masquer le menu
   

Des rêves plein la tête

- 26 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #48 : Stud Hi-Lo Championship 10 000$ (Day 2)
Alexandre Luneau est toujours là, à 11 joueurs restants

luneau

Quelle longue journée que viennent de vivre les 11 derniers survivants ce tournoi. Ils sont soulagés, ils vont pouvoir aller se coucher, et pour le bracelet, on repassera demain.

Après un début de journée plus que moyen, après une bulle quelque peu longue et stressante, Alexandre Luneau a réussi à faire une belle remontée post bulle. Débarqué en table télévisée (mais sans les caméras), Alex a notamment trouvé Phil Hellmuth, Abe Mosseri ou encore Chris Ferguson sur sa route. Ce dernier est d'ailleurs l'ultime joueur a avoir pris la porte aujourd'hui, en 12e position... mais que les éliminations furent longues à s'enchainer avant cela ! 

hellmuth

Juste après l'éclatement de la bulle, Brett Richey a pu investir ses trois derniers jetons au milieu pour être le premier joueur payé du tournoi (15 182$). Sans trop de surprise, puisque assez short aussi à la bulle, Daniel Negreanu a pris la 18e place. Ont suivi ensuite : John Monnette (17e), Mack Lee (16e), Richard Ashby (15e), Todd Brunson (14e), Chris Wallace (13e) et donc Chris Ferguson (12e).

Alex est déjà assuré d'empocher 22 396$... mais si vous suivez un tantinet l'animal depuis l'été dernier déjà sur les WSOP, vous devriez savoir qu'Alex n'est attiré que par une seule chose : le précieuuuuux, la gagne, le bracelet et les 320 193$ qui vont bien avec. 

Christopher Vitch

Christopher "Tahiti Bob" Vitch est de retour !

hellmuth

Phil Hellmuth, toujours dans les bons coups. C'est pour demain le 15e bracelet ?

Table 1 

Abe Mosseri : 767 000
Phil Hellmuth : 420 000
Andrew Kelsall : 965 000
Brock Parker : 609 000
Alexandre Luneau (Team Pro Winamax) : 331 000

Table 2

Jameson Painte : 919 000
Benny Glaser : 477 000
Randy Ohel : 203 000
Dan Shak : 406 000
Christopher Vitch : 925 000
Jonathan Duhamel : 228 000

Destiné, il était tout seul destiné

- 26 juin 2017 - Par Veunstyle72

Pot-Limit Omaha High-Low 1 500$ (Day 3 et Finale)
Avec un nom pareil, pouvait-il perdre ? Nathan Gamble est sacré champion 

nathan gamble

Dans une journée des WSOP, difficile de tout voir, tout entendre et tout suivre. Néanmoins, lorsqu'un vainqueur surgit et que ses amis crient fort dans le rail, difficile d'y échapper. Ce petit bonheur est arrivé aujourd'hui à un joueur dont le nom le prédestinait de toute façon à finir dans le poker, un certain Nathan Gamble !

La seule et unique fois que nous avions croisé ce barbu blondinet, ce fut ici même il y a un an, à l'occasion de son deeprun sur le Main Event. Il avait terminé 176e sur 6 737 joueurs. Et déjà à l'époque, je me souviens que nous ne pouvions nous empêcher de penser à son nom de famille et à ce deeprun. Et bien désormais il faudra associer ce nom à celui d'un vainqueur de bracelet WSOP, puisque l'Américain s'est adjugé cet event face à Adam Hendrix, un jeune Américain qui a réussi sur ce tournoi... le premier ITM WSOP de sa vie ! 

Deux Français ont réussi à atteindre l'argent de ce tournoi, il s'agit de Fabrice Soulier (125e, 1 124$ pour avoir partagé la bulle avec un autre joueur) ainsi que Stéphane Coupra (36e, 5 189$).

Vainqueur - Nathan Gamble (USA) 223 339$
Runner up - Adam Hendrix (USA) 137 992$
3e - Ray Henson (USA) 96 555$
4e - Michael Gross (USA) 68 544$
5e - Marco Johnson (USA) 49 379$
6e - Miguel Use (Belgique) 36 106$
7e - Fernando Macia (USA) 26 803$
8e - Millard Hale (USA) 20 205$
9e - Wendy Weissman (USA) 15,470$

nathan gamble

Adrien Allain en tête du clan Français

- 26 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #47 : Monster Stack No-Limit Hold'em 1 500$ (Day 1B)
Des Français en pagaille, et un Adrien Allain en grande forme

adrien allain

Fin de la grande pagaille au Rio, le Monster Stack a fermé ses portes pour aujourd'hui : à la fin du 10e niveau, le tableau affichait le nombre de joueurs restants... au total. Grosso merdo, 1300 joueurs ont passé la journée, auquel il faut ajouter les 758 survivants de la veille, ce qui nous fera un day 2 avec un peu plus de 2000 joueurs pour 1008 joueurs payés. Et oui, ça devient une habitude ici mais on connait le payout avant la fin du jour 1B. Le vainqueur de ce tournoi sera, comme prévu, millionnaire, alors que le 1008e encaissera 2 249$ comme lot de consolation. Les choses sérieuses débuteront véritablement demain.

Et lors de cette seconde fournée, un joueur s'est particulièrement illustré dans le clan Français, c'est le Breton, presque champion EPT, presque champion WSOP mais champion WPT quand même, Adrien Allain. En terminant avec 140 300, Adrien est celui qui a monté le plus de jetons, alors qu'il y a quatre niveaux de cela, au moment du dinner break, il possédait simplement le tapis de départ. Puis il a allumé la machine, retiré le masque, et plus personne ne l'a arrêté :

"Je n'ai pas réussi à passer le stack de départ pendant six niveaux car je ne voulais pas me faire démasquer tout de suite comme le futur vainqueur de ce tournoi. Une fois que j'ai endormi tout le monde, la méthode du sous marin Breton a fait son effet grâce à un complice de taille... le croupier ! KQ vs AA, AA vs AQ, flush over flush, un adversaire qui met son cerveau de côté sur une turn en faisant tapis avec 99 sur QJTA quand j'ai roi-Dix, et le tour etait joué. Plus besoin de me cacher pour le day 2 du coup, je passe en mode sulfateuse !"

romain lewis

Parmi les qualifiés du jour, Romain Lewis, chauffé par Davidi Kitai au dernier moment, qui est finalement venu disputer ce tournoi. Bien lui en a pris, puisqu'il termine avec 105 100 !

nicolas marco

Du côté de ceux qu'on a croisé ce matin au petit déjeuner des qualifiés, j'appelle Nicolas Marco à la barre : 52 200 pour le day 2 chez Marco. De son côté, Benjamin Mercadal termine à 81 300. J'ai perdu la trace des autres qualifiés, j'ai très peur...

hugo larachiche

Le vainqueur du SISMIX, Hugo Larachiche, passait une bonne journée... jusqu'à cette dernière main, AA vs JJ qui trouve un valet sur la table. Résultat, il ne reviendra qu'avec 42 000 pour la suite des évènements

adrien szydlowski

Adrien Szydlowski n'est pas qualifié Winamax pour cette épreuve, mais ça ne l'empêche pas de porter le logo de sa room de coeur. Il termine sa journée avec 120 300 !

olivier decamps

Le vainqueur du Winamax Poker Tour 2015, Olivier Decamps, également qualifié pour la suite de ce Monster Stack

Parmi les autres Français croisés à la fin du jour, j'ai retenu les stacks d'ElkY (23 000), Sébastien Comel (56 000), François Tosques (80 400), Saber Harrazi (108 400), Gilles Bonvarlet (14 600), Antonin Teisseire (86 000), Loic Thepaut (48 000) ou encore Jeremy Saderne (20 800).

On fera un point précis sur les chipcounts d'autres Français qui m'auraient échappé, et on mettra ça dans le "Demandez le programme" de demain.

Dans la bulle d'un pro

- 26 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #48 : Stud Hi-Lo Championship 10 000$ (Day 2)
Immersion à la bulle d'un tournoi à 15 000$, avec Alexandre Luneau

alexandre luneau

Moment intense dans cette seconde journée du 10 000$ Stud Hi Lo Championship, avec la fatidique période la bulle. Pendant 30 minutes, nous allons vivre au plus près des tables toute l'action, pour savoir si oui ou non, Alexandre Luneau réalisera son 4e cash de ces WSOP 2017.

Nous sommes sur le 13e niveau de ce tournoi, il reste 23 joueurs sur 125 au départ au moment de débuter cette immersion. Seulement 19 joueurs s'assureront un gain minimum de 15 182$. Et Alexandre Luneau n'est pas très bien placé au classement, avec seulement 3 joueurs derrière lui en possession d'un tapis inférieur au sien.

john monnette daniel negreanu

19h01. La tension est palpable, même pour des joueurs qui disputent ce genre de tournoi habituellement. Exemple avec John Monnette, qui n'apprécie guère qu'un membre du personnel installe des chaises autour de la table qui se situe derrière lui. Ça le dérange et il n'aimerait pas être dérangé à ce moment bien précis. Le monsieur ne fait que son pénible travail sans déranger personne, mais soit. Le floor arrive, et demande discrètement à l'employé de travailler en silence. Ce dernier préfère sourire, et Monnette le regarde en le fusillant à moitié du regard : "Tu trouves ça drôle en plus ?". Pas de réponse de l'employé, bien évidemment, et Monnette se retourne vers sa table pour continuer à raconter quelques histoires bien cool mon frère, non sans marquer un léger tilt à cause de cet "incident". Le floor cloturera le débat avec un simple "Next guys, thank you." Mais la tension est là, c'est sûr. Heureusement, Negreanu n'est jamais le dernier pour sortir quelques aneries et détendre l'atmosphère.

19h02. Et voilà, avec cette histoire, j'ai râté un coup disputé par Alexandre Luneau. Mais que fait le croupier ? Il donne des jetons à Alex mais aussi à son adversaire ! Ah oui, le Hi and Lo, le jeu où on partage tout le temps...

hellmuth

Phil Hellmuth, observé de très près par un grand fan, avec ses livres à la main et un feutre noir pour gratter à tout moment un autographe de "Poker Brat"

19h04. David Bach est shortstack et se bat depuis un long, très long moment. Il repart de nouveau à tapis, et partage encore le pot. "Bon sang, mais ça fait combien de fois aujourd'hui David ?!", lui demande Phil Hellmuth. "Ça fait 8 fois". "Wow, 8 fois, t'imagines en No Limit Hold'em, ça n'arrive jamais ce genre de situation." Même en Stud, Hellmuth trouve le moyen de whine sur du NLHE, cet homme est incroyable.

Viacheslav Zhukov

19h07. Viacheslav Zhukov est sur la sellette. Le Russe est à tapis, payé par Abe Mosseri et David Bach. Ce dernier va check call plusieurs mises d'Abe Mosseri. Le Russe a rapidement compris que les carottes étaient cuites, et a tenté le coup de la veste sur la 6e street. En vain. Mosseri annonce "Aces up" à l'abattage, avec deux paires As et Neuf. David Back avait deux paires inférieures, mais aucun Lo. Mosseri s'empare de la totalité du pot et élimine un joueur. Plus que trois éliminations, l'argent approche.

chris ferguson

Oui oui, Chris Ferguson fait des photos avec ses fans, en plein tournoi, après avoir fold.

stephen chidwick

19h12. Ça part dans tous les sens. Stephen Chidwick (toujours avec cette magnifique moustache) s'apprête à ne pas faire l'argent. Cet été ne se déroule pas exactement comme prévu pour celui qui avait pourtant commencé par terminer 3e d'un Super High Roller à l'Aria pour plus de 322 000$. Mais sur ces WSOP, il a certes réussi 4 ITM, mais aucun d'entre eux ne lui a véritablement rapporté de l'argent. Sur la photo ci dessus, il est à tapis.... tout comme David Bach sur la table d'Alexandre Luneau. C'est le bouillon, on commence par qui ? Chidwick peut-être. L'Anglais est à tapis et son jeu affiche une paire de 4 pour le Hi. Randy Ohel et Daniel Negreanu sont les deux joueurs qu'il doit battre. Sauf que les deux joueurs s'envoient quelques bets dans la tête, pas forcément du goût de Chidwick, presque évidemment. A la fin de la main, c'est Randy Ohel qui remporte le Hi, avec une flush. Chidwick est mort dans le film depuis longtemps, n'ayant jamais amélioré sa main, alors que Negreanu semble frustré, lui aussi avait l'air d'avoir un petit quelque chose. Ça reste une bonne affaire pour Alex Luneau, qui voit ainsi un très bon joueur de carte se faire éliminer à la bulle. Et David Bach pendant ce temps ? Je l'ai vu prendre son sac, jamais bon signe. Ce sera la 21e place pour lui.

david bach

Pas de nouveau titre en vue pour David Bach, éliminé 21e

negreanu

19h18. Daniel Negreanu fait partie des shortstacks, mais ne perd pas le sourire : "Grinding the shortstack !", lance-t-il à un fan dans le public, qui lui envoie quelques mots d'encouragements. Les fans sont d'ailleurs tellement nombreux, ça reste impressionnant à voir dans le rail. Le star system fonctionne toujours autant, et on comprend facilement que les gens sont venus voir Phil Hellmuth et Daniel Negreanu en priorité. Ah mais d'ailleurs, ou est-il le Kid ? Ah oui, encore en train de faire des vlogs avec son téléphone.

brett richey

19h21. Alexandre Luneau prend des nouvelles. "Le shortstack à 50 000, ça risque d'être long cette histoire", prédit-il. Et pour le moment, le joueur le plus en danger ne tient plus en place, il s'agit de Brett Richey (photo).

hellmuth luneau

19h25. Phil Hellmuth se frotte à notre 'Alexonmoon' national ! Je ne vous déroule pas le coup en entier, mais le board affiche 6366 pour Alex contre 476T pour Hellmuth. Clic, clic, clic, et hop on arrive au moment où les joueurs doivent montrer leur jeu. Alex a barrel tout du long et retourne 2A8 pour un brelan en Hi et un Lo qui semble parfaitement suffisant. Hellmuth peste, comme d'habitude, avant de rendre ses cartes. Un coup qui permet à Alex de se donner un peu d'air. 

19h27. Hellmuth joue la main suivante et la remporte face à Mack Lee : "Youhouuuu !", s'exclame-t-il à la fin du coup, lorsque le croupier lui annonce qu'il remporte le Hi et le Lo. Comme s'il n'avait pas gagné un coup de la journée, alors que son tapis est plutôt énorme déjà.

19h29. Brett Richey est à tapis ! Tout le monde retient son souffle... mais comme souvent, la main est partagée. Next.

alexandre luneau

19h32. Vous le voyez ce jeu dans les mains de Luneau ? On appelle ça une 'wheel' dans le milieu. C'est lorsqu'on gagne le Hi et le Lo. Alexandre a fait quinte de l'As au 5, suffisant pour remporter 100% du pot. Encore un pot intéressant pour Alex, compté à 190 000 à ce moment là, loin de la zone de danger.

jonathan duhamel

19h38. J'interpelle Jonathan Duhamel car je le vois avec un gros stack :
"Je ne savais pas que tu savais jouer à ce jeu Jon ?"
"Je ne le savais pas non plus !", me répond-il en se marrant. Jonathan Duhamel fait partie des chipleaders, ce qui ne l'empêche pas de se lever dès qu'il en a l'occasion durant ce main par main. Stressé Jon ? "Non non, mais j'aime bien faire beaucoup d'étirements."

19h39. Alexandre dispute une nouvelle main contre Phil Hellmuth. "You against me buddy, again ? Ok let's go, 2nd round". Alex ne répond pas et joue la main en silence. Il barrel dans tous les sens une main que je ne retrouve pas dans mes notes (shit happens) et finit par remporter le coup : "T'as aimé le 2e round ?" lui lance Alex. Beau joueur, Hellmuth acquiesce que sur ce coup là, il avait plutôt bien joué. Puis lâche une histoire que je n'ai pas compris, en finissant par "Nice hand." Ça fait bizarre dans la bouche de ce monsieur.

richard chiovari

19h45. Richard Chiovari, mis à mal par Luneau grâce à sa wheel, n'a plus rien. Il part à tapis. Son bourreau, le chipleader Jameson Painter. La main est anecdotique. Non, les joueurs n'applaudissent pas dans tous les sens dans ces cas, il ne s'agit pas du Main Event. Les joueurs restants sont là avec l'objectif principal de gagner, pas de simplement entrer dans l'argent. Il est l'heure tout de même de tester l'homme qui ne compte jamais son stack, parce que "qu'est-ce qu'on en a à faire après tout ?!". Alex t'as combien ? "220 000 je crois !" Dimanche 25 juin, Alex peut enfin me donner son stack et de façon exacte. Je savais qu'il ne fallait pas perdre espoir. Désormais, Alexandre Luneau n'est plus qu'à 18 joueurs d'un premier bracelet WSOP. 

tableau

Le meilleur forgeron frappe quelquefois sur son pouce

- 26 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #49 : Pot-Limit Omaha 6-max 3 000$ (Day 1)
Davidi Kitai : "Plus dur que de gagner le tournoi, j'ai bust première main"

Tout est dit dans cette random expression canadienne trouvée par mon ami google. Davidi Kitai s'est offert un petit kiff, un coup de gamble, sur cette nouvelle épreuve qui a débuté cet après midi, un tournoi avec 4 cartes en main et des mises qui ne dépassent pas la taille du pot. 

Etre énorme rapidement et se donner une chance plus importante de dominer le tournoi... ou bust sur la première main, avec comme plan B, de sauter rapidement dans un autre tournoi qui rapportera probablement une somme à 6 ou 7 chiffres à son vainqueur ? Davidi a tenté, il a échoué et s'est gentiment confié à chaud sur le Periscope de Winamax. Avant de sauter donc, dans le Monster Stack.

Petit historique d'une main épique à 3 000$, disputée par Davidi Kitai, que je vous invite à revoir en replay sur le lien Periscope ci dessous. 

En attendant, ce sont près de 500 joueurs qui continuent d'en découdre, dont les Français Bruno Fitoussi et Florent Aubert. Nous repasserons sur ce tournoi lorsqu'il sera un peu plus avancé.