masquer le menu
   

Qui sont les adversaires d'ElkY ?

- 5 juin 2017 - Par Harper

Event #6 - High-Roller for One Drop NLHE 111,111$ 

Sur la finale du One Drop, Bertrand Grospellier a l'occasion de remporter le second bracelet de sa carrière après celui obtenu en 2011 dans l'épreuve de Stud à 10 000$. Il rejoindrait alors Roger Hairabedian, seul Français possédant deux breloques, et accroitrait son avance de façon considérable au classement des joueurs tricolores possédant le plus de gains en tournoi. Avant cette épreuve promettant 3,6 millions de dollars au vainqueur, ElkY pointait déjà à 11 millions de dollars tandis que son premier poursuivant, David Benyamine, est à 7,2 millions ! Entre le Français et le bracelet, 8 joueurs qu'on vous (re)présente.

elkytf

Bertrand Grospellier (France) 16 825 000 (105 BB) – 25,8% des jetons

Alors qu'il reste neuf joueurs, Bertrand possède un quart des jetons en circulation ! En plus de cet avantage, le Français pourra profiter de la position sur les deux joueurs le suivant au classement : Martin Jacobson et Dario Sammartino.

Martin Jacobson (Suède) 8 890 000 (55 BB) – 13,6% des jetons

Le champion du monde 2014 n'a pas changé ses habitudes depuis sa victoire sur le plus beau tournoi du monde : il continue de jouer l'intégralité des tournois du circuit, de 1 000$ jusqu'aux plus beaux High-Roller. Une différence notable : avant, c'était lui qui se faisait financer ce type de tournois alors que désormais, c'est souvent lui la banque. Avec plus de 15 millions de dollars de gains en tournoi, le Suédois aura l'occasion de tutoyer le Top 10 de la All Time Money List en cas de victoire.

Dario Sammartino (Italie) 7 975 000 (50 BB) – 12,26% des jetons

Second plus gros gagnant italien en tournoi avec 4,7 millions de dollars de gains en carrière, Dario est un habitué des tournois High-Roller depuis 2015. Protégé de Mustapha Kanit qui l'a financé à de nombreuses reprises, il réalise un début d'année 2017 tonitruant avec déjà près d'un million de dollars de gains.

Chris Moore (USA) 7 600 000 (47 BB) – 11,69% des jetons

Présent depuis 2005 sur le circuit de façon occasionnelle, Chris a déjà accumulé 2,4 millions de dollars de gains. Mais pas sûr que cela couvre tous ses droits d'entrée... La passion première de l'Américain, ce sont les paris sportifs où il se montre brillant et gagnant, notamment en baseball et football américain.

Andrew Robl (USA) 6 670 000 (41 BB) – 10,26% des jetons

Il s'agit de la 17ème table finale en carrière d'Andrew, un joueur qui s'embête peu avec les épreuves aux prix d'entrée inférieur à 10 000$. Joueur de cash game high stakes, l'Américain pointe son nez dans les salles de tournoi uniquement de façon occasionnelle sur les High Rollers. Il compte déjà 4,8 millions de dollars de gains malgré une impasse complète sur les WSOP 2016.

Doug Polk (USA) 6 090 000 (38 BB) – 9,3% des jetons

Le premier résultat associé à Doug Polk sur Google est... Youtube. Possédant plus de 100 000 abonnés sur sa chaine, il est un des joueurs de poker maitrisant le mieux les réseaux sociaux. Auteur de vidéos pédagogiques comme de confidences donnant les réelles bankrolls des joueurs de poker, Doug est également un brillant joueur comptant plus de 5 millions de dollars de gains en tournoi. Il est l'unique finaliste à déjà compter deux bracelets, le dernier ayant été obtenu dans l'épreuve par équipes des WSOP l'an passé.

Rainer Kempe (Allemagne) 5 760 000 (36 BB) – 8,8% des jetons

Avec ses 9,4 millions de dollars de gains, Rainer pourrait être le deuxième plus gros gagnant français... En Allemagne, il est seulement septième ! Apparu aux yeux du grand public l'an passé lors de sa victoire sur le Super High Roller de l'Aria pour 5 millions de dollars, Rainer est un protégé de Fedor Holz. En position directe sur ElkY, il sera l'un de ses plus dangereux adversaires s'il parvient à doubler son tapis.

Michael Kamran (USA) 3 470 000 (21 BB) – 5,33% des jetons

Vainqueur d'un demi-million de dollars au Caesar Palace en 2008, Michael n'a jamais quitté les tables depuis... Avec seulement deux pays comme terrain de jeu : les États-Unis et les Bahamas. Malgré cela, il reste le joueur de cette finale le moins expérimenté des High-Rollers.

Haralabos Voulgaris (Canada) 2 865 000 (19 BB) – 4,44% des jetons

C'est la plus grande surprise de cette finale : la présence d'Haralabos Voulgaris, Canadien n'ayant plus réalisé la moindre place payée sur le circuit depuis... 2012 ! Grâce à une deuxième place sur les LA Poker Classics en 2005 et une troisième place sur le WPT Borgata Open en 2007, il compte 1,8 million de dollars de gains. Shorstack depuis un moment, il tentera de gratter des paliers supplémentaires.

Blindes 80 000/160 000 ante 20 000

Les prix en finale
Vainqueur : 3,686,865$
Runner up : 2,278,657$
3e : 1,608,295$
4e : 1,158,883$
5e : 852 885$
6e : 641,382$
7e : 493,089$
8e : 387,732$
9e : 312,006$