masquer le menu

Invités surprise, révélations et habitués

- 26 septembre 2016 - Par Benjo DiMeo

Retour sur les héros du Winamax Poker Open 2016

La table finale de ce Winamax Poker Open 2016 fut longue à se dessiner et ne rassembla pas forcément le casting attendu. Chipleader au départ de ce Day 3, le Toulousain Benjamin Maineult fut ainsi l’un des premiers à nous quitter aujourd’hui, juste avant le quatrième du classement, le Grenoblois Cyrille Cassagne. S’en suivi une longue foire d’empoigne à sept joueurs restants, dont le Sudiste Nicolas Gannerie fut le perdant, sa sortie permettant aux deux short-stacks officiels de cette journée de s’inviter parmi les finalistes. Le décor est planté, la séance de rattrapage peut débuter.

Seulement onzième au chipcount à treize heures, Othman Chaib a usé et abusé de son jeu particulièrement serré pour créer la sensation et atteindre sa deuxième TF en tournoi live Winamax, un peu plus de six mois après sa septième place lors de la dernière finale en date du Winamax Poker Tour au Cercle Clichy-Montmartre. Il fut logiquement le premier éliminé, sa paire de Valets se heurtant aux deux As de Cyril Loichot, qui débutait là son festival.

Très actif dans la seconde moitié d’un Day 2 qu’il a marqué de son empreinte, Sven McDermott fut beaucoup plus discret aujourd’hui. Tombé rapidement assez short après un gros coup perdu avec top paire contre la couleur de Cyril Loichot, il ne parvint jamais vraiment à s’en remettre, malgré un début d’embellie au retour du dinner break. Son AT se révéla finalement bien insuffisant contre la paire d’As d’Antonin Teisseire.

Pour sa deuxième accession successive dans le Top 10 du Winamax Poker Open, Jérôme Launay pu encore compter sur le soutien sans faille d’un rail fourni et de qualité, estampillé Kill Tilt. Modèle de résilience et de jeu short stack, celui qui a endossé le costume de Harvey ‘Double Face’ Dent de la première à la dernière seconde de son tournoi du finalement s’avouer vaincu lorsque ses deux 4 rencontrèrent les deux Valets de Tonin, encore lui.

Chipleader au départ de la finale, Dimitri Joubert semblait bien parti pour marcher sur la table, avant de ralentir le rythme en même temps que le tapis d’Antonin Teisseire prenait de plus en plus d’ampleur. Après avoir perdu une bonne partie de sa superbe en faisant doubler Cyril Loichot, il perdit un ultime flip avec JT contre la paire de 8 du Dijonnais. Une troisième place en tournoi rare pour ce grand joueur de cash game.

Principal animateur de cette finale avec une agressivité jamais démentie et des swings aussi nombreux que spectaculaires, Cyril Loichot est sans conteste la révélation de cette septième édition. Parti de seulement treize blindes en début de journée, ce maçon au civil a eu le mérite de ne jamais rien lâcher, même lorsque le Dieu du lancer de pièce ne semblait pas vouloir faire pencher la balance de son côté. Hormis quelques décisions un tantinet bordeline – quoi de plus logique lorsque l’on est un habitué des petites limites online et que l’on joue seulement son deuxième tournoi live – le Dijonnais a fait preuve d’une maîtrise étonnante, se payant même le luxe de remonter à la force du poignet un handicap de presque trois contre un lors du heads-up final. Assurément une grande semaine pour celui qui se paie le luxe de remporter 51 000 euros, quelques heures à peine après avoir fêté son 28e anniversaire.

De très loin le joueur le plus expérimenté de ce Day 3 avec plus de deux millions de gains en tournoi live au compteur dont un bracelet WSOP, Antonin Teisseire n’a eu de cesse de faire grossir son tapis tout au long de la journée, se permettant même de signer de sa main de fer trois des cinq éliminations de la finale. Après un début de heads-up tonitruant, Tonin su faire le dos rond alors que Cyril reprenait du poil de la bête pour finalement accélérer dans la dernière ligne droite. Cette victoire et les 72 000 euros contribuent contribuent à ancrer le Cannois encore un peu plus dans la légende du poker français. Chapeau !

Résultats - Winamax Poker Open 2016
978 inscriptions (re-entry inclus) - Dotation


Vainqueur : Antonin Teisseire 72 000 €
Runner-up : Cyril Loichot 51 000 €
3e : Dimitri Joubert 37 600 €
4e : Jérôme Launais 28 800 €
5e : Sven McDermott (Irlande) 22 700 €
6e : Othman Chaib 17 500 €

Liste complète des 119 joueurs primés sur le Main Event