masquer le menu
   

N'oublions pas qui est le patron, Chris Moorman !

- 17 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #27 : NLHE 6-max 3000$ (Day 3 et finale)
Chris Moorman remporte son premier bracelet WSOP

moorman

C'est une grosse sensation que nous avons vécu ce soir au Rio, avec l'accomplissement d'une vie pour l'un des joueurs considérés par la plupart de ses pairs, comme l'un des meilleurs joueurs de tournoi online de tous les temps, Chris Moorman. Sauf que L'Anglais a du attendre d'avoir 31 ans pour finalement soulever bien haut le premier bracelet WSOP, d'une carrière déjà remplie de victoires... online surtout.

Car en live, Moorman n'a véritablement gouté à la victoire qu'une seule fois dans sa vie. Bon, il ne s'est pas planté et a choisi le bon tournoi, le WPT LAPT Classic à 10 000$ l'entrée, pour un peu plus d'un million de dollars de gains, mais hormis ça, Moorman a plus souvent été habitué aux places d'honneur : runner up d'un 10 000$ WSOP 6-max en 2011, runner up du Main Event WSOPE la même année, 3e (sur 3447 joueurs) d'un Estrellas l'année dernière... bref, on peut continuer comme ça longtemps, la carrière du jeune est plutôt très longue (64 ITM depuis 2008). Et on ne parle pas du online... pourtant il faudrait : 14 millions de dollars de gains, ça vous parle ?! 

Aujourd'hui, Moorman a fait ce qu'il sait faire de mieux : marcher sur ses adversaires. Arrivé en table finale avec le 3e plus gros tapis (sur 7 joueurs), Moorman a, premièrement, eu pas mal de réussite sur le seat draw (avec les deux gros tapis à sa droite), avant de voir disparaitre deux grands dangers à cette table, Morten Mortensen (7e) puis Max Silver (6e), victime d'un joli setup, KK vs QQ qui trouve une Dame au flop !

moorman

Entre temps, Chris avait remporté un premier flip important face à Steve Sung, AK vs JJ, avant de disputer un coup décisif, face à Michael Gagliano. Dans un pot 3-bet par lui même depuis la BB, et muni de QQ, Moorman va trouver un flop intéressant, QT5, sur lequel il va check/call. L'action sera similaire sur un 8 à la turn, avant que Gagliano n'annonce tapis sur un 2 river. On fait quoi avec brelan ici ? Et bien Moorman a call, et a découvert QT chez l'Américain, pour deux paires floppées, qui s'est bien value cut dans cette histoire.

moorman

Grimpé à 8 millions de jetons à 5 joueurs restants, Moorman a ensuite laissé le rouleau compresseur faire le travail : il élimine John Gorsuch (5e, 102 625$ avec AJ contre A4... 4 au flop... J river !), avant de s'occuper du cas Steve Sung (4e, 145 634$, QQ pour Moorman vs A7). Michael Gagliano disparait 3e (210 139$), face à celui qui aura tenté de résister un bon moment à la machine anglaise en Head's up (3h de lutte dans une ambiance déchainée), le Brésilien Bernardo Dias (308 166$), runner up de cet event donc.

bernardo dias

"Je vais enfin avoir le parking gratuit !" s'est écriée Madame Moorman. Et bien voilà, je crois qu'il ne manque finalement plus grand chose aujourd'hui pour que la carrière de Chris Moorman soit complète. Un EPT peut-être ? Mince c'est trop tard. Un second bracelet très vite ? Et pourquoi pas. Laissons le déjà savourer celui-ci, ainsi que le semi million de dollars qui vient s'ajouter à sa bankroll grassement fournie.

Ses amis étaient nombreux dans le rail, comme à chaque fois qu'un Anglais réalise un deeprun aux WSOP, à chanter des "We loooove Chris Moorman and if it's quiet allright", sur l'air de "Can't Take My Eyes Off You", et je pense que Las Vegas pourrait être parfaitement retournée demain avec cette bande de joyeux lurons.

moorman

Que du top reg dans le rail, mais tous n'ont eu d'yeux que pour Chris Moorman ce soir

moorman

Ce moment où la machine Moorman montre des signes d'humanité

moorman

Et un soulier cul sec, un !

Résultat final 

Vainqueur - Chris Moorman : 498 682$
Runner up - Bernardo Dias : 308 166$
3e - Michael Gagliano : 210 139$
4e - Steve Sung : 145 634$
5e - John Gorsuch : 102 605$
6e - Max Silver : 73 510$
7e - Morten Mortensen : 53 569$

Premier bracelet WSOP pour le Venezuela

- 17 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #23 : THE MARATHON - NLHE 2 620$ (Day 5 et finale)
Joseph Di Rosa Rojas a terminé le boulot et rapporte un premier titre WSOP à son pays

Joseph Di Rosa Rojas

Il l'a fait !

Joseph Di Rosa Rojas n'a pas tremblé et a fini par s'imposer sur ce tournoi Marathon, après 32 niveaux de jeu de 100 minutes, soit 53h de poker ! Le Vénézuélien empoche 690 469$ après avoir vaincu un field de 1759 joueurs, et un bracelet que son pays n'avait encore jamais remporté jusque là, dans l'histoire des WSOP. 

L'Australien Alexander Lynskey, runner up de ce tournoi, partait avec un retard compliqué à combler (40 millions contre 8 millions au début du HU) et devra se contenter de 426 663$ pour ce magnifique parcours. 

Résultat final

Vainqueur - Joseph Di Rosa Rojas (Venezuela) $690,469
Runner up - Alexander Lynskey (Australie) $426,663
3e - Jeffrey Tomlinson (USA) $307,728
4e - Tim Reilly (USA) $224,316
5e - Julian Stuer (Allemagne) $165,277
6e - Faraz Jaka (USA) $123,105
7e - Andrew Jernigan (USA) $92,705
8e - Pratik Ghatge (GB) $70,590
9e - Maurice Hawkins (USA)  $54,356

Negreanu galope vers sa 3e finale de l'été

- 17 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #30 : H.O.R.S.E. Championship 10 000$ (Day 2)
Daniel Negreanu est chipleader à 16 joueurs restants

mercier negreanu

Si les esprits sont tournés vers la table télévisée actuelle, où se déroule la finale du tournoi à 3 000$ 6-max, personne n'oublie que se déroule l'un des tournois les plus prestigieux de l'été, avec cette épreuve de H.O.R.S.E.

Les Français n'ont pas été verni. Entre Fabrice Soulier qui a disparu hier soir, et Jean Montury qui a rapidement tout perdu aujourd'hui, ce tournoi ne sera pas à marquer d'une pierre blanche chez nous. Les favoris répondent quant à eux présents, Daniel Negreanu en est l'exemple même, puisqu'il est chipleader.

Alors qu'un redraw a 16 joueurs a été effectué, il s'est avéré que le Canadien possédait plus de jetons que tout le monde. Quelle surprise, n'est-ce pas ? Ou pas. Daniel a déjà réalisé 6 places payées (en comptant ce H.O.R.S.E.), et deux tables finales. Peut-être trois ? Cet objectif semble complètement à la portée de Daniel Negreanu, plus chaud d'action que jamais. Face à lui, il devra battre le fer avec de grands noms qu'il connait bien. A commencer par le tenant du titre, un certain Jason Mercier, mais aussi Jerry Wong, David BachBrian Rast ou encore Anthony Zinno. La partie ne se terminera pas aujourd'hui, et c'est bien dommage que vous ne puissiez pas regarder tout ça en streaming demain...

david bach

David Bach n'a toujours changé de bracelet au poignet, et ça marche on dirait

brian rast

Brian Rast, à la recherche d'un 4e bracelet WSOP

montury

Jean Montury a rapidement volé en éclats aujourd'hui, dommage

Ils courent toujours !

- 17 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #23 : THE MARATHON - NLHE 2 620$ (Day 5 et finale)
Cinq athlètes toujours en course dans ce tournoi, mais un énorme chipleader parmi eux

joseph di rosa rojas

On n'en parle pas, et pourtant ils ont du mérite. Le Marathon Event se poursuit, avec encore 5 coureurs en course. Et je peux vous dire que la dernière ligne droite n'est plus si loin, après déjà 30 niveaux de 100 minutes ! Sauf que je ne vois pas la trace du moindre Ethiopien au Rio. Le chipleader est Vénézuélien, il s'appelle Joseph Di Rosa Rojas (chemise blanche en photo) et possédait, au moment du dinner break, plus de la moitié des jetons en jeu ! En gros, le mec a déjà les bras en l'air, après avoir mis une belle longueur d'avance à ses adversaires.

Mais si dans la réalité, il aurait déjà course gagnée, au poker, la vie est bien différente. Joseph va encore devoir se débarrasser d'un Allemand, Julian Stuer, d'un Australien, Alexander Lynskey et deux Américains, Tim Reilly (face au chipleader) et Jeffrey Tomlinson

La partie s'annonce encore indécise longue malgré tout, car si Joseph possède 130 blindes à la reprise, ses adversaires ne sont pas tous très frais, et devront se battre entre eux un moment donné, avec respectivement 40bb, 24bb, 23bb et 12bb à se partager. 

Et si tout ce beau monde s'est assuré 165 277$ après l'élimination de Faraz Jaka en 6e place (pour 123 105$), il va être intéressant de voir comment chacun va s'y prendre pour gratter les paliers. Quant à l'ami Joseph, gageons qu'il ne doit avoir les yeux rivés que vers une seule chose, la première place, qui lui offrirait un premier bracelet WSOP ainsi que la coquette somme de 690 469$, lui qui ne possède jusque là que 55 000$ de gains en carrière !

Seul contre tous, Erwann se débat

- 17 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #29 : NLHE 2 500$ (Day 2)
Erwann Pecheux est le dernier survivant Français, 71 joueurs restants

waxman pantaleo erwann

Et moi qui pensais que je ne trouverais probablement plus de Français, après les éliminations de Sébastien Comel (159e), Michel Leigborin (134e) et Ivan Deyra (119e) dans l'argent. Mais c'était sans compter sur l'abnégation du jeune (plus tant que ça maintenant) Erwann Pecheux, qui se bat comme un diable pour tenter de survivre : "Je n'ai pas dépassé la moitié de l'average une seule fois dans le tournoi... ah si au tout début, mais depuis, c'est l'enfer." Mais il aime ça aussi le jeune poulain PMU, se battre même à armes pas très égales.

Et pour le coup, en arrivant sur cette nouvelle table en photo, Erwann se rend vite compte que certains ont pris de l'avance en jetons, comme Matthew Waxman (vainqueur du Grand Prix de Paris à l'ACF en 2011, ce qui reste jusque là sa seule grosse perf') qui trône à 310 000, ou bien même son voisin l'Allemand Giuseppe Pantaleo, qui signe son 4e cash cet été aux WSOP, en possession de 280 000.

Sur la photo, vous apercevez aussi Erwann à tapis. Que je vous explique : Erwann a été deplacé de table. Le temps d'arriver sur celle-ci, le croupier n'avait pas encore commencé à dealer. Il a donc pu recevoir deux cartes comme tout le monde, depuis sa BB. 

Confortablement installé, Erwann observe alors un joueur proposer une relance minimum à 8 000. Deux sièges plus loin, un vieux monsieur clique encore, ce sera 22 000. Tout le monde passe jusqu'à Erwann... qui annonce tapis ! Et bienvenue à table surtout ! L'original raiser tank un moment, et montre énormément de signes d'envie de payer... mais finalement il fold. Le papy snap call et retourne... As-Roi. Erwann fait de même, et montre lui aussi As-Roi. Le coup est partagé.

"Tu te rends compte que si j'avais marché plus lentement pour arriver là, je n'aurais jamais été dans ce spot là !" Je vais même te dire Erwann, si ma tante en avait, je l'appelerais tonton. 

Bilan au dinner break mon cher Erwann ? "68 500... chaque jeton de 500 compte !"

Pour le moment, tous les joueurs sont assurés de gagner 5 846$, et il restera au moins 4 niveaux de jeu après ce break. 

abdelatif

Pendant ce temps là, le Belge Jonathan Abdelatif traine son stack dans les hauteurs du classement, avec encore 430 000 et malgré un gros coup perdu sur la dernière main avant le break. A sa droite, le dangereux Eddy Sabat

jason koon

Une fois de plus, Jason Koon réalise un joli deeprun sur un tournoi des WSOP

kitty kuo

Kitty Kuo aussi est toujours vivante dans ce tournoi