masquer le menu
   

Deux tours et puis s'en va

- 8 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #15 : Heads Up NLHE Championship 10,000$ (Day 1)
Alexandre Luneau est éliminé dès le second tour

luneau

Alexandre Luneau ne réalisera pas un parcours aussi magnifique que l'an dernier, puisqu'il a finalement pris la porte lors du second tour de ce tournoi. Son bourreau se nomme Michael Addamo

"Il jouait bien", confiait Alex à la fin du match, "on a beaucoup swingué dans cette partie, je suis monté au début à 150 000 (sur les 100 000 de départ pour le round 2) en faisant deux paires dans un gros pot, et puis après ça, j'ai beaucoup bluffé, et il a beacoup payé... mais c'est marrant, je pense qu'il était fanboy. Il a joué un coup un moment donné, j'ai vu ses cartes au showdown, et j'ai fait un petit rictus. Et là, directement, ll m'a dit "quoi, c'était mal joué ?" ! Enfin, je n'ai pas vraiment de regrets, c'est comme ça."

Son dernier coup, Alex l'a disputé ave TT en main. Face à A8, il était assez favori, et si le flop QJ8 était sans danger, tout comme la turn 3, la rivière 8 fut assassine, offrant trips à son adversaire.

Prochain rendez-vous pour Alexandre Luneau autour des tables, dès demain, avec l'event 17, un tournoi Dealer Choice à 10 000$.

En ce qui concerne les autres joueurs de ce tournoi HU, sachez que Julien Martini a facilement remporté son match face à Nick Petrangelo. Il est venu me raconter :

"Déjà, première main, j'ai fait un call hauteur Valet gagnant, et j'ai senti que ça l'avait bien énervé. Il devait me prendre pour un bon gros random. Puis rapidement est venu cette main : j'open 3x, donc 1 800, et il 3-bet à 6 100. J'ai A4 et décide de payer. Le flop AT4 est parfait et je paye son c-bet à 4 000. La turn est un 7 et il 2-barrel à 16 000. Et sur la rivière 3, il shove, je paye, et il me retourne KT, terminé !"

Simple et efficace, Julien a désormais rendez-vous demain, à 15h, pour disputer le 3e tour, qui sera déjà décisif, puisque le vainqueur sera assuré de terminer dans les places payées.

Julien ne retrouvera pas ElkY, éliminé par Nishijima, en revanche, c'est passé pour des joueurs comme Erik Seidel, Moritz Dietrich, Taylor Paur, Joe Cada, Jason Mercier, Charlie Carrel, Adrian Mateos Diaz, Dan Smith, Dario Sammartino, Ivan Luca, Eric Wasserson, Martin Kabrehl, Ryan Fee, Ryan Riess, Olivier Busquet ou bien encore ce bon vieux John Smith, qui a renvoyé Dietrich Fast chez lui, vite fait bien fait. 

cate charlie

Il n'y aura qu'une seule veste flashy au 3e tour, celle de Charlie Carrel, car pour Cate Hall, c'est terminé

dietrich fast

Dietrich Fast a fait la connaissance de John Smith aujourd'hui

mateos diaz

Adrian Mateos Diaz n'a pas fait de détails non plus lors de ce second tour

erik seidel

Et une légende du poker au tour suivant, une : Erik Seidel poursuit tranquillement sa route

olivier busquet

Olivier Busquet, également qualifié pour le tour suivant

elky

Après avoir bataillé pendant 3h au tour précédent, ElkY n'a pas réussi à s'offrir le Brésilien Nishijima

dan smith

Dan Smith aussi est passé, non sans avoir subi un bel angleshoot de la part de son adversaire

ivan luca

Toujours plus détendu, Ivan Luca n'a pas souffert longtemps lors de ce tour

La malédiction de la veste colorée

- 8 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #15 : Heads Up NLHE Championship 10,000$ (Day 1)
Premier tour : ça passe pour Luneau, ça casse pour Loosli

cate hall loosli

J'ai un scoop pour vous : pour battre Sylvain Loosli en head's up, il suffirait de porter une veste de mauvais gout, bien flashy, et ça devrait suffire pour remporter des flips. Pour la deuxième année de suite, le November Nine 2013 échoue au premier tour de ce tournoi, et contre un joueur qui répond à ces critères là : "Samantha Abernathy et maintenant Cate Hall... pfff... c'est dommage parce que j'ai bien joué, mais elle a remporté les gros pots qu'il fallait remporter."

Sylvain fait notamment référence à ce coin flip, entre sa paire de 5 et le Roi-Dame de l'Américaine... qui trouvait une Dame sur la rivière ! Ou encore de ce coup final, où Sylvain trouve un brelan de 8, avec Roi-Huit en main, quand Cate Hall trouvait le même brelan, mais avec une dame en kicker. Ah oui, j'ai oublié de préciser qu'il y avait aussi une Dame sur ce board...

"Honnêtement, elle n'était pas ouf, pas un grand niveau, mais bon, ça reste un sit'n'go head's up. Elle m'a 3-bet seulement deux fois, et elle a fold 100% de mes 3-bet. En plus de ça, elle bluffait un peu trop dans les petits pots."

Résultat, Sylvain doit déjà dire adieu à son rêve de bracelet, et se concentrer sur son prochain event, demain, un 1 500$ NLHE en 6-max. 

luneau

Tout s'est beaucoup mieux passé en revanche pour Alexandre Luneau, qui a réussi à se défaire de l'Allemand Aymon Hata. Pendant longtemps, les deux joueurs se sont tirés la bourre, jusqu'à ce que les flips reprennent le dessus : "Il jouait plutôt correct, même si je n'avais aucun read sur lui. Il avait vraiment une très bonne poker face. Et du coup, dans ces cas là, quand tu disputes un head's up contre un bon joueur, ça devient du 51/49."

Et Alex est tombé du bon côté de la pièce, lorsqu'il a fait tapis avec KQ pour tomber contre 88 chez son adversaire. 

Prochain duel pour Alexonmoon prévu face à Michael Addamo. Pour en arriver là, ce dernier a du se débarrasser de Alan Percal. Qui ça ? Le vainqueur de ce tournoi en 2016, tout simplement ! 

elky

Ça passe pour ElkY, face à Kristen Bicknell, double championne WSOP. Le récent runner up du One Drop est tombé bas dans ce duel, mais n'a jamais rien lâché. Il affrontera le Brésilien Thiago Nishijima, qui s'est défait de Faraz Jaka au premier tour

benyamine

David Benyamine ne verra pas le second tour, il a été éliminé par Jason Koon. Celui-ci jouera face au champion du monde Joe Cada lors du second tour, lui qui a battu l'Allemand Stefan Schillhabel

smith

Heyyy, mais qui voilà au deuxième tour, John Smith. Le bourreau d'Alex Luneau l'an passé, m'a promis de faire mieux qu'en 2016. Mieux, c'est le bracelet cher ami, bonne chance !

carrel

Charlie Carrel est passé sans problème, sa victime s'appelle Timothy Adams

nitsche

Duel de haute volée entre Dominik Nitsche et Joe Mackeehen. Dame chance a choisi le champion du monde 2015 pour le tour suivant

dario

Quand t'as déposé 111 111$ sur la table, on t'offre un pull orange. Dario Sammartino s'est empressé de le porter, et ça lui a notamment permis (enfin j'imagine) de déstabiliser Sorel Mizzi

ferguson

Parmi les premiers qualifiés, l'un des hommes les plus controversés de Vegas, Chris Ferguson

keating

L'homme à la longue barbe, qu'on avait aperçu avec Gaëlle Baumann lors du Main Event l'an dernier, Alex Keating... n'a pas passé ce premier tour

family

Quand la force de la famille t'empêche de spew

mercier

Jason Mercier s'est facilement imposé... avant de foncer disputer quelques mains dans le tournoi de HORSE qui se joue juste à côté

jimmy guerrero

Jimmy Guerrero a également participé à ce tournoi, mais n'a pas réussi à se défaire de Kitty Kuo

ivan luca

L'un des joueurs les plus détendus de ce premier tour, Ivan Luca, qualifié pour la suite

martini

Enfin mention spéciale aussi pour le Français Julien Martini, qui n'a pas rechigné à fixer droit dans les yeux son adversaire, un certain Yevgeniy Timoshenko : "Je suis tellement fier de moi ! Quand j'ai su que le tournoi débutait à 18h plutôt que 15h, je me suis empressé d'aller voir pleins de vidéos sur youtube, pour déceler des tells". Etrangement (ou pas), il n'en a pas trouvé beaucoup, mais a quand même trouvé la solution pour le battre

Le second tour débutera à 21h. Il s'agira du dernier match de la soirée pour tous.

Thomas Pomponio, millionnaire express

- 8 juin 2017 - Par Harper

Event #5 : THE COLOSSUS III - No-Limit Hold'em 565$ (Table finale) 

Rarement nous a été donnée la possibilité de vivre une ambiance comme celle vécue durant la finale du Colossus. Ce n'était pas tant le public, bruyant mais de bonne conduite, mais plutôt les joueurs. Une bière à la main, mangeant des hot dog entre les mains, s'encourageant à tapis, se félicitant après des double up en hurlant et se tapant dans la main, on se croyait plus à une table de blackjack que sur une finale avec un million de dollars à la gagne ! Et croyez-moi, c'était plutôt rafraichissant.

bustfou

Pour ce qui est du jeu, clairement, personne n'avait le temps. Alors que la moyenne était de 19 blindes, Erkut Yilmaz (photo, à droite) a ainsi décidé de pousser son tapis de 14 blindes avec paire de Quatre second de parole. John Hanna s'est fait un plaisir de payer avec une paire d'As pour pousser Erkut vers la sortie (6ème pour 175 208$).

bustcl

Mais l'homme le plus pressé aujourd'hui, c'était sans conteste Mark Babekov (photo, debout à gauche). Chipleader au début de la journée, il est celui ayant décidé de se pointer avec quarante minutes de retard sur la finale. Une fois installé, il est resté les yeux rivés sur son téléphone toute la partie, remerciant toutes les personnes qui l'encourageaient et ne regardant que très brièvement la table. Lorsqu'il voyait une paire et qu'il y avait un tapis avant, il se contentait de dire « call » et, après seulement, il demandait le compte. Une stratégie limitée qui a fini par lui faire défaut, Mark terminant quatrième pour 305 294$.

À trois, la tension était de plus en plus intense. Les bières ont été troquées contre de grands litres d'eau et les tapis ont été moins légions. Il faut dire qu'il y avait un écart de prix de 600 000$ entre les 406 000$ de la troisième place et le million du vainqueur ! Mais John Hanna était trop à la traine. Il finit par s'incliner en troisième place et débute alors une scène rarement vue sur les World Series of Poker.

deal

Sur les championnats du monde de poker, c'est simple, les deals ne sont pas autorisés. Tout du moins, l'organisation n'est pas un intermédiaire et ne garantit absolument rien. Ce qui veut dire que si vous décidez de faire un deal avec votre adversaire, il faut avoir conscience qu'il peut se barrer avec l'argent s'il gagne et que vous n'aurez aucun moyen de revoir votre monnaie. Devant l'écart entre les 545 000$ du deuxième et le million de la première place, Taylor Black (55M de jetons) et Thomas Pomponio (35M de jetons) ont tout de même décidé de s'arranger.

Et comme souvent dans ces cas là, les amis (qui tournent à la bière depuis plus de quatre heures) s'en sont mêlés, arrivant à lâcher des absurdités comme : « Il veut pas ? Alors on s'en fout, on joue un heads up à un demi-million ! » alors que les deux joueurs étaient à quelques milliers de dollars de se mettre d'accord. Finalement, à grand renfort d'applications ICM, de coups de calculatrice et de compte avec précision des tapis, les termes suivants sont acceptés : 805 000$ pour Taylor, 695 000$ et 45 000$ à la gagne. Les deux joueurs font alors une déclaration devant les caméras de leurs amis pour avoir une trace des dires de chacun !

explosion

Deux mains auront suffi pour faire définitivement tourner le heads up et, à chaque fois, Thomas Pomponio était un favori resté en tête. Dans un premier temps avec As-Roi contre As-Dix puis pour finir avec As-Six contre Valet-Huit, provoquant l'explosion de son clan. Il remporte officiellement 1 000 000$ mais en vérité 740 000$. Propre en sachant que son plus gros gain était jusque là une victoire dans un petit tournoi de heads up aux Bahamas pour 24 000$ !

winner

Les résultats officiels du Colossus
Entrée à 565$ - 18 043 inscriptions
Vainqueur : Thomas Pomponio (USA) 1 000 000$
2e : Taylor Black (USA) 545 000$
3e : John Hanna (USA) 405 574$ 
4e : Mark Babekov (USA) 305 294$
5e : Kent Coppock (USA) 230 564$
6e : Erkut Yilmaz (USA) 175 208$
7e : Ralph Massey (USA) 133 975$
8e : Matt Affleck (USA) 103 090$
9e : Luke Vrabel (USA) 79 827$

Français ITM :

Hayg Badem (206ème) 4 418$
Lucas Osatelli (329ème) 3 780$
Pascal Law (339ème) 3 780$
Antoine Saout (522ème) 2 826$
Sébastien Comel (632ème) 4 702$ (ITM à deux reprises)
Bertrand Rosique (1302ème) 1 238$
Bruno Fitoussi (1381ème) 1 208$
Fabrice Soulier (1502ème) 1 143$
Jean-Baptiste Letoret (1594ème) 1 089$
Antoine Feuillet (1732ème) 1 018$
Lionel Barracano (1750ème) 1 018$
Sébastien Clot (1757ème) 1 018$
Eric Boquet (1782ème) 996$
William Herisson (2040ème) 905$
Jimmy Guerrero (2092ème) 902$
Samir Mehmel (2281ème) 833$

Loosli et Luneau sont déjà chauds

- 8 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #15 : Heads Up NLHE Championship 10,000$ (Day 1)
Les deux joueurs du Team sont prêts à en découdre sur le tournoi de Head's up

hu qualif

Dans quelques instants, l'un des tournois les plus difficiles de ces WSOP va débuter. Et si le droit d'entrée est similaire à beaucoup d'autres tournois, 10,000$, le prestige de la victoire est tout autre. Le Head's up est en effet souvent considéré comme un format particulièrement difficile à jouer, où seul les meilleurs arrivent à tirer leur épingle du jeu. En terme de spectacle, c'est un format qui permet aux joueurs de disputer pratiquement tous les mains qu'ils recoivent, un régal à suivre et à jouer.

Côté Français et côté Winamax, ce tournoi rappelle forcément de bons souvenirs au Team, puisque c'est sur cette épreuve qu'Alexandre Luneau avait débuté de manière idéale ses WSOP, en se glissant jusqu'en demi finale. Malheureusement, il échoua face à un vétéran de la guerre, John Smith, qui avait décidé de bluffer Alexonmoon à tout va. Résultat, Alexandre a du se "contenter" d'un billet de 124,000$, de quoi à peine effacer la déception d'échouer si prêt du bracelet.

En 2017, Alexandre Luneau est de retour, toujours aux côtés de Sylvain Loosli, pour tenter de faire encore mieux que l'an dernier. Le tournoi devait débuter à 15h... mais avec 129 joueurs au départ, tout cela devenait mathématiquement compliqué. Il a donc fallu attendre que deux joueurs disputent leur match, pour tomber à 128 joueurs. Ambiance très étrange du coup dans l'Amazon Room, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus.

loosli_luneau

Quand tu essaies de bluffer un mec qui a monté des millions de dollars à ce jeu #fail

Du coup, 3h d'attente au Rio, c'est long, très long. Les deux compères sont rentrés à la villa que Sylvain Loosli loue pour cet été, en compagnie notamment de Guillaume Diaz, Davidi Kitai et Ivan Deyra. Je vous propose un petit Periscope, histoire de découvrir les lieux qui accueilleront cette bande joyeux lurons, et leur préparation avant un tournoi aussi important. Et vous verrez que pour le stress, il faudra visiter une autre villa. Billard, petit home game en Deuce to Seven No Limit Single Draw(étrangement, je me suis fais complètement raser par Alex), beaucoup de sourire et de confiance, cette villa ressemble un peu à la maison du bonheur.

Mais après la détente, place aux cartes !

Les tirages ont été effectués : Alexandre Luneau jouera dans la "section 7", il affrontera Aymon Hata (Anglais selon Hendon Mob, Allemand selon Card Player). Les quelques informations que l'on a sur ce joueur, c'est qu'il possède "seulement" 166,000$ de gains en tournoi live, dont une récente table finale sur le tournoi princpal du PSC Macau. La bonne nouvelle, c'est qu'il ne sera pas dans la même région que Sylvain Loosli, "section 6", qui affrontera quant à lui... Cate Hall ! Encore une femme pour Sylvain Loosli, qui avait du s'incliner sur ce tournoi l'an passé, face à Samantha Abernathy. Je me demande si le tirage de cette année n'est pas encore pire pour le November Nine 2013...

A noter également la présence dans ce tournoi de Jimmy Guerrero, qui sera en "section 5", opposé à une autre femme, Kitty Kuo

Voici ce que cela donne en tableau : 

draw lossli

draw luneau

La structure est belle, et certains matchs peuvent durer très longtemps ! Aujourd'hui, chacun des joueurs devra disputer au moins deux matchs. Puis il faudra revenir demain et après demain pour conclure ce tournoi. L'an passé, Alan Percal avait remporté ce tournoi et plus de 320,000$.

N'hésitez pas à suivre le fil Twitter de Winamax, vous risquez de trouver quelques informations en live.

10 mains avec Phil Hellmuth

- 8 juin 2017 - Par Harper

Event #13: No-Limit 2-7 Single Draw 1,500$ (Day 2)

266 joueurs étaient au départ de l'épreuve de Deuce-to-Seven en No-Limit, un tournoi dingue où il n'y a que deux tours d'enchères : un une fois les blindes posées et un second une fois l'unique tirage effectué. La meilleure main du jeu est 75432. Parmi les 40 récompensés ne figure pas Michael Gathy, éliminé à seulement quelques places de l'argent. On retrouve en revanche Jared Bleznick, Rep Porter, Benny Glazer ou encore Phil Hellmuth que nous avons décidé de suivre durant dix mains. Les blindes sont de 800/1600 ante 200 et l'Américain possède un tapis de 60 000.

hellmuth

Main #1 : Au hi-jack, Phil Hellmuth passe.

Main #2 : UTG+1, Phil passe et voit son voisin de gauche relancer à 4 000. Face à un 3-bet d'Alex Foxen au bouton pour 12 000, le relanceur initial préfère passer AT932.

Main #3 : Phil est dans sa posture habituelle : balais invisible dans le dos, casque sur les oreilles, lunettes sur le nez. Impassible. UTG, il passe sa main et Rep Porter perd une petite bataille de blindes où il a défendu, changé deux cartes puis passé après une nouvelle mise.

Main #4 : Alex Foxen (photo ci-dessous) relance à 3 600 au hi-jack. En grosse blinde, Phil prend une minute de réflexion puis demande un compte précis de la relance d'Alex. 3 600, donc. Phil annonce alors « 13 800 », un 3-bet suffisant pour faire passer Alex.

foxen

Main #5 : Le hi-jack relance à 4 000 et Phil prend à nouveau une minute avant le flop. Il finit par annoncer « fold » et montre 99753 devant une table interloquée. « Je peux récupérer ma main s'il vous plait ? » demande-t-il.

Main #6 : Rep Porter relance à 3 500 et entraine un fold général.

Main #7 : Au cut-off, Phil place une relance à 4 500 et est payé par la petite blinde. Cette dernière change une carte et Phil fait de même, montrant qu'il passe un J. Je ne suis pas sûr que ce soit autorisé mais la table ne bronche pas. Lorsque la parole lui revient, Phil envoie 6 200 et montre 98643 lorsqu'il est payé. Bien touché !

Main #8 : En bataille de blindes, Alex Foxen paie une sur-relance de 3 800 à 11 600. Les deux joueurs pat et Alex montre T8532. Il est battu par T7642 !

Main #9 : UTG+1, Phil Hellmuth relance à 5 000 et voit le joueur deux crans à sa gauche pousser son tapis pour 22 000. Après réflexion, Phil passe JT832.

Main #10 : UTG, Phil Hellmuth passe et Rep Porter obtient un walk.

Avec 65 000 jetons, le recordman de titres WSOP possède un tapis dans la moyenne.