masquer le menu
   

Quatuor français de luxe en demi-finales du Big One

- 17 juillet 2017 - Par Benjo DiMeo

Le Day 6 est terminé
Il reste 27 joueurs dans le plus beau tournoi du monde, dont quatre des meilleurs joueurs de tournois français


On connaît les demi-finalistes du Main Event des World Series of Poker, édition 2017. Le sixième tour de l'épreuve s'est achevé peu après minuit, avec l'élimination en 28e place de l'américain Joshua Horton, dont la couleur au Valet s'est heurtée de plein fouet à la couleur max de Jack Sinclair.

4 français au Day 4
Les trois dernières tables du Main Event sont prêtes : lundi à midi (21 heures en France), quatre joueurs français (et pas n'importe lequels !) vont y prendre place parmi les 27 derniers joueurs. Le record des éditions 2009 et 2013 est donc battu d'une unité, et vous vous rappelez probablement que ces années-là, le poker tricolore était déjà présent autour de l'ultime table.

Trois de nos quatre joueurs ont passé les quatre dernières heures de la partie assis à la même table. Ils n'étaient guère heureux de se retrouver assis face à face ("forcément, quand on a échangé des pourcentages !" dira l'un d'entre eux), mais ne se sont fait absolument aucun cadeau, comme nous l'avons relaté dans ces colonnes. 3-bets, 4-bets, relances all-in, double ups de l'un sur l'autre : on a tout vu. Mais miracle : la casse a été évitée (avec pas mal de réussite pour l'un d'entre eux), le clan tricolore de fin de Day 6 est intact pour le Day 7. Autrement dit la dernière journée avant la table finale !

On pourra trouver pire que le Génie comme juge du niveau des quatre prétendants français au titre de Champion du Monde. En vieux routard du circuit, Davidi Kitai connaît très bien ces quatre joueurs qui cumulent 36 années de présence sur le circuit, 10,63 millions de dollars de gains en live et qu'il affronte régulièrement un peu partout en Europe et à Las Vegas. Comment s'est passé leur Day 6 ? Comment se sentent-ils à l'aube des demi-finales ? Quelles sont leurs chances ?

Valentin Messina : 28,59 millions (120BB)

Valentin Messina"80% de VPIP !", rigolait Benjamin Pollak en fin de journée, en décrivant pour Antoine Saout l'activité de Valentin Messina durant les dernières heures de jeu, qui l'ont vu se propulser en seconde place au classement des demi-finales. "Forcément, quand je me suis retrouvé avec un gros tapis, j'ai commencé à jouer un peu plus", explique Valentin, que l'on a vu relancer, sur-relancer voire sur-sur-relancer avec frénésie avant que ne sonne le gong. Ses bonnes mains ont été rentabilisées (comme ce brelan de Valets gagnant sur un board avec une couleur possible). Ses mains battues ont su être jetées (comme cette paire de Rois battue par une quinte tombée sur la rivière). Et certains de ses adversaires se sont montrés coopératifs (comme cette livraison de 50BB d'un certain Joshua Marvin avec un As-Valet largement derrière le As-Roi de Valentin.)

Antoine Saout : 9,45 millions (41BB)

SaoutUne journée de plus au bureau et presque en pantoufles pour Antoine Saout : le résident quasi-officiel du Main Event (trois places dans le Top 27 depuis 2009 !) conclut ce Day 6 avec pratiquement 10 millions de jetons, ce qui le classe quinzième parmi les 27 derniers joueurs à la reprise. L’expérience des années commence à faire son effet. La journée d'Antoine fut difficile, mais c'est justement dans la difficulté que les vrais caractères se dévoilent. Dos au mur après plusieurs gros coups perdus aujourd'hui, le breton a sorti la tête de l'eau et réussi à placer quelques bons moves pour remonter. « En fait, je termine à mon plus haut point de la journée avec ces dix millions de jetons. Je t’avoue que je n’ai pas joué mon meilleur jeu aujourd’hui. Il y a des spots que j’ai ratés, j’ai manqué de la value, il y a des mises à faire sur la rivière que je n’ai pas faites, mais dans l’ensemble j’ai quand même essayé de me battre à cette table et je pense que j’ai plutôt réussi. » Ravi de se retrouver avec trois compatriotes (et potes, au passage), Antoine sait qu’il ne leur fera aucun cadeau lorsqu’ils se croiseront à table : « Je les aime bien, mais c’est le jeu. Je ne vais pas lever le pied parce que je les aime bien. » C’est qu’il y a tout de même 8 millions de dollars à la gagne et un titre de Champion du Monde à aller chercher ! Et justement, le tirage de table pour le Day 7 offrira une nouvelle table remplie de Français, puisque Antoine Saout, Valentin Messina et Alexandre Reard seront tous ensemble pour débuter la journée. Avec eux, on ajoutera deux gros tapis, ceux du Portuguais Pedro Oliveira (22,54 millions) et de l’Américain Scott Blumstein (18,12 millions).  

Benjamin Pollak : 8,87 millions (36BB)

Pollak« Le déjà vu, putain ! » Benjamin Pollak n’en revient pas. Pour la seconde fois en quatre ans, on le retrouvera en demi-finales du Main Event. « Mais en 2013, j’avais sauté au bout de trois mains ! » Avec 36BB ce coup-ci, la marge de manoeuvre du cash-gameur parisien est relativement confortable (tout du moins durant les premières heures du Day 7, mais Pollak aurait pu terminer beaucoup plus haut, ayant brièvement flirté avec le statut de chip-leader grâce à un énorme tirage rentré contre Franck Crivello à la mi-journée, avant de perdre beaucoup de jetons sur un coup malchanceux où Alexandre Réard est passé tout près de la correctionelle. Et puis il y a eu quelques erreurs, admises par l'intéressé (comme par exemple ce shove avec une paire de 9 qui a permis à un short muni des Dames de doubler son stack). De nos quatre demi-finalistes, il est donc celui qui a eu la journée la plus chaotique aujourd'hui, au lendemain d’une journée proprement miraculeuse qui l’avait vu commencer avec douze blindes avant de multiplier son tapis par trente au cours des onze heures qui avaient suivi.

Alexandre Réard : 8,58 millions (35BB)

Alexandre Reard"C'était une journée très compliquée. On va dire qu'elle était bonne quand même parce que je suis qualifié pour le Day 7. Mais heureusement que j'ai eu de la réussite à tapis préflop." On ne pouvait pas mieux décrire la situation d'Alexandre Reard. Plusieurs fois aujourd'hui, le francilien s'est retrouvé en grande difficulté. Tombé autour de la quinzaine de blindes après un début de Day 5 qui ne s'est pas exactement passé comme prévu, Alex a commencé par renvoyer Max Silver à ses chères études avant de souffler le chaud et le froid. Oscillant entre la zone orange (15-20BB) et un tapis plus confortable d'une quarantaine de blindes, il a eu besoin de plusieurs coups de pouce du destin pour poursuivre son aventure sur ce tournoi. Une première fois en partageant avec As-10 contre le As-Roi de Valentin Messina pour ses treize dernières blindes. Une seconde fois en doublant avec As-6 sur le As-Roi de Benjamin Pollak. Quelques 3-bets savamment calculés lors de la dernière heure lui ont finalement permis d'empaqueter 35 blindes, un tapis ouvrant encore tous les scénarios possible. "C'était un peu pénible de se retrouver à trois Français à table pour terminer. Après, on le sait, on est quatre sur le peu de joueurs qui restent, on est forcé de se jouer." Et cela va continuer lors du Day 7, où Alexandre va démarrer aux côtés de Valentin et Antoine. Nous ne sommes donc pas au bout de nos émotions.

Sébastien Comel : 79e pour 85 482$

Sébastien ComelElimination rapide aujourd'hui pour le discret mais efficace Sébastien Comel. Après avoir payé trois barrels avec un As-Dame perdant malgré l'As au flop (en face : As-Roi pour deux paires), Comel ne disposait plus du tapis suffisant pour exercer les moves qui nous avaient régalé les jours précédents. Il se retrouvera à tapis préflop durant le premier niveau du Day 6 sur une confrontation favorable : KQ contre QJ. Son adversaire trouvera la quinte, mettant Comel en congés plus tôt qu'il ne l'aurait voulu. Il profitera de ses vacances anticipées pour partir en road trip sur la Côte Ouest des Etats-Unis en compagnie d'autres joueurs présents à Vegas, dont le belge Kenny Hallaert qui, un an après sa sixième place sur le Main Event, a bien failli rééditer l'exploit mais se sera contenté au final de la 64e place.

Nicolas Cardyn : 74e pour 85 482$

Nicolas CardynDes six français qualifiés pour le Day 6 du Main Event 2017, Nicolas Cardyn était celui qui avait le moins de jetons au départ. Après avoir patienté une heure et demie, le dernier des vainqueurs KING5 encore en lice enverra ses 20BB depuis la petite blinde après une relance du bouton. La BB le paiera avec un As-Dame dominant face à son Dame-Valet.

Restez branchés pour un bref retour en images sur le Day 6, et la présentation des 27 demi-finalistes.