masquer le menu

C'est un bonheur de vous retrouver

- 23 septembre 2016 - Par Benjo DiMeo

Fin du Day 1A
La fête ne fait que commencer


Le bilan que vous vous apprêtez à lire sera forcément partiel, puisque nous n’allons parler que du Main Event, et de son Day 1A qui vient de s’achever peu avant minuit. Pour un aperçu de l’action à l’intérieur de la Leisure Room, en particulier le survolté tournoi de beer pong officiel du WPO, il faudra attendre un peu.

Le Day 1A, donc. 343 inscriptions au total, re-entry inclus, pour la première journée de départ : c’est un peu plus que l’an passé. 71 survivants après plus de dix heures de jeu : c’est moins que l’an passé. Le taux d’éliminations approche les 80% !

Du coup, il serait un peu fastidieux de vous lister les sortants. Si vous désirez savoir si votre meilleur pote/beau-frère/pire ennemi (rayer les mentions inutile) a survécu à la journée, cette page vous renseignera plus vite que moi. Et n’oubliez pas que pas mal des joueurs déçus aujourd’hui vont profiter du format re-entry pour retenter leur chance. Ben oui, nous sommes encore au stade du tournoi où l’on n’est pas encore vraiment éliminé, si on a les moyens et la motivation de réessayer.

Hors de ces chiffres, une constatation : le plaisir toujours renouvelé de retrouver le Winamax Poker Open et son ambiance pareille à aucun autre festival de poker. Que de la bonne humeur, que des gens contents d’être là, et qui n’hésitent pas à le crier haut et fort, parfois un peu trop fort. Mention spéciale aux déguisements, beaucoup plus nombreux que sur les éditions précédentes. Il faudra qu’on fasse une galerie photo spéciale sur le sujet, cela vaut le coup.

Un seul joueur a franchi la barre des 300,000 unités (cela correspond à quinze caves de départ, excusez du peu) : Jérémy Saderne, déjà croisé lors de plusieurs éditions du Winamax Poker Tour au cercle Clichy-Montmartre.

Derrière, Pierre Richaud avec 293,300. Chaque fois que nous avons lu son nom, nous avons été brièvement excités avant de nous rendre compte que non, l’acteur Pierre Richard ne disputait pas le WPO.

Dans le Top 10, on retrouve aussi Fabrice Bettocchi, propulsé en fin de journée après avoir éliminé une certaine Gaëlle Baumann. Le coup est pour le moins gonflé : dans un pot limpé, Fabrice mise 3,500 au cut-off avec 109 sur le flop K108, puis 4,000 sur le turn, un 7. Là, Gaëlle, qui avait payé de BB, relance à 12,000 et se fait payer.  La rivière est un 3 qui fait rentrer le tirage couleur : Gaëlle fait tapis et Fabrice décide de payer avec la seconde paire ! « Je connais un peu son jeu maintenant », m’a glissé Fabrice, content de son bon coup.

Guillaume Diaz mérite lui aussi sa place dans le Top Ten avec 165,000, soit 69BB, tout comme Micaël Busto (étant fan de Breaking Bad, je suis partial quant à mon costume préféré de la journée) et Quentin Roussey (photo)

Juste derrière en embuscade, c'est un Ludovic Riehl tout sourire que nous avons retrouvé en fin de journée, avec un beau tapis de 141 400 unités. "Je suis tellement content d'avoir passé cette journée !," a laché Mikedou à son ex-collègue Volatile38, tout aussi heureux que lui de pouvoir profiter d'une journée off demain... et du bar de la Leisure Room dès maintenant. À la vôtre les gars, vous l'avez bien mérité !

Ils se qualifient eux aussi pour le Day 2 avec de gros tapis : Pierre Calamusa (15e), Gaëtan Martinez (17e), Ivan Deyra (30e)…

Qui d’autre ? Benjamin Saada est là, après avoir du re-entry. Dans la seconde moitié du tableau, on retrouve Nicolas Hameau, Jérémy El Fassy, l’Irlandais Dara O’Kearney (très short-stack), et Sonia (photo) l’une de nos qualifiées via le Winamax Club Trophy. La joueuse de Clermont-Poker est rassurée d’avoir franchi le Day 1. Son tapis est modeste (41,000, soit moins de 20BB au départ du Day 2), mais elle est contente d’avoir réussi à jouer son jeu habituel : « J’ai joué comme dans mon club ! Durant les cinq premières minutes, j’étais nerveuse… Jusqu’à ce que je me dise, après tout, je suis en freeroll. Ca m’a libérée, et j’ai passé la journée à jouer plein de coups, à faire des hauts et des bas. » Sonia peut célébrer sa fin de journée avec une bière dans la Leisure Room, et on est impatients de la rejoindre : il est temps de conclure !


Ils ont illuminé la salle de tournoi du Regency Hotel de leurs déguisements chamarrés, la Team Kill Tilt a réussi un Jour 1A de toute beauté. Pierre, Micaël, Vincent et Jérôme (de gauche à droite au premier rang) et leurs trois compères ont composté leur billet pour le Day 2 pour notre plus grand plaisir.

Rendez-vous à midi pour la suite de ce reportage au coeur du Winamax Poker Open, avec un Day 1B qui s’annonce deux fois plus gros que le Day 1A, et d’autres activités fun en tout genre. La teuf ne fait que commencer ! Bonne nuit.