masquer le menu
   

Alex était mal luné

- 18 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #34 : Limit 2-7 Lowball Triple Draw Championship 10 000$ (Day 1)
Il y a des jours à oublier dans une vie et pour Alexandre Luneau, c'est aujourd'hui

Ça arrive, parfois les astres font n'importe quoi dans le ciel, et ça devient un bordel pas possible sur terre. Aujourd'hui, c'est Alexandre Luneau qui a goûté. Alex a participé à deux tournois cet après midi et n'est plus dans aucun des deux. Après s'être pris une belle horreur sur le PLO8 Mixed, Alex a enchainé avec cet event 34, pour un résultat similaire : il a pris la porte.

"J'ai bust et perdu le pot du chiplead avec A288Q sur un flop 8-5-4... j'avais 2,5 fois la moyenne !" Ça, ce n'est pas une élimination anodine. J'ai bien envie de vous laisser réfléchir, pour comprendre comment Alex a pu perdre ce coup, alors qu'il possédait top set au flop et un Lo max...

Et sur ce Razz à 10 000$, Alex a disparu trop rapidement, dans les premiers niveaux. Personne n'a vu ce coup, personne ne sait, mais quand on connait la détermination du beau brun pour rapporter une breloque à la maison, et encore plus sur les championship à petits fields, on se dit qu'il a encore du en prendre une belle en pleine tête... 

michael gathy

Alex a laissé David Benyamine tout seul côté Français, alors même que le compteur n'affiche que 77 participants. Encore une baisse l'affluence sur un tournoi à 10 000$. Un détail qui n'a pas échappé au Belge Michael Gathy, toujours présent dans ce tournoi après 7 niveaux, avec près de deux fois le tapis de départ. Je vais même vous la faire texto comme il me l'a dit : "J'ai nonante cinq."

"Honnêtement, je suis déçu, j'aurais préféré qu'il y ait plus de joueurs", confiait Gathy, runner up en 2016, "L'an dernier on était 125 quand même !"

benyamine

Petit festival WSOP pour David Benyamine actuellement, lui  qui n'a cash que deux fois... enfin... parmi ces deux cashs, il y a notamment le tournoi par équipe, "Tag Team" tournoi sur lequel il n'a pratiquement pas joué, laissant Daniel Negreanu gérer tranquillement la barque 

deeb tran buchanan zinno

Surement l'une des plus belles tables de ce tournoi, avec Anthony Zinno, Shaun Deeb, JC Tran et Shawn Buchanan

Labrik et Alexis, main dans la main

- 18 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #33 : No-Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)
L'argent est tout proche, mais seul deux Français peuvent encore y croire

alexis fleur vornicu

On est sur la fin de journée du côté de l'Amazon Room, avec encore un niveau et demi à jouer, au moment de faire un petit bilan. Et celui-ci ne va pas être très positif pour les tricolores. Hormis Louis Linard et Alexis Fleur, je n'ai pas trouvé la trace du moindre compatriote, alors qu'ils sont encore 351 en course, pour 255 places payées (1698 inscriptions).

Alexis Fleur est finalement celui qui s'en sort le mieux des deux. Le runner up du Sismix 2016 détenait 42 000 lors de mon passage, pour une moyenne à 34 000, et sur des blindes 400/800, ante 100. Ce n'est pas encore le bonheur ultime, mais Alexis a foi en lui : "Je suis tout proche de mon premier ITM aux WSOP, après 15 tournois !" Ne vendons pas la peau de l'ours avant de lui avoir mis carré, mais avec un stack pareil, Alexis a de quoi avoir de belles ambitions pour affronter ce premier moment clé du tournoi, la bulle.

A sa table, Alexis doit faire face à Valentin Vornicu (le mec qui fixe l'objectif sur la photo) un Américain que vous avez peut-être aperçu dans les épisodes ESPN des WSOP 2016, puisque le jeune homme avait terminé 23e de ce tournoi. En tout cas, Alexis l'avait bien repéré en début de journée. Depuis, des piles de jetons tronent devant lui : "Il en met partout", me confirme Alexis, "Tout à l'heure, un mec arrive à table, Vornicu relance, le mec 3-bet et lui 4-bet shove. Le mec tank et finit par passer, Vornicu lui montre Dix et Six... le mec est parti en tilt complet derrière."

Alexis ne m'a pas mentionné de mains contre lui en particulier, j'imagine que les deux joueurs n'ont pas spécialement décidé d'en découdre, et j'ai envie de dire que ce n'est pas forcément une mauvaise idée, il y a d'autres clients que lui à attraper avant ça.

labrik

L'autre beau gosse de ce tournoi, c'est Louis Linard, "une machine en ce moment", me glissait Guillaume Diaz tout à l'heure, "il enchaine tellement, tu sens qu'il est là pour bosser, pour gagner, ça fait plaisir." Et c'est vrai que le cru 'Labrik' 2017 a l'air beaucoup plus travaillé, posé et réfléchi que les années précédentes, de quoi déplacer des montagnes à Vegas, lui qui a récemment terminé finaliste d'un tournoi à 1 000$ au Venetian (8e pour 5 214$).

Aujourd'hui encore, Louis se bat comme un diable. Certes avec un tapis qui ne fera pas encore sourire sa voisine, 29 000, mais un tapis suffisant pour lui offrir le plaisir de faire des petites piles. Des piles de 10 jetons pour le moment, mais il y a un début à tout.

C'est en revanche terminé pour tous les autres, Gaëlle Baumann y compris, qui n'aura pas réussi à survivre avec JJ face à deux joueurs en possession de la même main, As-Roi. Avant cela, elle avait aussi perdu trois flips et deux coups à 60/40... comme elle le dit simplement, "c'était compliqué..." 

Rendez-vous sur le 5000$ 6-max de dimanche pour prendre sa revanche !

chris moorman

Vainqueur hier soir de son premier bracelet WSOP, c'est en short et ballerines que Chris Moorman a débarqué pour jouer ce 1 500$. Certains penseront qu'il est fou, et n'auront peut-être pas complètement tort. Mais que voulez-vous, le bracelet WSOP, c'est comme une drogue, quand on commence, on n'arrive plus à s'arrêter

martin jacobson

Lui a déjà le bracelet, le plus gros même, mais ça ne l'empêche pas de continuer à jouer le plus sérieusement possible toutes ces petites loteries. Martin Jacobson a été très actif depuis le début de l'été, et l'est encore aujourd'hui, même si son tapis fait un peu la gueule là maintenant tout de suite, je vous l'accorde

david pham

David Pham, déjà vainqueur d'un bracelet WSOP cet été, et auteur de 3 cashs depuis le début, ne semble jamais rassasié

Negreanu/Mercier, duel de titans

- 18 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #30 : H.O.R.S.E. Championship 10 000$ (Day 3)
Les deux joueurs entament la table finale en bonne position

tatjana_daniel

18h30 passé à Las Vegas, la table finale du tournoi de H.O.R.S.E. à 10 000$ l'entrée est connue. Et comme prévu, Daniel Negreanu fait partie du casting. Il est d'ailleurs le seul non-Américain parmi les huit finalistes. Chipleader ? Non mais presque. C'est Eric Rodawig qui débutera avec le plus de Big Bets, 27 au total, alors que Don Zewin en aura 25 et Daniel Negreanu et Jason Mercier disposeront de 24 big bets. 

Si Jason Mercier atteint sa première finale de l'été, il s'agit en revanche de la troisième finale pour le Canadien ! Les petits malins qui ont fait le choix de le mettre dans leur draft de joueurs ont fait le bon choix, Negreanu réalise pour le moment un excellent été. 

A noter la présence également de David Bach... évidemment j'ai envie de dire ! Vainqueur de ce tournoi en 2009, mais avec un buy in 5 fois plus cher, Bach atteint la table finale d'un event WSOP pour la 12e fois de sa carrière ! 

Enfin, dernière nouvelle, plutôt bonne celle-ci : une fois n'est pas coutume, Poker Go fait l'effort de diffuser autre chose que du NLHE, alors n'hésitez pas à en profiter, vous vous régalerez à coup sur.

Casting final

Siège 1 - Don Zewin : 1 485 000 (25 big bets)
Siège 2 - Jerry Wong : 365 000 (6)
Siège 3 - David Bach : 872 000 (15)
Siège 4 - Jason Mercier : 1 448 000 (24)
Siège 5 - Daniel Negreanu : 1 412 000 (24)
Siège 6 - Andrew Brown : 224 000 (4)
Siège 7 - Eric Rodawig : 1 599 000 (27)
Siège 8 - Yuebin Guo : 97 000 (2)

Les prix à se partager  

Vainqueur : 383 208$
Runner up : 236,841$
3e : 163,557$
4e : 115,485$
5e : 83,415$
6e : 61,667$
7e : 46,687$
8e : 36,218$

La petite promenade du week-end

- 18 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #33 : No-Limit Hold'em 1,500$ (Day 1)
1618 joueurs après six niveaux

lake mead

Bienvenue sur un tournoi, tout ce qu'il y a de plus classique, du No Limit Hold'em au droit d'entrée de 1 500 balles. En gros, le festival EDC (festival électro à quelques kilomètres de Vegas) a débuté hier, et pour ceux qui sont rentrés bien tôt ce matin, c'est un moyen facile de passer la journée au calme. 

7 500 jetons de départ, et un bon paquet de touristes égarés, de réguliers de ces WSOP depuis 15 jours déjà, et de nouveaux Français fraichement débarqués à Sin City. 

Après 6 niveaux de jeu, 1618 joueurs avaient déjà répondu à l'invitation de ce tournoi. Côté Winamax, on ne se bouscule pas. Stephane Matheu a emmené Guillaume Diaz, Ivan Deyra, Romain Lewis, Sylvain Loosli, Aladin Reskalah et Davidi Kitai du côté du Lake Mead, histoire d'être bien rouge demain sur toutes les photos, merci Steph' !

Guillaume Diaz : " Je suis cramé par le soleil et bien fatigué par le jet ski et la bouée mais c'etait vraiment trop bien, on a bien déconnecté et bien rigolé."

gaelle baumann

Et finalement, la seule qui bosse aujourd'hui, c'est Gaëlle Baumann. Privé de bain de soleil, Gaëlle a préféré se donner une chance de plus que tous ses coéquipiers, de gagner un bracelet WSOP. Et après avoir pris un départ canon, la blonde préférée des caméras d'ESPN a connu un moment de doute, pour redescendre gentiment de son nuage. "J'étais vraiment bien partie", me confie-t-elle, "sur le premier niveau par exemple, un mec misslick et relance à 200 UTG, et UTG1 relance à 600. J'ouvre AQ et je décide de simplement payer. Le limpeur paye aussi, on est trois. Le flop tombe... boum trois carreaux, T82, facile ! Le joueur UTG mise 2000, je paye 2000, l'autre aussi. Turn un K. Le premier annonce tapis, je fais la même chose...Et le troisième aussi ! Ils avaient KK et AA et ça tient !"

Ça, c'était le bon départ. Gaëlle a ensuite perdu 88 contre AK (+20 bb), AQ contre 99 (10 bb) et A5 contre KQ pour 7 bb. Pas d'inquiétude pour Gaëlle, le tournoi est encore très long. Et puis Gaëlle le sait, elle a refusé la sortie Lake Mead, ce n'est pas pour sauter très vite de ce tournoi.

sonny franco

Parmi les joueurs qui avaient pris un bon départ, on retrouve Sonny Franco. Le pauvre, je suis passé le prendre en photo, ce qui attisé la curiosité de la moitié des joueurs à sa table : "Qui est-ce ??" m'a demandé un mec à table. "Je ne sais pas, je ne le connais pas, je l'ai juste pris en photo parce qu'll a une bonne tête, non ?", lui ai-je répondu. "Ils ne sont pas convaincus", m'a précisé Sonny dans la foulée, "depuis que tu es passé, le mec m'a pris en photo pour l'envoyer à ses potes et leur demander qui je suis !" 

Côté poker, la journée de Sonny avait parfaitement débuté, le "petit prince de Marrakech" ayant réussi à monter 35 000... mais depuis, c'est la descente aux enfers. Un peu comme Gaëlle d'ailleurs, puisque Sonny a perdu pas mal de petits coups depuis cette photo. Le dernier en date, c'est un petit AQ, no good face à AK. On s'accroche, rien n'est fait encore.

philippe ktorza

Heyyy, salut Philippe Ktorza ! Le spécialistes des bourrins dispute son premier event WSOP 2017 sous les couleurs d'Onpok. Et il a trouvé un November Nine sur cette table, avec la présence de Bruno Politano. Une photo pour le kiff et la postérité, car Phillipe a déjà changé de table. Il possédait 25 000 environ au moment de mon passage.

louis linard

Privé de Lake Mead, Louis Linard : "RAS, ça va .

david_pecheur

Salut David Pecheur, bienvenue à Las Vegas baby !

alexis_fleur

Alexis Fleur participe à son 3e tournoi de ces WSOP, après le Colossus et le Monster Stack. 20 000 jetons sont devant lui.

da prod

L'ancien Top Shark Winamax, 'Da Prod', a trouvé Will Failla et Jacky Glazier à sa table. Pourtant, c'est le 3e larron sur la photo qui a créé quelques soucis au Français. Yann Del Rey m'a raconté une main disputée contre ce joueur : "Il limp à 300, je fais 900 avec AJ. Le joueur en blinde paye, et le limpeur aussi. Puis sur un board A92T5, je c-bet 1 300 au flop, simplement payé par le limpeur, turn on check tous les deux, et maintenant river, il mise 4 500. Je paye quand même et il me retourne... 34, pour la quinte ! "

Résultat Da Prod est bien mais pourrait aussi être beaucoup mieux, avec 20 000 environ.

marty mcfly

"Marty, monte dans la Doleran, on retourne dans le futur !"

erwann pecheux

Petit Erwann Pecheux en difficulté : "Il fallait venir me voir tout à l'heure, j'avais beaucoup plus, 30 000 environ", me glisse-t-il, avant de disputer un coup à tapis contre un shortstack, A8 contre A et T, et de le perdre. Encore un coup qui lui coute pas mal de jetons quand même, 4000. "Voilà voilà, c'est comme ça maintenant depuis tout à l'heure". Shortstack ninja Pecheux continue de se dépatouiller comme il peut avec environ 13 000 jetons.

zaffran

Oh un gentil livetard Français ! Bonne chance Jean Paul Zaffran, avec déjà presque 25 000

katie lindsay

Joue la comme Mercier. Hier soir, le mari de Katie Lindsay (Chris Moorman) remportait son premier tournoi WSOP. Le lendemain, voilà que Katie joue avec le chien sur les genoux. Coincidence ? Je ne crois pas.

Samedi 17 juin : demandez le programme !

- 17 juin 2017 - Par Veunstyle72

chips

11h (20h en France) - Event #33 : No-Limit Hold'em 1 500$ (Day 1)

On commencera ce weekend par un tournoi tout ce qu'il y a de plus classique en No Limit Hold'em. Pour 1 500$, chaque joueur aura la chance de recevoir 7 500 jetons à faire fructifier. En 2016, presque 1 800 joueurs avaient pris part à ce tournoi, et un seul joueur s'était vraiment régalé... Alexander Ziskin, le vainqueur du tournoi, qui avait empoché un peu plus de 400 00$ ! Un tournoi sur lequel Jean Montury s'était incliné 13e l'an passé. 

11h - Event #31: Seniors NLHE Championship 1 000$ (Day 2)

Le Rio a bien eu du mal à désemplir lors de la première journée. 5 389 inscriptions ! Il s'agit d'un nouveau record pour ce tournoi réservé aux plus de 50 ans. On peut remercier le système de re-entry, mis en place pour la première fois sur cet évènement. Après 10 niveaux de jeu, il manque tout de même près de 88% du field initial, puisque 694 joueurs seulement se sont faufilés jusqu'au day 2. L'argent a été atteint en fin de journée, et désormais, les survivants vont pouvoir regarder devant, loin devant, puisque ce tournoi offrira plus de 617 000$ au vainqueur. Le chipleader actuel a quant à lui monté 160 800 jetons, soit 32 fois le tapis de départ. Michel Abecassis n'est malheureusement plus de la partie. 

12h - Event #29 : NLHE 2 500$ (Day 3)

On commence à y voir plus clair par ici. Problème, plus personne ne parle Français. Le dernier espoir, Erwann Pecheux, s'est envolé en 50e position, pour un gain de 7 726$. Désormais, ils ne sont plus que 30 et le chipleader n'est autre que l'Américain Eddy Sabat, avec un tapis monstrueux de 1,85 million, soit le double de son premier poursuivant ! L'Allemand Giuseppe Pantaleo (568 000) l'Italien et November Nine Federico Butteroni (236 000) et le Belge Jonathan Abdellatif (252 000) sont les derniers joueurs reconnaissables dans ce field. Le futur vainqueur de bracelet se mettra 456 822$ dans la poche.

14h - Event #30 : H.O.R.S.E. Championship 10 000$ (Day 3)

Qui peut stopper Daniel Negreanu ? Le Canadien est solidement ancré en tête et ne visera qu'une seule chose lors de ce Day 3 : un 7e bracelet WSOP ! Pour cela, le nouveau specialiste des Vlogs devra écarter de son chemin quelques figures connues de ce milieu, comme Brian RastJason Mercier le tenant du titre, David Bach, Anthony Zinno ou encore Jerry Wong. Il reste 15 joueurs et la première place est garantie à hauteur de 383 208$.

14h - Event #32 : Omaha High-Low Mix 1 500$ (Day 2)

Alexandre Luneau a trouvé un nouveau tournoi de variante pour s'éclater, du Omaha8 Mix. Et à la fin du Day 1, le Français faisait partie des 224 survivors sur 688 joueurs dans les startings, avec un tapis de 24 750, de quoi le classer 82e. Le chipleader a semble-t-il plus souvent fait nuts que Luneau, puisqu'il termine à 92 375, il s'agit de Daniel Zack un Américain. Matthew Sanner (50 750), Remi Biechel (16 200), Jean Marc Thomas (13 400) et Thomas Besnier (5 325) sont les autres Français en course dans cette bataille. 

15h - Event #34 : Limit 2-7 Lowball Triple Draw Championship 10 000$ (Day 1)

Vous le voyez arriver en courant ? Mais si regardez bien : Alexandre Luneau est prêt à en découdre sur une de ses variantes préférées, le Limit 2-7 avec trois tirages, si jamais rien ne se passe comme prévu sur l'Event 32. C'est un spécialiste qui est tenant du titre, John Hennigan, lui qui avait privé le Belge Michael Gathy de réaliser un doublé en une semaine en 2016. Ils étaient 125 cette année là, et avec la baisse globale de l'affluence sur les Championship 2017, il ne faudrait pas s'étonner de ne pas voir plus d'une centaine de joueurs aujourd'hui.