masquer le menu

Winamax Poker Open : Short-Handed au pays de la Guiness !

- 16 septembre 2010 - Par Benjo DiMeo

Day 1A

Coverage par Winamax

Aujourd'hui est un grand jour pour Winamax ! C'est non sans une pointe de fierté que nous allons donner dans quelques minutes le coup d'envoi du tout premier Winamax Poker Open... Après un partenariat fructueux avec le France Poker Tour et plusieurs initiatives lancées sur le circuit amateur, c'est avec joie non dissimulée que Winamax poursuit son infiltration de la scène « live » avec cette épreuve à 550 euros l'entrée. Un buy-in suffisamment conséquent pour attirer des pros et semi-pros de toute l'Europe (Finlande, Allemagne, Belgique, Suisse, Luxembourg...), sans pour autant fermer la porte aux amateurs : plus de 150 d'entre eux ont décroché leur qualification sur Winamax.

Je vous entends déjà me demander : « Mais, euh, pourquoi Dublin ? Il n'y avait pas plus près pour un tournoi Winamax ? » Bonne question, à laquelle je vais m'empresser de répondre. Entre la capitale irlandaise (où le Texas Hold'em a vu le jour en Europe avec le lancement de l'Irish Open, c'était en 1980) et Winamax, c'est une longue histoire d'amour qui s'est établie en 2008. Cette année là, le Team Winamax était venu en nombre pour disputer l'European Deep Stack Championship. Le contact est bien passé avec Mike Lacey, l'organisateur de tournois local, et dès l'année suivante, les pros du Team revenaient, accompagnés de plusieurs dizaines de joueurs qualifiés sur Winamax. Et rebelote l'année suivante, avec presque cent joueurs floqués du W rouge. Rien de plus logique, donc, que cette collaboration entre Winamax et D4 Events (la bande à Lacey) devienne officielle. Voilà qui est fait, avec le Winamax Poker Open !

Aurélien Guiglini, pro du Team Winamax et chef de projet en charge du WPO, nous a concocté une structure aux petits oignons pour cette épreuve, qui sera joué suivant un format de plus en plus populaire : le Short-Handed. Autant dire qu'vec pas plus de six joueurs par table et un tapis de 400 blindes pour commencer la partie, on ne devrait pas s'ennuyer.

A l'heure où j'écris, les joueurs prennent place petit à petit dans la salle de tournoi du Ballsridge Hotel. Avec Harper, Paco et Junior, nous serons en direct toute la journée pour vous faire vivre l'épreuve sous toutes ses coutures. Je ne le répèterai jamais assez : ce tournoi, c'est le votre ! Nous serons à l'écoute sur le forum Wam-Poker : si l'un de vos amis, parents, petite soeur, etc est au départ, nous ferons de notre mieux pour les retrouver, et rendre compte de leur progrès.

A très bientôt pour les premières infos !

Coverage par Winamax

Le Ballsridge Hotel, hôte du premier Winamax Poker Open

Benjo et Harper

Structure : Short'n Deep

- 16 septembre 2010 - Par Harper

« Ce Winamax Poker Open va offrir la meilleure structure au monde dans un tournoi Short-Handed » assure Mike Lacey, directeur du tournoi en partenariat avec Winamax. Avec 20,000 jetons, des blindes 25/50 et des niveaux d’une heure, les joueurs sont effectivement parés contre les mauvaises rencontres précoces.

« Mais ce n’est pas l’essentiel » assure Aurélien Guiglini. Le joueur et membre du staff Winamax a porté un soin tout particulier à la création de la structure. « Les antes ont été calculés de manière à suivre une courbe parfaite : aucun pallier ne manque. Sans oublier qu’avec uniquement six joueurs par table, le nombre de mains à l’heure sera décuplé. »

Nous jouerons neuf niveaux d'une heure aujourd'hui :

25/50
50/100
75/150
100/200
100/200 ante 25
150/300 ante 25
200/400 ante 50
250/500 ante 75
300/600 ante 100

Pimentons l'affaire

- 16 septembre 2010 - Par Harper

Ajoutons quelques bonus !

Coverage par Winamax

En plus de l'ensemble des prix d'entrée qui vont générer le prizepool, Winamax va offrir quelques bonus qui vont pimenter le tournoi ! Avant le départ, Aurélien Guiglini a pris le micro pour nous les présenter.

Premier éliminé
Les premiers sortants du Day 1A et du Day 1B gagneront leur place pour le side event du samedi à 300€. Avis aux amateurs...

Kill the Pros
Chaque joueur éliminant un pro du Team Winamax (Aurélien Guiglini et Tristan Clémençon sont en course aujourd'hui) gagnera son entrée pour le Winamax Poker Open Dublin de 2011 ainsi qu'un tee-shirt remémorant son exploit !

Bubble-man (woman)
Le malheureux joueur grâce à qui la bulle explosera se consolera en recevant une place pour le Winamax Poker Open Dublin de 2011 !

Bad Beat Jackpot
Si jamais la malchance s'invite, profitez en pour récupérer votre prix d'entrée pour le Winamax Poker Open 2011 ! Pour cela, il vous faut toucher un carré (ou mieux) et vous faire battre malgré tout.

Good Beat Jackpot
A l'inverse, si vous nous sortez de votre chapeau magique une quinte flush (en utilisant vos deux cartes personnelles), vous remporterez également votre entrée pour le Winamax Poker Open de Dublin en 2011.

Hissez haut les W
Les joueurs atteignant la table finale en ayant porté les couleurs de Winamax depuis le début du tournoi se verront eux aussi remettre une entrée pour l’édition 2011 du Winamax Poker Open.

Si avec tout ça, vous n'avez pas envie de rentrer dans tous les pots...

A la santé de son altesse

- 16 septembre 2010 - Par Harper

Coverage par Winamax

C'est très fièrement qu'il nous montre son club : Poker@Lyon. Rémy Gleize fait partie du bureau de cette association depuis quelques années désormais. Celui qu'on surnomme « Rems » est un de ces bienfaiteurs du poker amateur. N'hésitant pas à consacrer des dizaines d'heure par semaine à son association, il est notamment connu pour avoir lancé le « Challenge par équipes. » L'objectif : réunir une troupe d'une dizaine de joueurs et affronter d'autres équipes. Vous l'avez compris, le but est avant tout de s'amuser autour d'une table maison et de quelques bières. Lorsqu'il rejoint son ordinateur, Rémy est autrement plus sérieux. Jouant sous le pseudonyme « Oline69 » sur Winamax, son poker appliqué et sérieux en fait un sérieux gagnant. Il partagera aujourd'hui la table du vainqueur de l'European Deepstack Championship 2008 Dara O'Kearney et de deux membres du staff Winamax : la réceptionniste Sandra Sehaki et le frère d'Aurélien, j'ai nommé Tristan Guiglini.

Coverage par Winamax

Sandra, notre réceptionniste préférée