masquer le menu
   

Au cœur de la bulle du PLO Hi-Lo Championship

- 28 juin 2017 - Par Flegmatic

Event #51 : Pot-Limit Omaha Hi Lo Championship 10 000$ (Day 2)
Une seule petite élimination sépare Michel Abécassis et Fabrice Soulier de l'argent...

Ferguson - Michel - Fabsoul

22h54 : Ils ne sont plus que 33 en course sur ce Championship de Pot-Limit Omaha Hi-Lo à 10 000 dollars. Parmi eux, Michel Abécassis vise sa première place payée de l'été sur ces WSOP. Avec 270 000 jetons sur des blindes 5 000/10 000, le Doc n'a, a priori, pas trop lieu d'être inquiet. Ce n'est en revanche pas le cas pour Fabrice Soulier. Assis à la même table que MIK.22, Fabsoul est en danger avec 70 000 jetons, soit le deuxième plus petit tapis en jeu.

Kate Hoang

23h : Fabrice tente un photobomb alors que je prends en photo celle qui occupe le fauteuil de chipleader, Kate Hoang, ce qui arrache un rire bien sonore à Chris Ferguson. Pour revenir à madame, dernière joueuse en lice dans ce tournoi, elle est loin d'être là par hasard, sa page Hendon Mob affichant cinq lignes, toutes signées en PLO Hi-Lo, dont une place de runner-up ici-même l'an passé sur un tournoi à 3 000 dollars. Une cliente à prendre au sérieux donc.

23h05 : "Quelle souffrance," me glisse Fabsoul en se levant de sa chaise pour tenter d'apercevoir si quelqu'un est plus en difficulté que lui avec ses cinq blindes. Visiblement, le siège 3 deux tables plus loin est encore moins frais avec 30 000 devant lui.

23h10 : Revenu à sa table après avoir soulagé une envie pressante et naturelle, Michel se voit rétorquer un "That was fast," de la part de Kate Hoang. "I'm not always that fast," lui répond le Doc. Les amoureux de la poésie apprécieront.

Scott Clements

23h14 : Scott Clements (à gauche) grimace et pour cause. Pointé à 500 000 il y a moins d'une heure, l'Américain fait doubler un short stack et tombe à 50 000. "Il a fait n'importe quoi, m'explique Michel. Il a pot tous les coups avec des mains horribles." "Oui et puis il faut voir comment il les avait monté ses 500 000...," ajoute Fabrice Soulier. Voilà en tout cas Clements qui passe du statut de favori en puissance pour le titre à celui de short stack en grande difficulté.

23h15 : "Je te parie à 10 contre 1 que tout part sur cette main précisément," me souffle MIK.22, en regardant en direction de Scott Clements.

23h16 : Scott Clements fold. Je n'ai même pas eu le temps de mettre la main à la poche pour y chercher un billet d'un dollar.

23h17 : "C'est stressant cette bulle, elle est grosse, se lamente Fabsoul. Il y a presque autant à prendre (14 786$, NDLR) que ce qu'a gagné Tapis Volant au Golden Nugget dimanche." Ah très bien, je ne savais que les 18 000 et quelques dollars remportés par ce diable de Victor Saumont sur le tournoi à 150 dollars du week-end dernier étaient devenus la nouvelle unité de mesure en vigueur à Vegas. D'ailleurs, pour votre culture personnelle, sachez que le futur vainqueur du Monster Stack - ce qui n'a rien à voir avec cet article - prendra 59 victoires de Tapis Volant au Golden Nugget. Avouez que ça fait rêver.

23h21 : Le membre du floor précise à qui veut bien l'entendre qu'il n'y aura pas de break, et que le niveau en cours sera rejoué jusqu'à ce que la bulle éclate.

23h22 : Fabrice Soulier part à tapis sur un flop A75. Chris Ferguson passe mais pas Kate Hoang qui retourne 2326, tandis que le Français table 36A4. Un turn Q et une river 8 plus tard, le pot est partagé entre la quinte hauteur 8 de Fabsoul et le low A-2-3-5-7 de l'Américaine.

Kate Hoang - Michel Abécassis

23h26 : Vous prendrez bien une petite citation de William Shakespeare ? "Quand les gros maigrissent, les maigres meurent, tente Michel Abécassis. C'est tout le problème de la bulle en tournoi." Bon, après vérification, la citation était en fait de Lao Tseu. "C'est curieux, parce que je croyais qu'il ne jouait qu'en cash game, pas en tournoi." Bien rattrapé.

Dario Sammartino
En arrière plan, une masseuse toute heureuse d'avoir croisé la route de l'ami Dario aujourd'hui.

23h28 : Bruce Yamron est à tapis contre Dario Sammartino. Je n'ai pas vu la main de l'Italien, mais le A6A8 de l'Américain lui permet de doubler sur un board Q4Q9Q.

23h30 : C'est au tour de Ben Lamb de tout envoyer préflop. Le revenant montre un AK103 en ballotage défavorable pour s'imposer contre le A8AJ de Dan Zack. Ce qui n'empêche pas ce dernier de se saisir des 128 000 correspondant au tapis de Lamb, avant de les jeter dans sa direction. "Wow, ça c'est un double reverse triple jinx !," lâche un de leur voisin de table.

23h36 : Juste à côté, cela fait bien cinq minutes que le joueur au siège 1 tank après un check river de son adversaire. Tandis que Fabrice Soulier commence sérieusement à s'impatienter, le floor donne dix secondes au joueur concerné pour effectuer son action, ce qui entraîne une salve immédiate à 85 000. "Sérieusement ?, lui lance son adversaire. Tu as tank sept minutes pour faire ça ?!," ajoute-t-il avant de payer, pour scooper le pot avec un brelan d'As.

23h37 : Le board 927107 peut enfin être déroulé à la table de Ben Lamb, qui prend ainsi la porte en 33e position. Félicitations à tous, vous êtes dans l'argent !

Michel Abécassis
Et une jolie place payée pour Michel Abécassis, une !

John Monnette
John Monette n'a absolument pas tremblé sur cette bulle, et signe déjà son neuvième ITM sur ces WSOP.

David Baker
Pas de souci non plus David "ODB" Baker, lui qui sort tout juste d'une 55e place sur un tournoi similaire à 1 500 dollars.

[Edit : comme prévu ou presque, Fabrice Soulier n'a pas attendu longtemps après la bulle pour envoyer ses cinq dernières blindes, et est tombé contre Andrey Zaichenko. 32e, Fabsoul encaisse 14 786 dollars pour sa sixième place payée sur ces WSOP. Peu longtemps après, alors qu'il ne reste plus que 24 joueurs, Michel Abécassis part à tapis préflop avec AAKJ contre As-As-10-6 chez Chris Ferguson et ne remporte qu'un quart du pot. Cripplé, il lache ses ultimes jetons dans la foulée, et quitte ce tournoi en 23e place, pour un gain de 16 675 dollars. GG MIK !]