choupeaux ou encore Andy Black.

Bon, c'est pas le tout, mais y'a une énorme after en cours dans la Leisure Room, et j'aimerais bien rejoindre les autres avant que Nico Moot ne termine son set. Le Day 2 débutera samedi à midi (13h en France), avec bien entendu un streaming intégral. Au programme : 250 joueurs environ, l'entrée dans les places payées, et la longue marche vers les demi-finales ! La journée sera riche en action.

Classement : les 231 joueurs du Day 2

Patrick Bruel