masquer le menu

C'est un bonheur de vous retrouver

- 23 septembre 2016 - Par Benjo DiMeo

Fin du Day 1A
La fête ne fait que commencer


Le bilan que vous vous apprêtez à lire sera forcément partiel, puisque nous n’allons parler que du Main Event, et de son Day 1A qui vient de s’achever peu avant minuit. Pour un aperçu de l’action à l’intérieur de la Leisure Room, en particulier le survolté tournoi de beer pong officiel du WPO, il faudra attendre un peu.

Le Day 1A, donc. 343 inscriptions au total, re-entry inclus, pour la première journée de départ : c’est un peu plus que l’an passé. 71 survivants après plus de dix heures de jeu : c’est moins que l’an passé. Le taux d’éliminations approche les 80% !

Du coup, il serait un peu fastidieux de vous lister les sortants. Si vous désirez savoir si votre meilleur pote/beau-frère/pire ennemi (rayer les mentions inutile) a survécu à la journée, cette page vous renseignera plus vite que moi. Et n’oubliez pas que pas mal des joueurs déçus aujourd’hui vont profiter du format re-entry pour retenter leur chance. Ben oui, nous sommes encore au stade du tournoi où l’on n’est pas encore vraiment éliminé, si on a les moyens et la motivation de réessayer.

Hors de ces chiffres, une constatation : le plaisir toujours renouvelé de retrouver le Winamax Poker Open et son ambiance pareille à aucun autre festival de poker. Que de la bonne humeur, que des gens contents d’être là, et qui n’hésitent pas à le crier haut et fort, parfois un peu trop fort. Mention spéciale aux déguisements, beaucoup plus nombreux que sur les éditions précédentes. Il faudra qu’on fasse une galerie photo spéciale sur le sujet, cela vaut le coup.

Un seul joueur a franchi la barre des 300,000 unités (cela correspond à quinze caves de départ, excusez du peu) : Jérémy Saderne, déjà croisé lors de plusieurs éditions du Winamax Poker Tour au cercle Clichy-Montmartre.

Derrière, Pierre Richaud avec 293,300. Chaque fois que nous avons lu son nom, nous avons été brièvement excités avant de nous rendre compte que non, l’acteur Pierre Richard ne disputait pas le WPO.

Dans le Top 10, on retrouve aussi Fabrice Bettocchi, propulsé en fin de journée après avoir éliminé une certaine Gaëlle Baumann. Le coup est pour le moins gonflé : dans un pot limpé, Fabrice mise 3,500 au cut-off avec 109 sur le flop K108, puis 4,000 sur le turn, un 7. Là, Gaëlle, qui avait payé de BB, relance à 12,000 et se fait payer.  La rivière est un 3 qui fait rentrer le tirage couleur : Gaëlle fait tapis et Fabrice décide de payer avec la seconde paire ! « Je connais un peu son jeu maintenant », m’a glissé Fabrice, content de son bon coup.

Guillaume Diaz mérite lui aussi sa place dans le Top Ten avec 165,000, soit 69BB, tout comme Micaël Busto (étant fan de Breaking Bad, je suis partial quant à mon costume préféré de la journée) et Quentin Roussey (photo)

Juste derrière en embuscade, c'est un Ludovic Riehl tout sourire que nous avons retrouvé en fin de journée, avec un beau tapis de 141 400 unités. "Je suis tellement content d'avoir passé cette journée !," a laché Mikedou à son ex-collègue Volatile38, tout aussi heureux que lui de pouvoir profiter d'une journée off demain... et du bar de la Leisure Room dès maintenant. À la vôtre les gars, vous l'avez bien mérité !

Ils se qualifient eux aussi pour le Day 2 avec de gros tapis : Pierre Calamusa (15e), Gaëtan Martinez (17e), Ivan Deyra (30e)…

Qui d’autre ? Benjamin Saada est là, après avoir du re-entry. Dans la seconde moitié du tableau, on retrouve Nicolas Hameau, Jérémy El Fassy, l’Irlandais Dara O’Kearney (très short-stack), et Sonia (photo) l’une de nos qualifiées via le Winamax Club Trophy. La joueuse de Clermont-Poker est rassurée d’avoir franchi le Day 1. Son tapis est modeste (41,000, soit moins de 20BB au départ du Day 2), mais elle est contente d’avoir réussi à jouer son jeu habituel : « J’ai joué comme dans mon club ! Durant les cinq premières minutes, j’étais nerveuse… Jusqu’à ce que je me dise, après tout, je suis en freeroll. Ca m’a libérée, et j’ai passé la journée à jouer plein de coups, à faire des hauts et des bas. » Sonia peut célébrer sa fin de journée avec une bière dans la Leisure Room, et on est impatients de la rejoindre : il est temps de conclure !


Ils ont illuminé la salle de tournoi du Regency Hotel de leurs déguisements chamarrés, la Team Kill Tilt a réussi un Jour 1A de toute beauté. Pierre, Micaël, Vincent et Jérôme (de gauche à droite au premier rang) et leurs trois compères ont composté leur billet pour le Day 2 pour notre plus grand plaisir.

Rendez-vous à midi pour la suite de ce reportage au coeur du Winamax Poker Open, avec un Day 1B qui s’annonce deux fois plus gros que le Day 1A, et d’autres activités fun en tout genre. La teuf ne fait que commencer ! Bonne nuit.

Day 1A : le bilan chiffré

- 23 septembre 2016 - Par Flegmatic

Day 1A : 71 joueurs restants (sur 343 entrées) / Chip-leader : Jérémy Saderne 321 700

Jérémy Saderne 321 700
Pierre Richaud 293 300
François Colletta 202 400
Quentin Brochard 193 200
Micaël Busto 189 300 (photo)
Loïc Joseph (Suisse) 181 200
Sébastien Ta 180 000
Fabrice Bettocchi 173 900
Quentin Roussey 170 500
Guillaume Diaz 165 000 (Team Winamax)

Daniel Tighe (Irlande) 164 900
Jérôme Launay 162 000
Ludovic Riehl 141 400 (photo)
Maxence Kien 140 300
Pierre Calamusa 140 000 (Team Winamax)
Thomas Guguin 138 200
Gaëtan Martinez 136 900
Cyril Cassagne 135 000
Philippe Guerard 132 400
Othman Chaïb 129 200

Arnaud Marchal 125 000
Thibault Delaye 121 900
Vincent Pissocher 111 200
Yann Renault 109 800
Tony Queneau 109 100
Vincent Bosc 108 900
Nicolas Torossian 107 300
Philippe Hamon 106 300
Jonathan Sénéchaud 103 200
Ivan Deyra 102 000 (photo)

Jean-François Teixeira 101 000
Kevin Sahin 93 400
Rémi Blanc 93 000
Benjamin Saada 92 800
Simon Berthou 87 400
Steven Prouteau 87 000
Nicolas Lemaire 84 500
Nicolas Tygtat 76 400
Olivier Dupont 69 800
Fabien Voulminot 67 000

Djebar Rahou 66 100
Cécile Meroth 66 000
Nicolas Hameau 63 400
Ignas Vaitulionis (Lituanie) 62 400
Sébastien Berthod 61 100
Nicolas Videau 60 100
Marc Chehmirian 60 000
Nicolas Vincent 59 200
Julien Bayrounat 56 700
Renaud Singevin 54 700

Corentin Schmauch 54 000
Jacques Léfèvre 53 800
Damien Hugot 53 500
Maxime Mallet 52 200
Thibaud Zeien 48 400
Cieran Tighe (Irlande) 47 000
Joffrey Arnoult 46 200
Philippe Narbonne 45 000
Olivier Dumont 44 400
Nicolas Boucard 42 900

Sonia Besnier 41 500
Jérémy El Fassy 40 600
Declan O'Connell (Irlande) 39 500
Felix Guerraz 32 900
Hendrik Kennedij (Irlande) 31 700
Benjamin Chetioui 29 800
Thibaut Thévenet 28 000
Étienne Silva De Oliveira 25 600
Sean Foley (Irlande) 24 100
Dara O'Kearnay (Irlande) 20 300

Antoine Alexandre 19 400

Day 1A : bilan mitigé pour les Wameurs

- 23 septembre 2016 - Par Chhriis

Nous aurons le plaisir de retrouver olstargame au Day 2 bien qu’il reviendra avec un tapis amoindri, la faute à un mauvais coup infligé par le pro Guillaume Diaz en toute fin de journée. Jugez par vous-même : après l’ouverture d’un joueur en début de parole, volatile38 se contente de payer avec une paire de Rois et Olivier en fait de même avec une paire de Valets. Pour ce dernier, le flop Valet-Dix-Neuf est presque idéal.

Le pro continue dans l’optique du piège et check. Notre Wameur mise, ce qui fait fuir le relanceur initial mais pas Guillaume bien sûr qui relance à tapis. C’est payé dans la seconde par olstargame qui déchante d’un coup avec l’apparition d’un Roi sur la rivière. Sonné mais pas abattu, il lui reste 44 400 jetons, soit une vingtaine de blinds, qu’il devra faire fructifier samedi.

La vraie belle performance se situe du côté de Dr.Grinsp00n qui semble n’avoir jamais vraiment été en danger aujourd’hui. Pourtant, plus rien ne se passait comme prévu lorsqu’il a changé de table pour se retrouver face à des joueurs plus aguerris que les précédents. Voyant alors son tapis passer de 100 000 unités à 55 000, il trouvera un sport parfait de double-up en partant à tapis avec une paire de Dames face à une paire de Huit. Il termine ainsi la journée légèrement au-dessus du tapis moyen avec 103 200 jetons.

Dr.Grinsp00n et olstargame sont qualifiés pour le Day 2.

Du côté des mauvaises nouvelles, la série des éliminations a débuté par celle de Sylleo, lui qui avait pourtant craqué une paire d’As peu de temps avant avec un très modeste Trois-Quatre assortis. Point suffisant pour réellement redécoller après être tombé short stack, Sylvain perdra un coin flip (le second en cinq mois selon des sources non officielles) qui scellera son destin dans ce Main Event. Ou pas, car il prendra l’option ré-entry… avant de s’incliner à nouveau dans ce premier jour de compétition. Et puisque ça ne passe pas pour le Day 1A, c’est avec une motivation intacte que nous le retrouverons demain pour le lancement du Day 1B.

En milieu de journée, c’est ensuite GilOutOO que nous avons perdu. Sans nécessairement avoir disputé de gros coup crucial, c’est petit à petit que Gildas a vu fondre son tapis, lui qui de ses propres mots a peut-être été un peu trop curieux, perdant des jetons en payant ses adversaires le cœur trop léger.

Puis est venue la disparition de Guinsouille dont la sortie s’est faite d’une façon qu’il ne risque pas d’oublier de sitôt. Kévin s’est en effet vu payer son tapis de 25 blinds par une main que nous qualifierons sans gêne de médiocre pour une telle profondeur : pourtant armé d’As-Roi, le Wameur s’inclinera face à Roi-Quatre pour son premier grand tournoi live. Bien qu’évidemment frustré, c’est avec le détachement nécessaire qu’il nous a raconté ce coup.

Demain, les Wameurs seront bien plus nombreux à prendre le départ du second Day 1 de ce Main Event, et je leur donne d'ailleurs rendez-vous au restaurant de l'hôtel pour leur offrir le premier verre de la journée.

Bonne soirée !

Pierre s'enrichit

- 23 septembre 2016 - Par Flegmatic

C'est sans conteste l'un des plus gros coups de la journée que vient de s'adjuger Pierre Richaud. Déjà dans le peloton de tête au retour de la pause dîner, l'ami Pierrot s'est envolé au-dessus de la barre des 200 000 jetons. Tout commence par une ouverture sous les fusils à 3 700 de son voisin de gauche (blindes 800/1 600). Pierre s'acquitte de la somme, tout comme Ivan Deyra qui complète sa petite blinde.

Le relanceur initial poursuit son agression avec deux salves à 7 500, puis 20 000 sur un board 52JT qui ne font fuir absolument personne. C'est finalement Pierre qui prend les choses en main sur le 6 river en faisant gonfler le pot de 35 000. ValueMerguez s'écarte mais pas le troisième joueur dans le coup, qui paie mais ne peut montrer mieux que la paire de 5 de Pierre. Voilà désormais ce dernier parmi les chipleaders, aux côtés de son voisin de la table 12, le Suisse Loïc Joseph, assis devant plus de 220 000 jetons.

Sous la barre des cent joueurs - fin de journée en vue

- 23 septembre 2016 - Par Benjo DiMeo

23 heures 30 à Dublin. Il reste moins de trente minutes à jouer et ceux qui sont parvenus à tenir jusque maintenant n'ont qu'une envie : en finir, et vite. C'est certain : ils seront une poignée à chuter durant les dernières minutes de jeu, ayant joué le temps maximum pour une récompense minimum.

En attendant un bilan de cette journée presque terminée (tout du moins du côté du Main Event - dans la Leisure Room, les choses ne font que commencer avec un tournoi de beer pong proprement survolté), citons pêle-mêle quelques noms parmi ceux qui ont sauté durant les deux heures de jeu qui ont suivi le dîner :

Antonin Teisseire (dispute actuellement les demi-finales du beer-pong avec un certain MIK22)

Otto Richard
Sylvain Loosli
Isabelle Dupraz
Maxime Chilaud
Clément Giraudo
Paul Patouillard
François Tosques
Dimitri L’Hours
Rémy Cougnenc
Saber Harrazi
Xavier El Fassy
David Assouline
Ludovic Chataing
Maxime Conte

Mike d’Inca