masquer le menu
   

Michael Phelps, première star des WSOP

- 1 juin 2017 - Par Harper

Event #2 : Tag-Team No-Limit Hold'em Championship 10 000$ (Day 1)

Première épreuve de ces championnats du monde ouverte à tous (le tournoi inaugural étant réservé aux employés de casino), l'Event #2 est un tournoi par équipe. Après un coup d'essai à 1 000$ l'an passé ayant rameuté 863 équipes, les organisateurs ont décidé en 2017 de fixer le prix d'entrée à 10 000$ alors que les équipes doivent être constituées de deux, trois ou quatre joueurs. Le principe est simple : un joueur de l'équipe est à table, les autres attendent un peu plus loin (ou bien dans leur chambre d'hôtel) et celui qui joue se fait remplacer quand bon lui semble. Pas entre le turn et la river hein, cela se passe entre deux mains. Pour l'heure, l'affluence n'est pas folichonne puisque seules 66 équipes sont au départ. Les inscriptions restent encore ouvertes pour quelques heures alors que le tournoi va s'étaler sur trois jours.

phelps

Parmi les joueurs au départ, un nom crée l'évènement à lui tout seul : Michael Phelps. Il faut dire que le nageur est tout simplement l'athlète à avoir remporté le plus de médailles dans l'histoire des Jeux Olympiques... 28 médailles dont 23 en Or ! Et on parle des JO ! Le graal de tout sportif ! Oui, je m'emporte mais je vous avoue que j'étais tout émoustillé de croiser l'un des plus grands (si ce n'est le plus grand) champion de tous les temps. Mais la vérité doit éclater : en fait, Michael Phelps est un cagoulé comme un autre. Il joue au poker chinois sur son téléphone entre les mains ! L'Américain s'est constitué une belle petite équipe en participant à l'épreuve en compagnie de Jeff Gross, Antonio Esfandiari et Brian Rast.

negreanu

Les chasseurs de bracelet ont en tout cas bien compris que ce tournoi - finalement abordable pour une épreuve WSOP car il se limite à un prix de 2 500$ par personne - allait être une très belle opportunité de remporter un bracelet. On retrouve ainsi la Team Carrel, la Team Kenney, la Team Petrangelo, la Team Mizrachi uniquement constituée de membres de la famille ou encore la Team Negreanu (photo). Le Canadien est apparu avec moins de poils qu'un nouveau-né et on n'a pas pu s'empêcher de lui demander la raison. « Quand je suis rasé, je gagne deux bracelets » répond-il. À ce tarif-là, je ne vous dis pas ce que je suis prêt à me raser.