masquer le menu
   

Davidi Kitai accède au Day 2

- 9 juillet 2016 - Par Veunstyle72

Event #67: NLHE High Roller for One Drop 111 111$
Le Belge se qualifie avec 40 blindes pour le Day 2. C'est terminé pour Sylvain Loosli.

Première journée exceptionnelle pour l'ouverture de ce magnifique tournoi One Drop à 111 111$. Les stars sont venus en masse, plusieurs joueurs se sont même offerts le luxe de re-entry, et à l'arrivée, il reste au moins un membre du Team Pro Winamax sur la centaine de survivants, le seul l'unique Davidi Kitai. Parti avec 500 000 jetons en début de journée, le Belge a terminé avec 800 000 tout rond, ce qui lui fera 40 blindes à la reprise demain. 

« J’ai bien bataillé aujourd’hui, j’ai joué beaucoup plus tight que d’habitude. J’ai du faire quelques gros fold dès le début du tournoi, loupé pas mal de tirages, mais je me suis accroché. Le coup contre Sylvain était important et a changé pas mal de choses. »

Et oui car si on ne pouvait apporter que des bonnes nouvelles, ce serait trop facile : Sylvain Loosli a été éliminé au tout début du dernier niveau de la journée… par Davidi Kitai ! Les jetons restent en famille vous me direz, même si forcément, ça doit toujours être dur d’éliminer un coéquipier. C’est sur un bon vieux coin flip moustache que les deux Team pro ont réglé ça. Davidi a open avec As-Dame, Sylvain a shove avec une paire de dix, et le Belge a trouvé une Dame sur le flop pour ramasser les derniers jetons de Sylvain Loosli.

Une place libre en siège 1... c'était le siège de Sylvain Loosli


« J’avais une bonne image et au fil de la journée, on m’a beaucoup moins 3-bet. Mais demain, ça risque d’aller vite, la structure est assez rapide finalement. Bon, la mission est accomplie aujourd'hui, c'est déjà ça, le plus important maintenant c’est demain. » 

Petite anecdote de fin de journée, le moment où tout le monde se décoince un peu, le moment où les langues se délient : l'Anglais Max Silver (celui qui porte un regard amoureux vers Davidi sur la photo) a envoyé des fleurs dans tous les sens à notre génie : « Tu es mon idole, je suis fan de tous tes heroe call ! » Toujours amusant et flatteur de voir comment un adversaire de son niveau arrive à avouer ce genre de choses à table, qui plus est sur un tournoi à 6 chiffres. Davidi s'est bien amusé et a encaissé avec un grand sourire tous ces compliments.

Koray Aldemir, énorme chipleader de ce day 1

Tout en haut du classement, j'ai presque envie de dire qu'on retrouve toujours les mêmes sur des tournois au prix d'entrée aussi cher : les Allemands, les Autrichiens. Fedor Holz termine avec 2,884 millions, après avoir notamment remporté un très gros pot face à Justin Bonomo dans le dernier niveau... mais ce n'est pas lui le chipleader (pour une fois). C'est l'Autrichien Koray Aldemir, qui a monté 3,789 millions, soit 7,5 fois le tapis de départ ! On retrouve également dans le Top 10 Brian Green, Michael Mizrachi, Dominik Nitsche, Jeff Gross, Kyle Julius, Joe McKeehen ou encore Adrian Mateos Diaz.   

Listons ceux pour qui l’aventure à 111 111$ n’aura duré qu’une journée : Liv Boeree, Ole Schemion (deux fois), JC Tran, John Juanda, Darren Elias, John Racener, Daniel Negreanu, Patrick Bruel, Sylvain Loosli, Adrien Allain, Dan Shak, Daniel Alaei, Martin Jacobson, Jonathan Jaffe, Bryn Kenney ou encore les deux autres féminines de cette épreuve, Kathy Lehne et Brigette Lau. 

L'intenable Fedor Holz

Le Belge Michael Gathy se qualifie aussi avec 494 000 jetons

Loosli et Davidi sont dans le dur

- 9 juillet 2016 - Par Veunstyle72

Event #67: NLHE High Roller for One Drop 111 111$
Plus que deux niveaux de jeu : Sylvain Loosli est short, Davidi Kitai est moyen, Patrick Bruel n'est plus

On approche de la fin de cette journée sur le One Drop. Les inscriptions ne sont pas encore terminées, car il est possible d'entrer dans ce tournoi jusqu'au début du day2, mais on peut déjà un peu parler de l'affluence : 161 inscriptions ont été comptabilisés, et le tableau indique que 109 joueurs sont encore en course.

Patrick Bruel fait partie des éliminés du jour. Si le début de journée convenait au Boss, le retour de dinner break a été un peu plus brutal. Il a fini par sauter sur un coin flip, et a perdu toute chance de remporter ce magnifique tournoi. Autre éliminé de marque, Adrien Allain. Le Breton n'aura pas vécu une journée de rêve : « Deux setups et un flop perdu, j'ai rien pu faire... Mais ça va. » 

Les survivants, parlons-en : Davidi Kitai est remonté au dessus du tapis de départ. Lors du dernier break, il pointait à 555 000, sachant que le niveau suivant propose des blindes à 6 000/12 000, ça nous fait donc 46 blindes pour la suite, tout est encore très jouable pour le génie Belge.

C'est un peu plus la soupe à la grimace chez Sylvain Loosli, qui débute cet avant dernier niveau avec 12 blindes seulement : « Mais ça peut aller très vite », soulignait le November Nine, « j’ai perdu 15 blindes contre un short un peu plus tôt, ça fait un peu mal. »

Joe McKeehen, champion du monde en titre, est à 2 millions, dans les hauteurs du classement

Andrew Robl est plutôt bien fourni aussi, avec un tapis de 2 millions

C'est beau l'amour

- 9 juillet 2016 - Par Harper

En arrivant en finale du 5 000 dollars ce midi, Natasha Barbour espérait décrocher un bracelet. Elle est finalement repartie avec une bague. Car, alors qu'elle s'est inclinée en troisième place pour un gain de 348 374 dollars, un certain Jason Mercier l'a demandée en mariage... Elle a dit oui !

Quel été vivent les deux tourtereaux ! Sur les championnats du monde 2016, à eux deux, ils comptent 17 places payées, 5 tables finales, 2 bracelets et 1,3 million de dollars de gains... Pour ce qui est officiel, car Jason a gagné énormément plus d'argent grâce à de juteux paris sur le fait qu'il allait gagner des breloques cet été. En plus, les voilà désormais fiancés ! Et quel autre endroit pour faire sa demande ? Car quand certains rêvent d'une plage déserte pour mettre un genou à terre, Jason et Natasha passent leur vie dans les salles de poker. C'est là qu'ils se sont rencontrés, c'est là qu'ils ont appris à se connaître, et c'est logiquement là qu'ils ont concrétisé leur union. Et nous, on doit bien vous l'avouer, ça nous a fait verser une petite larme de bonheur. Vive les futurs mariés !

La patronne, c'est Vanessa Selbst

- 9 juillet 2016 - Par Harper

Event #65 - Ladies NLHE Championship 1 000$ (Day 1)

Incontestable meilleure femme sur le circuit depuis plusieurs années, Vanessa Selbst fait parler d'elle sur le tournoi réservé à la gent féminine. Alors que 170 joueuses restent en course (sur les 819 entrants) pour 123 places payées, l'Américaine occupe les places de tête avec un tapis de 30 000 jetons. 

Et autour d'elle, l'ambiance est toujours aussi décontractée. Alors que sur les autres épreuves, il faut généralement montrer patte blanche afin de pouvoir approcher à quelques mètres, on croit ici être dans un salon de thé où les éliminées jouxtent les tables voisines pour raconter leur dernier bad beat et encourager leurs pouliches. Vanessa, de son côté, reste dans sa bulle. Alors qu'elle est la femme comptant le plus de gains avec 10,8 millions de dollars engrangés en tournoi, sa dernière place payée sur un tournoi Ladies remonte à... 2009 ! C'était sur un 400 dollars joué dans le Mashantucket. Autant vous dire que désormais, si elle s'inscrit sur ce type de tournoi, ce n'est pas pour jouer dans la dentelle mais bien pour aller chercher le premier prix de 149 108 dollars.

Si vous suivez les aventures du Team Winamax depuis plusieurs années, ce visage doit vous être familier... En 2012, quand Gaëlle Baumann avait atteint la dixième place du Main Event, une autre femme était passée proche de l'exploit. C'est la Norvégienne Elisabeth Hille, éliminée une place avant Gaëlle. Elle est aujourd'hui derrière un tapis de 12 000 jetons.

C'est la bérézina côté françaises, nous n'avons repéré comme survivantes que Ness Reilly avec un maigre tapis de dix blindes, et Sarah "delamaisondubluff", avec un tapis proche de la moyenne ! À noter que l'homme présent sur le tournoi en début de journée semble avoir été éliminé... Ouste !

Christophe, le résistant

- 9 juillet 2016 - Par Harper

Event #63 - No-Limit Hold'em 1 000$ (Day 2)

Alors que 53 joueurs restent en course sur les 2 452 présents au départ, Christophe Pommier affiche une impressionnante décontraction. « Il y a combien de joueurs dans le One Drop ? » prend-il même le temps de me demander alors que je compte son tapis. Et quand je lui donne la réponse, à savoir 146, son visage s'illumine : « c'est magnifique ! » Je lui signale alors que s'il fait le Top 5 de son épreuve, il pourra s'inscrire... « Même pas ! » se marre-t-il en voyant que la cinquième place rapporte 87 000 dollars.

Christophe relance alors à 11 000 (sur 2 500/5 000 ante 500) en début de parole et est payé par son voisin. Sur un flop A97, le dernier Français en course place alors un c-bet à 16 500. C'est payé. Le turn J fait rentrer tous les tirages : quinte contre Dix-Huit, sans parler de la possibilité des trèfles... Christophe opte alors pour un check-call à 25 000 et il fait de même pour 50 000 à l'apparition d'un 8 à la rivière. Son adversaire retourne alors 56 pour une couleur... Pas de panique néanmoins, Christophe a encore un confortable tapis de 330 000 (66 blindes) alors que la moyenne est d'environ quarante blindes.

Tête de série numéro 1 du tournoi, Faraz Jaka est souvent debout pour jeter un oeil au One Drop... Nul doute que s'il vient à sauter, il prendra la direction du tournoi phare de cette journée !