masquer le menu
   

The power of love

- 3 juin 2017 - Par Harper

Event #2 - Tag Team No-Limit Hold'em Championship 10 000$ (Day 3)
Le couple Liv Boeree - Igor Kurganov signe une victoire émouvante


En s'imposant sur l'épreuve par équipes, Liv Boeree et Igor Kurganov ont donné une vraie raison de vivre au tournoi. Car on ne pas va pas se mentir, sans leur brillante performance, il aurait été difficile de parler de victoire commune pour les autres protagonistes de l'épreuve.

team1

Arrivés en finale, les leaders n'ont effectivement laissé que quelques miettes à leurs coéquipiers en jouant la quasi-intégralité de la dernière table. C'est que la règle laissait place à pas mal de marge : les joueurs inscrits devaient simplement être présents durant une orbite (sur tout le tournoi !) pour être considérés comme acteur à part entière. C'est à peu près ce qu'a joué David Benyamine dans l'équipe de Daniel Negreanu. Ainsi, le Français aurait pu remporter le second bracelet de sa carrière en jouant seulement une dizaine de mains, et peut-être même sans en avoir gagné une ! La scène aperçue en début de finale est d'ailleurs un beau symbole de l'implication de Benyamine dans ce tournoi : arrivé aux abords de la table, il est repoussé par la sécurité qui lui dit que « seuls les membres des équipes sont acceptés ici. » Il sourit et rétorque qu'il en est un mais il faudra un hochement de tête de son capitaine pour le voir se faufiler à quelques mètres d'une table qu'il se contentera d'observer.

benyamine
Enfin entré, David Benyamine a regardé Daniel Negreanu durant une quinzaine de minutes avant de se barrer

« Joue ! » dit de son côté Igor Kurganov a sa compagne Liv Boeree alors que la finale vient de débuter. Mais cette fois, c'est l'Anglaise qui décline l'invitation. « Non, non, continue, c'est seulement le début, je jouerai plus tard. » Igor est celui qui aura le plus laissé sa place autour de la table mais, en tout, Liv Boeree a joué moins de 20 minutes sur les six heures qu'ont duré la finale. « J'aurais préféré jouer cette main contre Liv » a d'ailleurs balancé Daniel Negreanu au milieu d'un coup face à Igor Kurganov. « Contre elle, c'était sûr que je passais mais toi, tu es capable de faire un bluff complètement fou ! »

table

Il faut dire que le Russe a décidé de faire le ménage sur la table, éliminant dans un premier temps la doublette Mark RadojaMartin Jacobson, le vainqueur du Main Event 2014 ayant simplement fait une apparition à table pour... une main, juste avant de rejoindre le Big One for One Drop. Sur un flop 653, Mark Radoja a investi son tapis avec T6 et Igor a rapidement payé avec une paire de Huit pour éliminer la Team Jacobson en 6ème place (47 271$). Dans le public, Liv poussait alors des petits cris à chaque pot gagné par Igor... et on peut vous dire qu'il y en a eu un paquet ! Le couple est rapidement passé chipleader avant que Daniel Negreanu ne reprenne la tête en éliminant la Team Javier Gomez - Lander Lijo avec une paire de 99 contre As-Dix (63 253$). C'est également avec une paire de Neuf qu'Igor Kurganov a ensuite pris la mesure de la Team Fong (4ème pour 86 237$). Opposé à une paire de Quatre, le Russe a vu un croupier taquin retourner un Quatre sur le flop puis un Neuf sur le turn.

kurga

Un heads up Kurganov – Negreanu se dessinait alors jusqu'à ce qu'Ankush Mandavia, en équipe avec un Joe Kuether qui n'a pas joué la moindre main durant la finale, trouve un double up avec Roi-Dame contre la paire de Six de Negreanu, un Roi s'écrasant sur le turn. « On n'est pas près de jouer le One Drop avec des turns pareils ! » s'est marré le Canadien en rangeant un tapis désormais équivalent à celui de son adversaire.

negreanu

C'est moins d'une petite heure plus tard que Daniel a néanmoins pu prendre la direction de l'épreuve à 111 111$. Rattrapé puis dépassé par Ankush, joueur possédant 4 millions de dollars de gains en live et tout autant en ligne, le Canadien a fini par subir la foudre d'Igor qui a trouvé deux paires quand Daniel avait top paire et tirage quinte. Une brique plus tard, Negreanu quitte la scène avec la troisième place et 119 753$ en poche. Une somme qu'il ne partagera que très peu avec ses trois compagnons de route, le plus gros gagnant de l'histoire du poker de tournoi ayant confié avoir déboursé l'inscription de sa poche pour ses petits camarades. Pour la première fois du tournoi a alors eu lieu une pause. Les joueurs pouvant effectivement être remplacés à leur guise, la direction n'avait pas prévu le moindre arrêt. Mais la tradition avant le heads up est ce qu'elle est : les joueurs doivent être mis face à face, les jetons alignés et le (les !) bracelet(s) posé(s) sur la table.

gif

Le heads up pouvait débuter avec un avantage en jetons de trois contre un pour Igor Kurganov, galvanisé par un câlin de Liv Boeree quelques secondes avant l'ultime duel. Igor domine rapidement les débats et déstabilise Ankush en se planquant derrière sa chaise (photo) alors qu'il est en train de rentabiliser un brelan sur la rivière. Payé, on l'imagine ne faire qu'une bouchée de l'Américain mais ce dernier double à deux reprises, d'abord avec une quinte supérieure à une autre quinte puis avec deux paires supérieures aux deux paires du Russe.

« Que se passe-t-il si tu perds celui-là ? » crie son ami Mustapha Kanit dans le public. « Si je perds celui-là, c'est comme si je perdais deux fois ! » répond Igor. « Je dois vraiment jouer tight ! » Ce ne sera pas vraiment le cas : 3-bet, 4-bet, limp/reraise à tapis, Igor fait étalage de son talent et finit par achever Ankush Mandavia, deuxième pour 169 323$, avec AT contre QT sur un idéal tableau Q98JK.     

mainserre

La première réaction d'Igor Kurganov est de féliciter Ankush Manduvia : « Qu'est-ce que tu pouvais faire sur ce tableau ? J'avais une quinte à sept cartes ! »  

calinliv

C'est fait ! Igor et Liv explosent de joie... Leur premier bracelet est une victoire commune leur rapportant 273 964$.

regarde

Après son succès à l'EPT San Remo 2010, Liv Boeree signe une seconde victoire majeure qu'elle célèbre notamment avec ses grandes amies Cate Hall et Samantha Abernathy.

souriredunevie

Difficile d'imaginer plus beaux vainqueurs sur un tournoi par équipes ! 

itsmine

« C'est mon bracelet ! » s'énerve Igor Kurganov pour plaisanter. Pas de panique Monsieur, la direction du tournoi a prévu une breloque pour chaque vainqueur.  

bracelet

« Et maintenant, tu me demandes en mariage ? » demande Liv avec un sourire plein d'amour. La soirée s'annonce belle.