masquer le menu

Artistes pintes

- 22 septembre 2017 - Par Benjo DiMeo

Nous n'en parlons pas souvent d'elles car elles sont aussi vieilles que le Winamax Poker Open, mais l'une des nombreuses raisons qui font du Main Event un tournoi à part sont ses primes, attribuées aux joueurs portant le logo Winamax lorsqu'un évènement rare et/ou malchanceux se produit à table. En début de chaque Day 1, nous avons depuis longtemps l'habitude d'offrir une entrée de side-event pour le premier éliminé du jour. En fin de journée, le chip-leader se voit attribuer un ticket online à 50€. Même tarif si vous causez l'élimination d'un Team Pro, et demain, le malheureux bubble boy sera invité à l'édition 2018 du WPO.

Pour l'heure, en ce milieu de journée, la prime la plus recherchée vous permet d'étancher votre soif (et celle de vos adversaires) dans une salle de tournoi où la température ne cesse de monter. Les conditions ? Trouver une quinte flush. N'importe laquelle, on ne vous demande pas de taper la Royale. En revanche, il vous faudra utiliser les deux cartes de votre main. La récompense : une pinte... Pour chacun des joueurs de la table ! Même ceux qui sont restés les bras croisés durant le coup en profitent.

Peyron
Au cours du Day 1A, Jean-Marie Peyron a fait plaisir à toute la table (sauf à son adversaire, on imagine) avec la main préférée de Davidi Kitai. Ce soir, Sylvain Loosli est tombé du mauvais côté de la confrontation, mais pourra se consoler avec un demi-litre de houblon.