masquer le menu

Ils ont aussi gagné cette semaine

- 26 septembre 2016 - Par Flegmatic

Parce qu'il n'y a pas que le Main Event dans la vie, faisons le tour de ceux qui ont aussi inscrit leur nom au palmarès de cette septième édition du Winamax Poker Open.

WPO Dublin

Disputé sur deux jours, l'un de nos plus gros Side Events a vu la victoire de Salem Sahed. Après un EPT Barcelone plutôt réussi (quatre places payées sur des tournois annexes), ce dernier empoche 17 000 euros - sa meilleure performance en tournoi live - après un deal signé avec Arnaud Enselme, deuxième pour 16 000 euros.

L'Enduro - 300€ 
339 inscriptions - Prizepool : 89 191€

Vainqueur : Salem Sahed (17 000€, après deal)
Runner-up : Arnaud Enselme (16 000€, après deal)
3e : Clément Giraudo (8 000€)
4e : Mickaël Alleon (6 600€)
5e : Cyril le Tellier (5 600€)
6e : Jonuskis Mindaugas (4 600€)

WPO Dublin

Bram Kuppens s'est offert dimanche la déclinaison live de notre fameux tournoi surprise. Comme les autres gagnants online, le Belge a eu le droit à un cadeau bonus en plus de son joli chèque de 8 000 euros. Entre un an de Sunday gratuit, un an de bière gratuite (à raison d'un fût par mois livré à son domicile) et une invitation pour l'édition 2017 du WPO, le compatriote de Davidi Kitai a choisi la dernière option. Nous aurons donc le plaisir de le retrouver l'année prochaine.

Sunday Surprise - 200€ 
221 inscriptions - Prizepool : 38 763€

Vainqueur : Bram Kuppens (8 000€)
Runner-up : Sébastien Ta (5 500€)
3e : Ilan Cukrowicz (3 854€)
4e : Alexandre Locatelli (2 800€)
5e : Guillaume Gandon (2 150€)
6e : Jean-Luc Caluori (1 650€)

WPO Dublin

Quelques heures après la victoire d'Oliver 'olstargame' Dumont sur le tournoi Face the Pros, un autre légendaire Wameur a décroché un trophée lors de la dernière journée du festival, l'un des modérateurs historiques de notre forum : Nicolas Pignon, alias Kroktachon. Porté par un rail en ébullition - vous auriez du les entendre beugler de 1 heure à 3 heures du matin dans la salle de tournois - Nicolas s'est offert une belle récompense de 4 000 euros, après avoir éliminé coup sur coup ses quatre derniers adversaires... en deux mains ! Cela méritait bien de le porter en triomphe.

The Famous WPO Irish - 120€ 
223 inscriptions - Prizepool : 22 300€

Vainqueur : Nicolas Pignon (4 000€)
Runner-up : Przemyslaw Flak (2 700€)
3e : Grégory Mallet (2 000€)
4e : Medhy Charrat (1 520€)
5e : Jean Baptiste Mathieu (1 300€)
6e : G. S. (1 100€)

WPO Dublin

Un dimanche qui a également été l'occasion d'inaugurer une grande première au Winamax Poker Open : un tournoi Ladies (50€ de buy-in). Lancé à l'initiative d'Anais et Caroline (photo), respectivement compagnes de Florian Decamps et Davidi Kitai, il a réussi à réunir 24 joueuses, et vu la victoire d'Aude-Laure Junca pour la rondelette somme de 400 euros.

Bravo à tous !

Kroktachon écrase le Famous WPO Irish

- 26 septembre 2016 - Par Chhriis

Il n'était pas loin de quatre heures du matin lorsque le tournoi a touché à sa fin. Pourtant, les observateurs ne s'attendaient pas à ce que les choses aillent si vite. Ceux-là n’étaient d'ailleurs pas pressés : debouts sur les chaises, la bière à la main et le chant aux lèvres, c’est une ambiance totalement déjantée qu’ils mettaient dans la salle des tournois alors que le Main Event avait trouvé sa conclusion depuis déjà quelques heures.

Alors que le premier sortant de la table finale venait de récupérer ses gains, le modérateur de Wam Poker a décidé que le temps de festoyer était venu. Aussi a-t-il commencé par éliminer en même temps deux joueurs pour passer directement de cinq à trois prétendants au titre. Oui, mais trois c'est toujours trop, alors il a recommencé : sortir à nouveau deux joueurs d'un coup pour ne pas passer par la case heads-up et s'emparer du titre ? L'idée a plu à kroktachon qui s'est empressé de la mettre en pratique. Avec une paire de Rois face à une paire de Dames et une paire de Valets, c'en était fini de cette table finale éclair qui figure probablement parmi les plus courtes de l’histoire du WPO.

Nicolas « kroktachon » remporte le Famous WPO Irish ainsi que 4 000€ pour sa performance.

Il 3-bet tous les boutons !

- 26 septembre 2016 - Par Benjo DiMeo

Ludovic Riehl remporte un side event du Winamax Poker Open

Après avoir atteint les places payées dans le Main Event (114ème), Ludovic Riehl a directement attaqué l'un des deux tournois annexes phares de la soirée de samedi : le Win The Button. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une épreuve où l'on gagne le droit de jouer au bouton à chaque pot remporté. Pas un tournoi de serrures, donc. Cela tombe bien : le doyen des Top Sharks est tout l'inverse, et a tranquillement navigué jusqu'en finale, en restant la plupart du temps au bouton, donc. Une fois qu'il ne restait plus que quatre joueurs, Mikedou a enclenché le turbo. Cinq mains plus tard, il soulevait le trophée en compagnie de ses anciens coéqupiers : il remportait là son premier tournoi depuis son départ du Team Winamax en début d'année.

Interrogé au lendemain de sa performance, Mikedou a employé une bonne dose d'ironie assortie d'une pincée de private joking pour résumer son état d'esprit : "En substance, je dirais que la fin des contraintes liées au sponsoring m'a permis d'équilibrer ma vie professionnelle, via de nouvelles activités telles que le jerk, et cela se ressent dans mon jeu." On espère bien que le Main Event ne se terminera pas trop tard ce soir, histoire de pouvoir danser une dernière fois le jerk avant de dire au revoir à Mikedou.

Résultats - Win The Button 120€
198 inscriptions (re-entry inclus) - Dotation 19 800€

Vainqueur : Ludovic Riehl 4 650 €
Runner-up : Laurent Doumas 3 270 €
3e : Vamshi Vandanapu (UK) 2 250 €
4e : Robert McCormach (Irlande) 1 700 €
5e : Hugues Mazouad 1 300 €
6e : Karim Mohamed Madich 1 000 €

On ne l'arrête plus ! Olstargame remporte le Face The Pros

- 25 septembre 2016 - Par Chhriis

Olivier « olstargame » remporte 1 000€ pour sa performance. Il est le seul, avec Aurélien « Guignol » Guiglini, à avoir gagné quatre matches d'affilée.

Serait-il frustré de son résultat de l’an dernier lorsque son parcours dans le Main Event s’était arrêté à une plus qu’honorable 66e place ? Quoiqu’il en soit, olstargame est cette année l’homme en forme du WPO et ne laisse pas passer une occasion de s’illustrer cartes en mains.

Pour ceux qui l’auraient déjà oublié, Olivier nous a fait vibrer jusqu’au bout de la nuit hier, ralliant la 14e place du Main Event pour un gain de 5 900€. Premier objectif atteint pour le Wameur qui m’avait confié en début de séjour son souhait de faire mieux que l’année passée.

Non content de cette performance, c’est aujourd’hui le side event « Face The Pros » qu'il vient d’ajouter à son palmarès. Rappelons le fonctionnement de ce tournoi et revenons sur cette victoire.

Ce tournoi Heads-up à 50€ vous oppose à un membre du Team Pro Winamax tiré au sort. En cas de victoire sur votre premier match, vous pouvez décider de partir avec vos gains ou d’affronter un autre membre du Team Pro sur le principe du quitte ou double :

  • victoire Stade 1 : vous pouvez encaisser 100€ ou affronter un autre pro au Stade 2.
  • victoire Stade 2 : vous pouvez encaisser 200€ ou affronter un autre pro au Stade 3.
  • victoire Stade 3 : vous pouvez encaisser 400€ ou affronter un autre pro au Stade 4.
  • victoire Stade 4 : félicitations ! Vous avez battu quatre grands noms du poker et votre performance est récompensée par un gain de 1 000€.

Michel Abécassis a été le premier adversaire de notre Wameur qui bénéficiera assez vite d’une bonne rencontre : une relance pré flop, une sur relance d’Olivier, un 3-bet de MIK, 4-bet puis 5-bet all-in : le pro a choisi une option très agressive face à l’amateur, le premier étant muni d’une maigre paire de cinq pendant que le second était lourdement armé d’une paire de Dames. A la question « stop ou encore ? », Olivier en redemande et file au stade 2.

Guillaume Diaz a été le second candidat à tenter de se mettre en travers de la route d’Olivier qui raconte : « Ca a été le HU le plus dur et j’avoue que je n’étais pas mécontent de le remporter vu le bad beat que volatile m’avait mis durant le Main Event, plaisante Olivier. Il a commencé par prendre l’avantage mais je suis parvenu à revenir dans la partie. Ca a été assez long sans qu’on parvienne à vraiment se départager et les blinds sont devenues assez élevées. Finalement je m’en suis sorti car Guillaume a fait un mauvais héros call ». Un stade 3 pour monsieur ? Mais bien sûr !

Olstar' avouera presque gêné s’être senti très à l’aise durant son match face à Sylvain Loosli : « Je ne sais pas si c’est parce que j’étais en confiance suite à mon deep run de la veille dans le Main Event, mais j’ai vraiment joué très agressif, notamment préflop en plaçant beaucoup de sur-relances sans pour autant avoir de jeu. Ayant perdu pas mal de jetons, Sylvain a fini par se faire rattraper par la structure et quand il a essayé de réagir pour s’adapter, j’avais As-Dame ».

Pour le stade 4, synonyme de finale, c’est à Florian Decamps (photo ci-dessus) qu’olstargame a été opposé. Sur sa bonne lancée, l’amateur a mené la vie dure au Top Shark, là encore en développant un jeu très agressif ne laissant pas beaucoup de place au pro pour s’exprimer. « J’ai hésité sur le coup final : j’ouvre mon bouton avec As-Huit et il envoie tapis. Si je perds ce coup, on revient à des stacks équivalents et tout est à refaire. J’ai tout de même call et j’ai eu droit à mon petit ascenseur émotionnel : il a montré Roi-Valet et le board est tombé 8-x-x-Valet-As ! ».

Olivier a donc gouté au double plaisir de remporter quatre matches d’affilée contre quatre pros différents tout en ajoutant 1 000€ à ses gains du weekend. « Si je suis allé au bout, je pense que c’est en partie parce que je n’étais pas scared money grâce à l’argent gagné sur le Main Event » commentera ensuite le Wameur avec toute la modestie qui le caractérise.

Plus d'images du Face the Pros signées Caroline Darcourt :









Responsable du développement de l'appli Winamax sur mobiles, Chabou a supervisé ce tournoi organisé entièrement sur iPad






Affrontez les pros les yeux dans les yeux

- 24 septembre 2016 - Par Benjo DiMeo

C'est une tradition au Winamax Poker Open : le dimanche, on joue en duel ! Et l'on profite de notre super appli iPad (que le monde entier nous envie) pour offrir un rythme de jeu fluide et épargner la santé des croupiers. Cette année, nous vous proposons, non pas un tournoi au sens classique, mais une sorte de martingale sur le mode "Quitte ou Double".

L'objectif de cette épreuve à 50€ l'entrée : battre successivement plusieurs pros du Team Winamax (quatre en tout) pour encaisser 1 000 euros. Après chaque victoire, vous avez le choix de vous retirer et d'encaisser un gain certain, ou de jouer un nouveau match - en risquant de tout perdre !

Responsable du développement de Winamax sur mobiles et tablettes, Chabou est présent sur place pour animer la compétition. Il nous livre quelques détails importants :

Les inscriptions débuteront à 12h30, les premiers arrivés étant les premiers servis, avec un nombre de places limité. La plupart (si ce n'est la totalité) des pros du Team présents à Dublin seront sur le pont pour vous affronter à partir de 13h30.

Les premiers inscrits joueront immédiatement. Chaque place qui se libère sera immédiatement remplie par un nouveau joueur, et ainsi de suite.

L'identité des pros que vous affronterez se décidera par tirage au sort.

Après une victoire, vous pourrez quitter la partie et gagner 100€. Après deux victoires : 200€. Après trois victoires : 400€. Et après quatre victoires, le maximum : 1000€ ! A ce stade, vous pourrez vous estimer satisfait d'avoir battu quatre grands noms du poker en succession.

Davidi Kitai et Ivan "ValueMerguez" Deyra, vainqueur de l'édition 2015, avec Chabou, notre génie de la programmation iOS.