masquer le menu

Winamax au pays de la Guiness

- 17 septembre 2010 - Par juniorDaFish

 Vidéo Winamax - Nécessite Flash Player

Winamax Poker Open : c'est un succès

- 17 septembre 2010 - Par Benjo DiMeo

C'est une belle journée de poker qui s'achève, la toute première de l'histoire du Winamax Poker Open. On s'est bien amusés, le poker a été passionnant, les rencontres nombreuses entre les joueurs amateurs venus de toute la France, la Guiness a coulé à flots dans la joie et la bonne humeur : j'ai hâte de remettre le couvert demain.

De 123 joueurs au départ de ce Day 1A, ils ne sont plus que 67 après neuf heures de jeu : une grosse moitié, donc. Short-handed oblige, j'aurais volontiers parié sur un taux d'éliminations plus élevé. Mais non : le field (composé à 80% de français) s'est comporté de manière plutôt sage aujourd'hui. Songez qu'il aura fallu attendre plus de deux heures et demi de jeu pour assister à la première élimination ! Et la suite fut du même tonneau : tout le monde (ou presque) s'est appliqué à jouer un jeu sérieux. Les confrontations à dormir debout sont restées sporadiques : quand l'argent est parti au milieu, on avait généralement affaire à une grosse rencontre : brelan contre quinte, couleur contre couleur, vous voyez le genre.

Coverage par Winamax

Parmi ceux qui ne reviendront pas, on peut notamment citer le joueur du Team Winamax Tristan Clémençon (sorti après une main rocambolesque impliquant un 7 et un 2), un autre Tristan, Guiglini celui-là, frère d'Aurélien de son état, le belge Eric Dethier, le finaliste du FPT Julien « Framboises » Huber, quelques irlandais du cru, et une poignée d'internationaux venus d'un peu partout en Europe.

Du côté des survivants, de gros tapis se sont montés. Après avoir éliminé Tristan Clémençon, Cyril Calestroupat a réussi à maintenir son avance : il est le seul joueur du Day 1A a s'être constitué un tapis à six chiffres. Derrière, on retrouve l'ex Local Hero Anthony « raver44 » Lorieu, puis notre cher confrère Ronan « roroflush » Monfort et une femme, l'une des rares ayant participé à l'épreuve : Sandra Sehaki, charmante collègue employée dans les bureaux parisiens de Winamax.

Aurélien Guiglini a vécu une journée difficile et volontiers frustrante. Le papa du Winamax Poker Open aura tout de même tenu bon, et reviendra au Day 2 avec un tapis au dessus de la moyenne. Parmi les chouchous des forums, on retrouve notamment Stéphane « rasheed x » De Sieter (48,650) et Didier « Leodylan » Le Neindre (74,125). Citons aussi le héros lillois Raphaël Kroll, futur finaliste du Partouche Poker Tour, dans la moyenne avec 37,575.

Voilà, c'est tout pour cette première journée du Winamax Poker Open. On se retrouve vendredi à partir de 14 heures (15 heures en France) pour la deuxième journée de départ. Le programme sera identique, seuls les participants différeront. On retrouvera entre autres les joueurs du Team Winamax Davidi Kitai et Manuel Bevand.

Benjo

67 joueurs passent le Day 1A

- 17 septembre 2010 - Par Harper

Cyril Calestroupat 113,850
Anthony Lorieu 96,550
Ronan Monfort 80,200
Sandra Sehaki 80,000
Jérôme Terrades 79,125
Bertrand Gonzales-Fructuoso 76,800
Didier Le Neindre 74,125
Francis McCormack 63,000
Rémy Gleize 59,000
Adam Fallon 54,650

Sylvain Viollon 52,450
Martin Feuillet 51,925
Matthiey Macia 50,725
Daragh Davey 50,550
Kenny Albert 48,800
Stéphane De Sieter 48,650
Thomas Pinet 48,525
Nicolas Tempere 48,100
Tristan Berrod 47,325
Aurélien Guiglini (Team Winamax) 46,475

Jonathan Gouy 45,250
Anthony Saugeon 43,400
Gabriel Charpentier 43,250
Romain Jacotet 41,825
Jean Duboeuf 41,475
Arnaud Courreges 39,500
Florent Besancon 39,100
Ivan Minne 38,825
Raphaël Kroll 37,575
Anthony Poyault 36,650

Emannuel Rondard 34,500
Philippe Poirson 33,100
Felisberto De Jesus 30,525
Franck Caron 30,100
Martin Silke 30,050
Kevin Fitzpatrick 28,375
R. N. 27,900
Julien Burnay 27,650
Philippe Michaud-Lauture 27,625
Stéphane Weinspach 27,025

Ugo Jashkula 26,675
Guillaume Deschamps 26,225
Matthew Gilmartin 25,700
Mickael Mesnil 25,125
David Dunne 24,500
John Hanaphy 23,250
John Keown 23,225
Alexandre Rodrigues Pires 23,175
Jono Beck 23,050
Olivier Baeten 22,675

Julien Calamote 22,025
Cédric Guiban 22,000
Jean-Charles Barbe 21,700
Jimmy Kebbach 21,250
Vincent Mathieu 20,975
Edouard Moret 19,975
Julien Liarte 19,400
Tristan Gerin 17,300
Grégory Vincent 15,800
Eric Fiorio 15,125

Julien Michaud 14,200
David Krumhorn 14,100
Nicolas Ceconi 13,225
Stanislas Phillips 12,200
Cédric Goulevant 11,300
Ludovic Rodriguez 9,400
Nabil Dziri-Djemil 8,200

Tableau de bord
67 joueurs restants (sur 123 entrants)
Blindes 400/800 ante 100
Tapis moyen : 34,166

C'est pas passé loin !

- 17 septembre 2010 - Par Harper

A la table d'Aurélien Guiglini, Tristan Gérin appelle au bonus : « Quinte flush royale ! » Sur un tableau ATrèfleKTrèfleTTrèfleJTrèfle, il possède effectivement la QTrèfle en main, lui apportant ainsi le jeu ultime. La règle stipule néanmoins qu'il doit utiliser ses deux cartes personnelles pour qu'une quinte flush lui rapporte un ticket d'entrée pour le Winamax Poker Open 2011. Le pot lui permet tout de même de grimper à 45,000. A ses côtés, Guignol est toujours en forme avec 47,000.

Bertrand charpente son tapis

- 17 septembre 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

Une bonne nouvelle à annoncer à tous ses fans : Bertrand Gonzalez-Fructuoso vient de doubler ! Il envoie 4,500 sur un turn 6Pique6Coeur5CarreauTTrèfle et voit Gabriel Charpentier envoyer 10,000. Bertrand fait alors tapis pour à peine 1,800 de plus et va pourtant faire hésiter Gabriel... Ce dernier finit par engager la somme avec ATrèfle7Trèfle, une main qui n'a plus la moindre chance d'améliorer face au ACarreauTCarreau de Gabriel qui double à 28,000.