masquer le menu
   

Florent Aubert s'offre un peu de rêve sur le Omaha

- 20 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #30 : Pot-Limit Omaha 6-max 3 000$ - Florent Aubert est 6e au chipcount à 14 joueurs restants

Le Rio est pratiquement vide à cette heure-ci (2h du mat'), l'un des derniers tournois de cette journée s'est conclu il y a quelques instants, il s'agit du PLO à 3 000$. Et comme Alex Luneau nous a quitté prématurément sur son Omaha Hi-Lo, on s'est rapidement concentré sur ce Omaha Hi. Oui, Florent Aubert est toujours présent, et oui, il possède un stack qui laisse pas mal d'espoirs pour demain. Il est, pour le moment, assuré de remporter 14 561$.

Florent a rangé 725 000 jetons dans son sac, ce qui le classe 6e au chipcount. Arrivée seulement jeudi à Las Vegas, le jetlag s’est bien fait sentir pour Florent à cette heure tardive, lui qui tournait à la RedBull pour garder les yeux ouverts dans le dernier niveau. Mais l'essentiel est ailleurs, demain, après une bonne nuit de sommeil, il va pouvoir s'offrir du rêve, son rêve à lui d'atteindre une table finale d'un WSOP : « Quand tu suis les coverages, t’es excité pour les gens que tu aimes bien. Mais quand ça t’arrive à toi, c’est autre chose… » Cette douce sensation, Florent va pouvoir la sentir demain toute la journée, même s'il n'a pas envie de se mettre plus de pression que cela.

Florent reconnait néanmoins que rien n'est encore fait pour la table finale. Il faudra déjà patienter le temps de deux éliminations, pour aller en demi. La suite, lui seul l'écrira comme un grand. Et ce sera évidemment à suivre ici même sur le coverage.

Alex Luneau, à la poursuite de Jason Mercier

- 20 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #32 : Omaha Hi-Lo Championship 10 000$ - Alexandre Luneau vise toujours plus haut

« J’ai bien gamble le Pot-Limit Omaha à 3000$ hier. Mais là, ce n’est pas la même histoire… »

Alexandre Luneau est en mission, mais ça vous l’avez bien compris déjà, si vous êtes assidu à ce coverage depuis le début des Series. Désireux de décrocher ce qu’il manque à son bonheur (et à son palmarès), à savoir un bracelet WSOP, Alexandre ne chôme pas depuis qu’il est arrivé à Las Vegas, enchainant tournois après tournois.

Même ses habitudes ne changent pas : pas de piscine pour lui avec le Team ce matin devant le match de l’Equipe de France, Alex a préféré retourner s’adonner à son activité préféré, l’escalade. Toujours le meilleur moyen de s’évader un peu, tout en restant dans sa bulle, avant de se lancer sur une épreuve à 10 000$. « Et là, rien à voir avec le PLO classique. Déjà, c’est du limit, et ensuite, ça ne joue pas exactement au même niveau ».

Cette épreuve « Championship », qui a réuni 163 joueurs pour le moment, regroupe en effet, comme la plupart des tournois de ce genre, la crème de la crème des jeux de limit. Ainsi que les joueurs avec pas mal de zéros sur leur bankroll ou compte en banque. Ça tombe bien, Alex possède ses deux qualités.

Après un départ assez compliqué, où il a perdu la moitié de ses jetons (50 000 au départ), Alex est gentiment revenu dans la partie, pour monter un joli tapis de 80 000 à l’aube du niveau 9. L’objectif est toujours le même pour « alexonmoon » sur ces Day1 : « Me constituer un gros tapis pour attaquer le Day2 dans les meilleures conditions ». Et pour le moment, le plan se déroule sans accroc. 

Michel Abecassis, également au départ de cette épreuve, a eu un peu moins de chance que son coéquipier, puisqu’il a été éliminé prématurément. Il est malheureusement tombé contre un client qui a voulu gamble contre lui, et qui a touché le jackpot. Dommage, car Michel est loin d’être un clown sur cette variante, mais la chance et le hasard en ont décidé autrement.

Extrait en photos de ce qu’on peut trouver comme tables sur un tournoi aussi prestigieux que celui-ci.

Jason Mercier est lui aussi en mission. Et comme à chaque tournoi, il a déjà monté quelques piles de jetons.

Howard Lederer est présent. Et rien que ça, c'est déjà un évènement.

Puisqu'on fait dans les revenants, Chris Ferguson partage sa table avec Jonathan Duhamel et le fiston de Doyle Brunson, Todd

Enfin voilà une table où le silence n'existe pas. Les deux vieux amis de ce jeu, Mike Matusow et Phil Hellmuth, ne s'arrêtent jamais de parler !

Les papys font de la résistance

- 20 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #31 : NLHE Super Seniors Event (+65 ans) 1 000$ - Réunion du club du 3e âge au Rio

 Mamie qui tweete : "Wech la famille, enfants, petits enfants, arrière petits enfants, Mamie est ITM !"
 

Aaaah le Super Senior Event ! Voilà un évènement complètement à part de ces WSOP. Qu'on n'oublie pas les gens qui travaillent en casino (le premier tournoi des WSOP), je trouve ça super, qu'on n'oublie pas ces dames (grâce au Ladies Event) je trouve ça top aussi, mais alors qu'on n'oublie pas nos ancêtres, et qu'on leur consacre un tournoi à part entière, c'est tout simplement magique. 

Bienvenue dans le Vegas de 1970 à l'occasion de ce tournoi. Pour participer à cet event, une seule règle est imposée : ne pas être né après 1951 ! Cette année, 1 476 personnes âgées ont fait le déplacement jusqu'au Rio, pour un tournoi qui a débuté à 10h du matin. Oui, vous avez bien lu, 10 heures du matin, l'heure des braves pour joueur aux cartes à cette heure-ci. C'est tout de même 57 joueurs de moins que l'an passé, 57 joueurs qui ont peut-être préféré aller disputer une partie en compagnie de Stu Ungar et Devilfish, allez savoir.

13 longues heures après le début de ce tournoi, la bulle a éclaté au nez d'un certain Jay Tallman-Willcut (photo ci-dessus) qui a investi ses derniers jetons avec une paire de dames, pour tomber contre une jolie pairasse. C'est sous un tonnerre d'applaudissements que cette nouvelle a été accueillie. Ou peut-être tout simplement que tout le monde était ravi de pouvoir enfin aller se coucher, la journée se terminant ainsi sur cette épisode. Se balader entre les tables d'un tel Event, c'est découvrir à quel point ce jeu a terriblement changé. Ici, pas de joueurs complètement aspirés par leur téléphone, pas de gros casques de musique ni de capuches qui recouvrent entièrement les visages. L'ambiance est plutôt au chapeau de cowboy, à la chemise à fleur (voir pire parfois) au limp à tout va et au 3-bet qui fait peur à n'importe quel joueur, à moins que celui-ci ne détienne AA. Parfois KK. 

Petit tour d'horizon des visages de ces papys de l'extrème. Vous reconnaitrez notamment TJ CLoutier (10 millions de dollars de gain en live, runner up du Main Event en 2000) ou encore Bill Klein (qui a notamment participé à High Stakes Poker, et qui avait terminé runner up du High Roller for One Drop à 111 111$). 

Le futur champion repartira en maison de retraite avec 230 626$.

T.J. Cloutier

La faucheuuuuuse

Bill Klein

La bonne canne

Pharell Williams Style

Bataille de chapeaux table 12

(old) fashion baby

C'est cruel mais c'est comme ça, à cette âge là, la voiturette c'est bien pratique. Le rio est en rempli aujourd'hui.

Florent Aubert « en plein kiff » sur le Omaha

- 20 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #30 : Pot-Limit Omaha 6-max 3 000$ - 29 joueurs restants, Florent Aubert vise la table finale et rien d'autre 

Un tournoi bien sharky est en train de voir le bout du tunnel, c'est l'Event où on s'amuse à « pot & pot ». Quel plaisir alors de voir une tête Française à 29 joueurs restants (sur 580 au départ), et ce Français qui va tout faire pour, à son tour, faire vibrer les foules, c'est Florent Aubert

Membre fidèle de Club Poker, orthodentiste dans la vie, et ancien régulier des tables de cash game Omaha sur Winamax.fr à 2€/4€ et plus, Florent est surtout un jeune livetard bien aguéri du PLO, qui joue assez peu ces dernières années. Aujourd'hui, il est tout simplement « en plein kiff », comme il a confié il y a quelques instants : « Ça se passe bien, ça bataille bien, ça envoie des gros parpaings, et ça tombe bien, parce que je ne suis pas le dernier pour en envoyer aussi. »

Florent possède actuellement près de 500 000, pour une moyenne à 270 000, et est assuré de repartir avec au moins 9 363$ : « Mais je t’avoue que là, je ne regarde pas les paliers. Seule la table finale m’intéresse. » De bien belles ambitions comme on aime à les entendre. 

Joe Hachem fait partie des nombreux joueurs qui sont tombés dans les mailles de son filet, et croyez moi bien qu'il n'a pas fini d'accrocher des têtes à son tableau de chasse. Surtout vu comme il run plutôt très good : 

« Tu veux une main sympa ? Bon, j’ai un peu fait n’importe quoi, mais parfois, il faut ce qu’il faut : j’ai open K-Q-J-T avec un flush draw et je me suis fait 3-bet par un joueur ultra aggro. J’ai défendu et le flop est venu K-T-7 avec un flush draw, mais pas le mien. » Muni de deux paires et d’un tirage quinte par les deux bouts, Florent a opté pour le donk bet pot. Puis les deux joueurs se sont excités et sont partis à tapis. « Il m’a retourné A-K-Q-J avec le flush draw du flop ! Et mon 10 a tenu… »  Et voici comment passer de 200 000 à 400 000, en un claquement de doigts.

La partie s'arrêtera dans deux bonnes heures et le vainqueur sera récompensé demain d'un bracelet WSOP et de 344 327$. 
Profitons en au passage pour féliciter Thibault Klinghammer (36e, 7 795$), seul autre Français à avoir réussi à accrocher l'une des 87 places payées de ce tournoi.

Montury évite les balles

- 20 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #29 : NLHE 1 500$ - Jean Montury, à 53 joueurs restants sur 1 796 au départ

La journée a été chaude, le match de la France plutôt moyen, et la finale NBA ultra serrée, et c'est finalement Lebron James qui a soulevé le trophée de champion. J'espère pour vous que tous vos paris sportifs sont rentrés aujourd'hui ! 

Pendant ce temps là, l'event 29 se poursuivait tranquillement, la bulle ayant éclaté au nez du Bielorusse Alex Bolotin. Il fut éliminé à la 271e place, libérant ainsi 5 français, officiellement dans l'argent : Heiarii Bonno (252e, 2 247$), Sébastien Comel (144e, 2 759$), Julien Loire (142e, 2 759$), Damien Lhommeau (79e, 4 351$) et Jean Montury... qui est toujours dedans ! 

Assuré de remporter 5 890$, Jean Montury survit avec une vingtaine de blindes, et une table pas forcément évidente à gérer. Au siège 9, c'est un joueur que Jean a déjà rencontré dans une partie qu'on qualifiera de plutôt importante dans la vie de Jean, la finale de l'EPT Malte, il s'agit de l'Allemand Stefan Schillhabel. « J’ai disputé un coup assez incroyable contre lui un peu plus tôt dans la journée », me raconte le champion du monde de billard (oui Montury a plusieurs casquettes), « j’ai open avec 17 blindes et AQ. Il m’a relancé, et je l’ai senti vraiment fort. Je l’ai senti sur As-Roi. J’ai fold en montrant mes cartes… et il m’a montré As-Roi ! »
Son voisin de droite, Michel Abecassis vous l'a présenté il y a quelques jours, il s'agit de l'acteur James Woods. Deux rangs à sa gauche, c'est l'Américain David Williams, qui a immédiatement prouvé, lors de mon passage près de leur table, que la chance est un facteur déterminant à ce jeu, surtout pour aller loin dans un tournoi. Williams a en effet doublé (voir photo) en remportant J9 contre KK chez le joueur situé entre lui et le Français. Le flop est venu J-J-x... 

« Toute la journée, je n’ai fait que passer entre les balles », ajouta-t-il, « le coup contre l’Allemand, c’est le symbole de ma journée. »

Objectif de Montury ? Continuer à survivre autant que possible, et pourquoi pas jusqu'au Day3. Une seconde finale sur ces WSOP 2016 ? Jean signerait tout de suite. Un titre WSOP ? Wow, là on rêve encore un peu, mais les 401 494$ de la première place font vraiment envie.

La douce Melanie Weisner est la dernière femme en course dans ce tournoi

Un dimanche en détente

- 19 juin 2016 - Par Veunstyle72

Dimanche 19 juin, ce jour ne restera surement pas marqué dans les annales des WSOP. Programme léger, très peu de Français, aucune chance de bracelet... du coup, le Team a décidé de profiter de ce dimanche et du match de l'Equipe de France autour d'une grande piscine. Harper et Gaëlle nous ont ouvert leur porte de cette grande villa dans laquelle ils séjourneront pour le reste des Series. 

Periscope est de retour sur mon téléphone, après 10 jours de break inattendu. L'occasion de découvrir à quoi ressemble une après midi tranquille à Las Vegas, en dehors des casinos, en cliquant sur ce petit lien.

Mais ne vous inquiétez pas, demain matin au réveil, vous aurez tout de même les quelques news poker récapitulatives de tout ce qui s'est passé d'important au Rio. 

Dimanche 19 juin : demandez le programme !

- 19 juin 2016 - Par Veunstyle72

Six tournois sont au programme : deux finales, deux Day2 et deux nouveaux tournois, mais aucune chance de bracelet Français.

10h (19h en France) : Event #31 - NLHE Super Seniors, 65 ans ou plus (Day1, tournoi sur 3 jours)

Après le Senior Event, place au Super Senior Event, avec cette fois-ci, une énorme fournée de joueurs de plus de 65 ans attendus au Rio. Aucun des membres du Team Pro n'est éligible pour cette épreuve, calé à 10h du matin. Tout sauf un hasard. L'an dernier, cette épreuve avait attiré 1 533 joueurs, et le vainqueur, John Andlovec, avait empoché 262 220$.

11h : Event #27 - NLHE Seniors Championship 1 000$ (Day3 et finale) 

Ils ne sont plus que 57 sur les 4499 du départ. Michel Abecassis s'est incliné en 143e position (3 517$), et actuellement c'est un certain Paul Runge qui est chipleader. Aucune "star" n'est encore présente sur ce tournoi, qui verra le vainqueur repartir avec la bagatelle de 538 204$ ! Pour le moment, tous sont assurés d'empocher un minimum de 8 027$. 

12h : Event #29 - NLHE 1 500$ (Day2)

1796 joueurs ont participé à ce tournoi, 274 ont validé leur ticket pour ce Day2. L'Américain Alexandre Ziskin a terminé en tête de la première journée, avec un tapis de 170 400, soit presque 23 tapis de départ ! Sébastien Comel (17e), Damien Lhommeau (67e), Julien Loire (78e), Jean Montury (118e), Heiarii Bonno (202e) sont les six derniers Français de ce field. Il leur faudra être patient le temps de voir 4 joueurs disparaitre de ce tournoi, et alors ils seront assurés de gagner 2 247$. Ce tournoi offrira 401 287$ à son futur vainqueur.

14h : Event #30 - Pot Limit Omaha (Day2)

Encore une belle affluence sur un tournoi de PLO : 580 joueurs étaient présent, malheureusement Alexandre Luneau n'a pas réussi à passer ce premier jour. Le Français Thibaut Klinghammer fait partie des gros tapis du jour. Florent Aubert et Benjamin Pollak sont également qualifiés pour la suite de ce tournoi, qui ne se terminera que lundi : 344 327$ entreront directement dans la poche du futur vainqueur de ce tournoi. Mais avant cela, il faudra passer l'épreuve de la bulle : 87 joueurs sont ITM et il reste encore 119 joueurs.

14h : Event #28 - Limit Holdem Championship (Day3 et finale)

Alexandre Luneau n'a pas réussi à faire une Jason Mercier, c'est à dire atteindre tout le temps la table finale. Ils sont encore 10 joueurs sur les 110 de départ, à prétendre au 290 635$ de la gagne. Parmi eux, sept Américains, un Russe, un Canadien et un joueur qui nous vient des Iles Vierges. Bill Chen, Brian Rast ou encore David Chiu et Brock Parker seront tous à la poursuite du chipleader actuel, Jeff Thomson.  

15h : Event #32 - Omaha Hi-Lo championship 10 000$ (Day1, tournoi sur 3 jours)

Nouvelle épreuve d'une variante qui régale petit et grand. Comprenez par là qu'on devrait retrouver Alexandre Luneau et Michel Abecassis au départ de cette épreuve "championship". Il faudra être bon pour faire des mains de Omaha High et/ou des mains de Omaha Low.