masquer le menu
   

Affluence stable et démarrage en douceur

- 3 juillet 2017 - Par Benjo DiMeo

Event #62 - Poker Players Championship 50 000$ (Fin du Day 1)

Negreanu Luneau
Daniel Negreanu en train d'expliquer sa technique de danse dans les clubs de Vegas

2h30 du matin à Las Vegas. Le premier tour du PPC 50K$ vient de se terminer. Ci-dessus, retrouvez-en la substantifique moelle.

Le compteur des inscrits a grimpé à 93 joueurs durant la deuxième partie de la journée. On dépasse d'un chouia les chiffres de 2016 (91 joueurs), et l'on pourrait même monter un peu plus haut, à la faveur d'eventuelles inscriptions de dernière minute juste avant le coup d'envoi du Day 2, programmé lundi à 14h (23h en France).

Structure de rêve oblige, le décompte des éliminés est ridiculement faible : seulement cinq sortants. Du coup, on peut se permettre de vous donner la liste complète : Daniel "Jungleman" Cates, Iraj Parvizi (inconnu au bataillon), Dan Shak, Ben Sulsky et (hélas) David Benyamine.

Fabrice Soulier est venu gonfler le clan français en début de niveau 5 (sur un total de 6 au programme aujourd'hui). Fabsoul est arrivé tard non pas parce qu'il est friand des late reg, mais parce qu'il a mis du temps à décider s'il avait envie de se jeter ou non dans cette ô combien difficile bataille. C'est la seconde fois que Fab participe au PPC : il sera au Day 2 avec un tapis de 280,000, un poil au dessus de la cave de départ, ce qui constitue un bon début puisque le tapis moyen n'a quasiment pas bougé (261,000 contre 250,000 en début de journée). Si ce n'était pour un pot de 40K perdu sur le gong, Fabrice franchirait le Day 1 avec 300K.

ElkY signe le meilleur Day 1 du clan tricolore : il passe avec 367,000 après avoir pris des jetons à grosso modo tous les adversaires qu'il affrontait aujourd'hui, dont Abe Mosseri et John Racener.

Journée compliquée pour Bruno Fitoussi, dans une variante en particulier. "Je suis montré rapidement à 350,000, mais j'ai perdu des tas de coups de Deuce to Seven. Dans cette variante, il faut montrer le meilleur jeu, et je me suis retrouvé plein de fois avec la deuxième meilleure main contre les nuts." Après avoir "grindé" un peu, Bruno est remonté à 210,000.

Aucune élimination à la table d'Alexandre Luneau aujourd'hui. Le pro du Team franchit le Day 1 avec un tapis raboté (187,000), et confesse avoir mal joué quelques coups en début de partie. Concernant le hero call de Robert Mizrachi raconté dans ces colonnes, Alex ne s'en veut pas : "J'ai eu beaucoup de spots de bluffs aujourd'hui, je les ai pris : forcément, ça ne marche pas toujours. Mais quand tu mises un demi pot en bluff, le move n'a besoin de marcher qu'une fois sur trois pour être rentable !"

Ils ont rejoint le PPC en late reg durant la seconde partie de la journée, et franchissent le Day 1 sans encombres : Todd Brunson, John Monnette, Mike Matusow, Dmitry Urbanovuch, Josh Arieh...

On dirait bien que le chip-leader est un joueur ayant déjà goûté à la victoire sur le PPC : Matthew Ashton, qui terminerait le Day 1 avec 705,000. Presque trois fois la cave de départ ! Probablement que l'anglais a du se gaver sur quelques coups de PLO ou No-Limit Hold'em aujourd'hui.