masquer le menu
   

Elior Sion remporte le Poker Player Championship

- 7 juillet 2017 - Par Benjo DiMeo

Elior Sion
Cinq heures. C'est long, cinq heures, on a le temps d'en faire des choses. Comme par exemple un petit jeu de cartes, pour 500 000 $ ? Cinq heures, c'est le temps qu'a duré l'affrontement entre Elior Sion et Johannes Becker lors du heads-up final du Poker Player Championship. 

À l'orée de la table finale, ce n'était pourtant pas vers ces deux-là que tous les regards étaient tournés. Mais plutôt sur le tapis confortable du chip-leader Daniel Negreanu, icône du poker mondial depuis maintenant plus d'une quinzaine d'années, l'homme aux 34 millions de dollars engrangés sur le circuit. Favori en jetons, favori des bookies et persuadé de remporter le bracelet de prestige, son septième s'il venait à s'imposer. La preuve, avec ce tweet plein d'humour dans lequel il affirmait déjà sa victoire avant le début de la finale.

Daniel Negreanu
Sauf que le poker n'est toujours pas une science exacte, même pour un Canadien génial, et à force de mauvaises rencontres et d'abattages perdus, c'est finalement en cinquième position que Daniel quittait la scène, plus riche de 300 000 $.

Isaac Haxton
C'est alors vers Isaac Haxton, le plus connu des quatre survivants, que les prédictions de victoires s'orientaient. Voilà un autre bel exemple de longévité et de classe dans notre jolie planète poker. Et voilà un autre bel exemple de la violence ordinaire de ce jeu, lorsque une rencontre avec une paire d'as de Johannes Becker transformait une prometteuse paire de rois en symbole de sa désillusion. Ce sera la troisième place, monsieur, et 595 000 $ de pourboire.

Alors débuta le marathon final, dans ce fameux mélange de huit jeux, avec les subtilités que cela implique. Parti loin derrière en jetons pour le duel, Elior Sion faisait étalage de ses talents démontrés online pour repasser devant son adversaire. Il manqua même de clôre le tête-à-tête lors d'un coup disputé en Pot-Limit Omaha, avant de voir son adversaire allemand trouver une rivière providentielle pour repasser en tête.

Heads Up PPC
Ce fut d'ailleurs en PLO et en Razz que les jetons volèrent le plus souvent. L'avantage semblait de plus en plus pencher du côté de la balance du londonien, jusqu'à ce coup fatal en PLO8.

Sur un flop 755, Elior check-raise et se fait payer par l'allemand. La turn est le 9, misée par Elior, et Johannes annonce alors tapis, pour le big bet supplémentaire qu'il restait dans son maigre stack. 

Johannes : Q662
Elior : QJ75

Le full floppé d'Elior lui assure de remporter le high, il va falloir un low pour Johannes pour partager, mais comme vous l'avez déduit, il l'attend toujours. Même mieux, la river est un 5 qui offre un carré pour illustrer de plus belle manière encore la victoire du Britannique. 

Elior Sion est notre grand champion : il remporte son bracelet en or, 1 395 767 $ et surtout le prestigieux Chip Reese Memorial Trophy. Son discours de célébration est empreint de respect pour ses adversaires, surtout pour Daniel Negreanu qu'il craignait le plus à cette table. Mais aussi empreint de lucidité sur sa chance et la manière dont s'est déroulée sa victoire. Et enfin on pense au discours de Fedor Holz (après sa victoire sur le One Drop) dans son souhait exprimé de prendre un peu de distance avec le milieu du poker, capitalisant sur cette victoire pour "passer à autre chose", comme si cet accomplissement était avant tout un aboutissement.

Elior Sion - Angleterre - 1 395 767 $
Johannes Becker - Allemagne - 862 649 $
Isaac Haxton - Etats-Unis - 595 812 $
Ivo Donev - Autriche - 419 337 $
Daniel Negreanu - Canada - 300 852 $
Paul Volpe - Etats-Unis - 220 111 $