Winamax

Le Club Poker 95 remporte le plus grand Winamax Club Trophy de l'histoire

- 3 avril 2022 - Par Flegmatic

Club Poker 95

Comme l'a dit sur scène Sabeeshan, responsable du pôle club de Winamax, "ils avaient tué le game". L'annonce des résultats officiels a eu beau tarder légèrement, il ne restait que peu de place au doute : la victoire de Nicolas sur le Main Event D couplée à la cinquième place de Léo sur le A ont offert la victoire au classement général des clubs au Club Poker 95. Les Franciliens remportent donc cette double édition exceptionnelle du Winamax Club Trophy, mais avec une marge finalement moins importante que prévu sur le club Ouest du vainqueur du Main Event B Raphaël. Ils repartent avec pas moins de six tables et cinq mallettes de poker griffées Winamax, ainsi qu'une table de beer-pong pour égayer leurs fin de soirées. Enfin rassurez-vous, ils n'auront pas à les transporter dans le RER, simplement à les réceptionner dans leurs locaux lorsqu'elles leur seront livrées en temps et en heure.

C'est avec cette démonstration de joie collective que s'achève ce Trophy 2022. Au total, vous avez été 421 joueurs issus de 113 associations de poker de métropole et d'outre-mer (on n'oublie pas la Réunion !) à avoir tapé le carton d'une manière ou d'une autre sur l'un des trois tournois au programme, en Sit&Go ou sur iPad contre les membres du Team et du staff Winamax. On ne vous le cache pas : c'était un sacré défi logistique et humain que de tous vous accueillir dans ce superbe écrin du New York Hotel à Disneyland Paris, à la fois autour et en dehors des tables. Mais on est comme vous : le poker live, on en retrouve vite le goût et le rythme. Et les heures de sommeil en moins sont autant d'heures en plus passées avec vous. On n'a pas eu l'occasion de discuter ou de trinquer avec tout le monde (ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé), mais à entendre les retours qui nous sont parvenus jusqu'aux oreilles, vous avez pris au moins autant de plaisir que nous.

Un grand merci donc à l'ensemble des participants, aux arbitres, aux équipes de chez Mickey, aux confrères du Club Poker, à notre toujours aussi talentueuse photographe Caroline Darcourt (n'hésitez pas à aller consulter ses nombreux clichés dans notre galerie) et à tous mes collègues qui se sont démenés ce week-end, mais aussi bien avant, pour que vous rentriez chez vous avec des souvenirs inoubliables plein la tête. On se retrouve à Madrid, Bratislava, Dublin ou l'année prochaine lors du prochain Trophy. Quoi qu'il en soit, parce que ce sera avec vous, on sait que ce sera bien.

Classement des clubs - Winamax Club Trophy 2022

# Club Gains
1 Club Poker 95 6 tables de poker, 1 table de beer-pong et 5 mallettes de 1 000 jetons
2 Ouest Poker 4 tables de poker, 1 table de beer-pong et 5 mallettes
3 Grand Besançon Hold'em Poker 3 tables de poker, 1 table de beer-pong et 5 mallettes
4 Vesoul Hold'em Poker 2 tables de poker, 1 table de beer-pong et 5 mallettes
5 Riviera Poker Club 1 table de poker, 1 table de beer-pong et 5 mallettes
6 Agen Poker Team 1 table de beer-pong et 5 mallettes
7 3DMAX 1 table de beer-pong et 5 mallettes
8 Poker Club Lozérien 1 table de beer-pong et 5 mallettes
9 Chtiz Poker Club 1 table de beer-pong et 5 mallettes
10 Pok du Rhône 1 table de beer-pong et 5 mallettes
11 Haillon Poker Tour 5 mallettes
12 French No-Limit 5 mallettes
13 Mad Poker Club 5 mallettes
14 Arène Poker Club 5 mallettes
15 Bordeaux Poker Chartrons 5 mallettes

Un dernier duel 100 % féminin

- 3 avril 2022 - Par Benjo DiMeo

Anaïs du Riviera Poker Club remporte le Side Event Turbo

Winamax Club Trophy
Son acte de naissance avait été signé en 2006 : incontestablement, le Riviera Poker Club fait figure de vétéran dans le paysage associatif français… et jouit d’une belle réputation d’incubateur de champions au fil des années. Jean-Marie Peyron, Jérémy « JayNissa » Quehen, et plus récemment Antony alias ANTOM8KZEPOT, double vainqueur du Main Event rencontré ce week-end à Disneyland : plusieurs joueurs ayant écrit les petites et grandes histoires du poker tricolore ont fait leurs classes du côté de Nice, au sein du RPC. Et si le prochain joueur à sortir du centre de formation de la Riviera était une joueuse ? Gagnante du Side Event Turbo au terme d’un rare heads-up 100 % féminin, Anaïs savoure l’éclosion d’un triomphe dont les graines avaient été semées il y a presque vingt ans. « J’ai découvert le poker en 2004 », révèle-t-elle quelques secondes après un dernier showdown gagnant contre Emilie du clubGirondins. « La formation classique : le World Poker Tour sur Canal+. » À cette époque, on joue en .com, le boulevard des sites de poker en ligne est illuminé de myriades d’enseignes : nous sommes en plein boom et Anaïs en profite pour toutes les visiter. Mais ce n’est qu’en 2011 qu’elle deviendra véritablement mordue. Entre temps, l’accident de parcours craint de tous les sportifs était passé par là. « Je faisais du rugby à un niveau de compétition. Et puis : les croisés… » Contrainte à changer de hobby, elle passera les années suivantes à collecter des « places d’honneur sur des Ladies », à Paris ou à Vegas, et à faire le tour de France des clubs au gré de ses différents jobs à Biscarosse, en Île-de-France ou à Nice. « J’ai fait le triangle des Bermudes des clubs ! » Aujourd’hui, Anaïs jongle entre un emploi de cartographe pour le gouvernement monégasque et des piges de croupière sur les tournois de sa nouvelle région. Sur la Côte d’Azur, les quelque 150 membres du RPC voisin l’ont accueillie à bras ouverts et ses représentants au Trophy étaient unis, tout sourire, au moment de poser pour la photo finale.

La table finale du Side Event Turbo, ultime étape d’un tournoi ayant rassemblé 252 joueurs, a débuté de façon calme pour Anaïs. C’était le fruit d’une stratégie étudiée, prenant en compte l’ICM. « J’avais le deuxième tapis : je suis restée sage. Ce n’est qu’à cinq joueurs restants, lorsque le ticket live était assuré, que ça a changé. Mes potes de l’API [Association Poker Isséenne, l’ancien club francilien d’Anaïs] suivaient mes progrès. Ils m’ont conseillé de me lâcher. » Elle n'a pas eu trop besoin de se forcer. « Je leur ai mis beaucoup de pression. Le short-handed, c’est ma phase préférée.  J’ai eu un peu de réussite sur un coup où je 3-bet shove avec Roi-10 contre As-x, je trouve un 10 sur le turn et un Roi sur la rivière. »

Winamax Club Trophy
Le heads-up final contre Élodie fut le tout dernier match du Winamax Club Trophy 2022, alors que les participants s’étaient rassemblés dans la salle dans l’attente de la proclamation du Champion de France des Clubs. Un duel qui s’est étiré, avec de multiples retournements de situation. « Lorsque j’étais devant, je perdais, lorsque j’étais derrière je gagnais ! » Mais la domination d’Anaïs ne fut jamais véritablement remise en question sur la dernière ligne droite, et après une dernière confrontation entre 66 et Roi-6, pliée dès l’apparition d’un 6 sur le flop, l’affaire était dans le sac. Le package, plutôt : deux inscriptions à des tournois live Winamax (500 plus 200 €) et un petit billet supplémentaire pour organiser le voyage. En attendant de décider quelle sera sa destination, Anaïs va prendre des conseils auprès de quelques-uns de ses mentors poker, tels Julien Martini et Rosalie Petit. Avec de tels soutiens, on a envie de lui prédire une belle année 2022 autour des tables !

Side Event Turbo - Résultats

Winamax Club Trophy

Rang Prénom Pseudo Club Gain
1 Anaïs Bis_K Riviera PC Package Live Platinum (valeur 1 100 €)
2 Elodie dod33 Girondins Package Live Or (valeur 900 €)
3 Maxime Darkrotal PC Lozérien Package Live Or (valeur 900 €)
4 Cédric CrediC Ouest Siège Live (valeur 500 €)
5 Loïc AAtAble Atlantic Siège Live (valeur 500 €)
6 Giovanni cianciana75 SEPT 2 tickets 4 Million Event Wina Series (valeur 250 €)
7 Romain _XXIII_ Eu Texas Holdem 2 tickets 4 Million Event Wina Series (valeur 250 €)
8 Sidney audsid Holdemeraude 2 tickets 4 Million Event Wina Series (valeur 250 €)
9 Abilio Bioper BHEP 2 tickets 4 Million Event Wina Series (valeur 250 €)

Winamax Club Trophy


Winamax Club Trophy


Winamax Club Trophy
Les finalistes du Side Event Turbo

Winamax Club Trophy
Battue sur l'ultime duel du week-end, Elodie du club des Girondins ne repart pour autant pas les mains vides : on la retrouvera sur l'un de nos prochains évènements live au cours de l'année 2022

Winamax Club Trophy


Winamax Club Trophy

Play hard, party harder

- 3 avril 2022 - Par Benjo DiMeo

Grégory du Bordeaux Poker Chartrons remporte le Main Event A

Winamax Club Trophy
"Elle était infaillible, notre méthode ! Pas dormir pendant deux jours, rester bourré tout le temps, et à la fin on gagne." On n'a pas eu besoin de trop insister pour que Grégory nous vende la mèche. Quelques secondes à peine après la dernière main du Main Event A, il nous avait déjà déroulé les grandes lignes d'un week-end ma foi réussi sur tous les plans : aussi festif que couronné de succès. "On a commencé vendredi, récapitule le joueur du Bordeaux Poker Chartrons, avec un petit home game pour s'échauffer. À trois heures du mat', on était au rhum, puis à sept heures, train pour Disney. Hier soir, après la boîte, je ne me rappelle pas comment je suis rentré à ma chambre..." Son coéquipier Sébastien alias Babasse l'interrompt : "T'inquiète, j'ai tous les dossiers sur mon téléphone ! Je t'ai ramené dans ta chambre en vrac. On a pété Disney !"

Bref, les représentants du BPC ont bien compris que le poker est avant tout une fête et une histoire de copains. Tant pis : on est pareils. "J'ai rejoint le club il y a deux ans et demi. On joue dans une maison de quartier. Aujourd'hui c'est une vraie famille, on se voit tout le temps en dehors des parties. Et ce week-end au Trophy, il allait être réussi, peu importe si on gagnait ou pas." Mais ne confondez pas le héros du jour avec un mec arrivé premier à un concours de circonstances (comme dirait Coluche), un bleu-bite qui serait entré en première place après avoir vu de la lumière. "J'ai commencé à jouer en 2008, j'étais à la fac. Puis je suis devenu cuisinier, et je n'ai plus joué autant ensuite. C'est en 2018 que je m'y suis remis, j'ai regardé des streams, j'ai potassé le jeu. Mais je reste un joueur de micro-limites. Ce week-end, c'était mon premier gros tournoi live... "

Et pour son second, qu'il disputera une fois de plus en freeroll mais cette fois avec un prize-pool à six chiffres, quelle destination choisir ? "J'aime beaucoup l'idée de Bratislava, je ne connais pas, ça sera l'occasion de découvrir. Mais j'ai l'impression que pas mal de joueurs du club sont chauds pour Dublin. Je pense que je vais probablement préférer un voyage entre potes à une expédition en solo." Grégory a encore un peu de temps pour faire son choix. En attendant, il va se reposer, et se repasser le film d'un week-end qui devrait rester graver longtemps dans les têtes de ce joyeux équipage. "Je suis arrivé en finale avec le deuxième tapis. Dès la quatrième main, j'ai touché les As contre As-Roi. Puis à trois restants, j'ai gagné avec As-7 contre As-Roi." Le tout soutenu de bout en bout par les copains, qui, grâce à la magie des Internets, ont offert une retransmission en visio à ceux restés à la maison. "Le mot d'ordre du week-end, c'était : tout doit disparaître. D'abord, il y a les trois collègues qui ont sauté vite. Et ensuite moi, qui a fait disparaitre les jetons de tous les finalistes !"

Main Event A - Résultats

Winamax Club Trophy

Rang Prénom Pseudo Club Gain
1 Gregory NeverGlveUp Bordeaux Poker Club Package Live Platinum (valeur 1 100 €)
2 Romain Fou Fleur BHEP Package Live Or (valeur 900 €)
3 nicolas Ptitnico86 Agen Package Live Or (valeur 900 €)
4 Georges CHATMAN59 Chtiz Siège Live (valeur 500 €)
5 Léo LeeooR CP95 Siège Live (valeur 500 €)
6 Christine bijounoursLA Albi Poker 81 Siège Live (valeur 500 €)
7 Benjamin Monegasc91 Chicago PC 91 Siège Live (valeur 500 €)
8 olivier PizzAAPastAA Bourges Siège Live (valeur 500 €)
9 paul 66suited PC Catalan Siège Live (valeur 500 €)

"Je ne suis pas trop bluffeur"

- 3 avril 2022 - Par Benjo DiMeo

Raphaël du club Ouest remporte le Main Event B

Winamax Club Trophy
Baignant dans le poker depuis dix ans, titulaire d'un compte Winamax ouvert peu après sa majorité, Raphaël alias 10_Siam_10 continue de se présenter à l'âge de 27 ans comme le proverbial "petit joueur", incarné en son temps par PonceP dans une célèbre série de vidéos signées Tapis_Volant. "Je joue des petites limites, des petits tournois en club, des championnats online. Je n'ai joué le Winamax Poker Tour qu'une seule fois. Ce week-end, c'était mon premier vrai évènement live d'importance." Ce qui ne veut pas dire que Raphaël ne voulait pas, à une époque, faire du poker son activité principale. D'une manière différente, cependant. "Je voulais être croupier." Un objectif atteint en son temps mais, après avoir bourlingué et bossé pour plusieurs casinos successifs, c'est maintenant devant les caméras de sécurité qu'il travaille, dans un casino du sud-ouest de la France. Loin des Nantais du club Ouest Poker, donc, mais Raphaël a tenu à rester fidèle à son premier club. Vainqueur du Main Event B après une table finale gérée sans aucune bavure, il disputera prochainement son second gros évènement live. Mais dans la cour des grands, cette fois, en compagnie des requins du live et des gros grinders online, et avec une dotation conséquente à convoiter.

Winamax Club Trophy
Arrivé en table finale avec le statut enviable de chip-leader, Raphaël a rapidement trouvé une paire d'As qui lui a permis de consolider sa position. "C'était ma première de tout le tournoi ! Mais du début à la fin, tout s'est très bien passé. Pas mal de mes pocket paires ont trouvé des brelans !" Bourreau de plusieurs des finalistes, Raphaël est resté capitaine de la table de A à Z, sans en faire des tonnes... mais sans se contenter non plus de jouer les premiums. Pour cela, il lui a fallu quelque peu forcer sa nature. "Je ne suis pas trop bluffeur... En finale, j'ai dû changer un peu mes habitudes. Heureusement, quand j'avais les nuts on ne me croyait pas, et inversement." Pour ceux qui se demanderaient quel fut le secret de ce petit joueur pour briller ce week-end, la réponse se trouve peut-être dans une hygiène de vie plutôt atypique pour un participant au Trophy. "On s'est levés à sept heures avec mon binôme ! On voulait tester le jacuzzi de l'hôtel. On l'a eu pour nous tous seuls." Avis à tous les joueurs qui ont fait la fermeture de la boîte hier et galéré pour arriver à l'heure au Day 2 ce matin : vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Main Event B - Résultats

Winamax Club Trophy

Rang Prénom Pseudo Club Gain
1 Raphaël 29_SRPJ_10 Ouest Package Live Platinum (valeur 1 100 €)
2 Sittaphone sitizen Pok du Rhône Package Live Or (valeur 900 €)
3 PIERRE PIEROT50 Arène Poker Club Package Live Or (valeur 900 €)
4 Yann FaLLinARiver 3DMAX Siège Live (valeur 500 €)
5 Damien TiSmok RIP Siège Live (valeur 500 €)
6 Fabian Addiction59 Chtiz Siège Live (valeur 500 €)
7 Arnaud UkrainianBOT PC Pyrénées Siège Live (valeur 500 €)
8 Antoine .D-Rock. Poitiers Siège Live (valeur 500 €)
9 STEPHANE OmAhAbattre French No Limit Siège Live (valeur 500 €)


Winamax Club Trophy
Il a bien représenté la FNL, à la table comme sur le dancefloor de la soirée de samedi : Stéphane alias Gaufrette alias OmAhAbattre fut le premier éliminé de la finale, après un reshove à 10 BB avec A8 se heurtant à A10

Winamax Club Trophy
Lui aussi a fait la fermeture de la soirée privée concoctée par Mickey et ses troupes : Antoine ".D-Rock" de Poitiers. Ce qui ne l'a pas empêché de gérer son Day 2 jusqu'en huitième place, et de sortir sans avoir rien à se reprocher : ce coin-flip joué avec 88 contre AK était à deux doigts de passer, avant l'apparition d'un brutal Roi sur la rivière...

Winamax Club Trophy
Les joueurs de Poitiers sont restés jusqu'au bout pour soutenir leur poulain

Winamax Club Trophy
Arnaud a bien trouvé une Dame sur le turn pour améliorer son Dame-Valet, mais Raphaël avait déjà trouvé la top paire sur le flop avec son Roi-10. 7e place pour le représentant du PC Pyrénées !

Winamax Club Trophy
Un invité de marque s'est incrusté en finale de ce Main Event B. Et dans un rôle inhabituel pour lui : Pierre Calamusa a donné les cartes de la première à la dernière main. Bien formé par les home games de ses jeunes années, LeVietF0u n'a commis aucun misdeal, et distribué autant de bad beats que de punchlines

La tablette, il la mène à la baguette

- 3 avril 2022 - Par Benjo DiMeo

Loïc du Vezoul Hold’em Poker remporte le Side Event iPad Expresso

Le tournoi de consolation joué sur tablettes : un incontournable du Winamax Club Trophy, rendez-vous dominical de la dernière chance des déçus du Main Event puis du Side Event Turbo. Sauf que pour cette première édition depuis 2019, on avait décidé d’épicer un peu les choses… et d’augmenter la dose de fun. Ainsi, le tournoi s’est joué au format Expresso et non plus en heads-up. Et surtout, chaque match remporté, en plus de faire avancer le gagnant vers le tour suivant, lui donnait le droit de tourner une roue et toucher un lot bonus. Grand gagnant de l’opération : Alain du club Vaux Ocean Poker qui, en deux tours de roue, a trouvé le moyen de tomber sur les deux gros lots : un package Live d’une valeur de 900 euros, puis un ticket online à 250 euros. Dans les faits, cela représente une meilleure value qu’une victoire sur le Main Event ou le Side Event Turbo !

Winamax Club Trophy
Mais le dernier survivant, et grand gagnant du Side Event iPad, c’est Loïc. Pour le représentant du Vezoul Hold’em Poker, cette victoire à des airs de déjà-vu puisque Loïc avait déjà triomphé une première fois sur ce même tournoi sur une édition précédente du Trophy. Laquelle ? « Je ne me souviens plus trop… C’était à Chantilly ! » Il y a plus de six ans, donc, puisque notre dernière visite au Dolce remonte à 2015. Joueur d’expérience – dix ans de poker au compteur – l’employé de la fonction publique (domaine routier) va mettre à jour son équipement, ramenant à la maison un iPad 9e génération doté de 64 gigas de mémoire. Dans sa valise, Loïc devra aussi faire de la place pour trois tickets online (10 € et deux fois 125 €) et une belle mallette remplie de jetons. De quoi tenter sa chance sur les Winamax Series, qui reprennent ce soir, et jouer le prochain home game Vézoulien avec du matériel tout neuf.