masquer le menu
   

N'oublions pas qui est le patron, Chris Moorman !

- 17 juin 2017 - Par Veunstyle72

Event #27 : NLHE 6-max 3000$ (Day 3 et finale)
Chris Moorman remporte son premier bracelet WSOP

moorman

C'est une grosse sensation que nous avons vécu ce soir au Rio, avec l'accomplissement d'une vie pour l'un des joueurs considérés par la plupart de ses pairs, comme l'un des meilleurs joueurs de tournoi online de tous les temps, Chris Moorman. Sauf que L'Anglais a du attendre d'avoir 31 ans pour finalement soulever bien haut le premier bracelet WSOP, d'une carrière déjà remplie de victoires... online surtout.

Car en live, Moorman n'a véritablement gouté à la victoire qu'une seule fois dans sa vie. Bon, il ne s'est pas planté et a choisi le bon tournoi, le WPT LAPT Classic à 10 000$ l'entrée, pour un peu plus d'un million de dollars de gains, mais hormis ça, Moorman a plus souvent été habitué aux places d'honneur : runner up d'un 10 000$ WSOP 6-max en 2011, runner up du Main Event WSOPE la même année, 3e (sur 3447 joueurs) d'un Estrellas l'année dernière... bref, on peut continuer comme ça longtemps, la carrière du jeune est plutôt très longue (64 ITM depuis 2008). Et on ne parle pas du online... pourtant il faudrait : 14 millions de dollars de gains, ça vous parle ?! 

Aujourd'hui, Moorman a fait ce qu'il sait faire de mieux : marcher sur ses adversaires. Arrivé en table finale avec le 3e plus gros tapis (sur 7 joueurs), Moorman a, premièrement, eu pas mal de réussite sur le seat draw (avec les deux gros tapis à sa droite), avant de voir disparaitre deux grands dangers à cette table, Morten Mortensen (7e) puis Max Silver (6e), victime d'un joli setup, KK vs QQ qui trouve une Dame au flop !

moorman

Entre temps, Chris avait remporté un premier flip important face à Steve Sung, AK vs JJ, avant de disputer un coup décisif, face à Michael Gagliano. Dans un pot 3-bet par lui même depuis la BB, et muni de QQ, Moorman va trouver un flop intéressant, QT5, sur lequel il va check/call. L'action sera similaire sur un 8 à la turn, avant que Gagliano n'annonce tapis sur un 2 river. On fait quoi avec brelan ici ? Et bien Moorman a call, et a découvert QT chez l'Américain, pour deux paires floppées, qui s'est bien value cut dans cette histoire.

moorman

Grimpé à 8 millions de jetons à 5 joueurs restants, Moorman a ensuite laissé le rouleau compresseur faire le travail : il élimine John Gorsuch (5e, 102 625$ avec AJ contre A4... 4 au flop... J river !), avant de s'occuper du cas Steve Sung (4e, 145 634$, QQ pour Moorman vs A7). Michael Gagliano disparait 3e (210 139$), face à celui qui aura tenté de résister un bon moment à la machine anglaise en Head's up (3h de lutte dans une ambiance déchainée), le Brésilien Bernardo Dias (308 166$), runner up de cet event donc.

bernardo dias

"Je vais enfin avoir le parking gratuit !" s'est écriée Madame Moorman. Et bien voilà, je crois qu'il ne manque finalement plus grand chose aujourd'hui pour que la carrière de Chris Moorman soit complète. Un EPT peut-être ? Mince c'est trop tard. Un second bracelet très vite ? Et pourquoi pas. Laissons le déjà savourer celui-ci, ainsi que le semi million de dollars qui vient s'ajouter à sa bankroll grassement fournie.

Ses amis étaient nombreux dans le rail, comme à chaque fois qu'un Anglais réalise un deeprun aux WSOP, à chanter des "We loooove Chris Moorman and if it's quiet allright", sur l'air de "Can't Take My Eyes Off You", et je pense que Las Vegas pourrait être parfaitement retournée demain avec cette bande de joyeux lurons.

moorman

Que du top reg dans le rail, mais tous n'ont eu d'yeux que pour Chris Moorman ce soir

moorman

Ce moment où la machine Moorman montre des signes d'humanité

moorman

Et un soulier cul sec, un !

Résultat final 

Vainqueur - Chris Moorman : 498 682$
Runner up - Bernardo Dias : 308 166$
3e - Michael Gagliano : 210 139$
4e - Steve Sung : 145 634$
5e - John Gorsuch : 102 605$
6e - Max Silver : 73 510$
7e - Morten Mortensen : 53 569$