masquer le menu
   

Double chance de frémir pour un bracelet

- 8 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #9 - 10 000$ Heads Up NLHE : Alexandre Luneau et Adrien Allain se qualifient pour le round 4 !

Minuit passé ici au Rio. Alexandre Luneau est un homme fatigué mais soulagé aussi, puisqu’il vient de remporter son 2e heads up  de la journée et remporte le droit de revenir demain à midi (ce soir 21h en France) pour disputer le 4e round de ce tournoi. Ils ne seront alors que plus que 32 en course. Comme disent les Américains dans les moments chauds, « win or go home ». L’ITM est à portée de main. Alexandre sera accompagné d’Adrien Allain qui lui aussi a réussi à se qualifier, mais avec le panache en plus.

David Farber, c’était donc le nom de la dernière personne à éliminer ce soir pour Alexandre. Une mission qui s’est avérée un peu plus compliquée que prévu. Il aura fallu 2h35 d’un combat âpre et serré, pour que finalement ce soit Alex qui valide son ticket pour demain.

« Je suis très content d’avoir gagné ce match. On sentait qu’il avait un peu d’expérience en live, qu’il n’avait pas peur de bluffer etc., il n’empêche parfois c’était du grand n’importe quoi ».

Alex a floppé une quinte sur la dernière main, avec T 8 sur J97Q4 et a gentiment attendu que son adversaire lui donne ses derniers jetons avec une simple dame, ce qu’il a naturellement fait : « Et oui, pas de secret à ce jeu, il faut faire des quintes aussi ».

Peu de temps avant ça, sur un board four card straight, le match aurait pu s’arrêter ici si Alex avait eu le courage de payer le tapis que lui proposait son adversaire, avec son overpaire. Au final il a passé, alors que Farber ne possédait que 2e paire sur ce board et simplement transformé sa main en bluff.

2h35 de combat, ça laisse forcément quelques traces. Mais à la fin, c'est quand même Luneau qui l'emporte

Autre bonne nouvelle, c’est la qualification d’Adrien Allain. La seule différence, c’est que le Breton a bouclé son match beaucoup plus vite. Pourquoi comment ? « On a posé ses ballz sur la table », m’a-t-il glissé, « J’ai fait un call incroyable. J’ai tank au moins 10 minutes, c’est la première fois que ça m’arrive en 8 ans de poker ».

Bon, c’est quoi ce coup alors ? Adrien possède 160 000 de stack contre 240 000 pour son adversaire. Le Français open à 3 500 (sur 800/1600) puis le flop est venu A-9-6. Une petite mise de 4000 est rapidement payée par son adversaire, avant qu’un 8 n’apparaisse sur la turn. Adrien envoie une seconde praline à 7 000… mais se fait check raise à 23 000. C’est payé par Adrien. Puis sur la river 8, une doublette, son adversaire fait tapis pour une mise équivalente à 3 fois le pot ! On fait quoi ici avec une paire de dix ?

Adrien s’est posé 1000 questions : « Et plus je réfléchissais, plus je le voyais se décomposer. Dès que je touchais mes jetons pour faire mine de coller, il avait l’air en maladie. J’ai call et il m’a montré roi-5 ! » La suite ne fut qu'une formalité pour boucler ce combat, ce qu'Adrien a fait très rapidement.

Résultats, à 32 joueurs restants, nous avons deux chances de vibrer un peu, avec deux grands compétiteurs ! Vivement demain…

Photo floue, mais photo pleine d'émotions. Adrien Allain sert le poing, il vient de réaliser un call assez dingo

Un petit tour et puis s'en va

- 8 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #9 - 10 000$ Heads Up NLHE : 3e et dernier round de la journée; Alex Luneau face à David Farber

Il ne reste plus qu'un seul round à disputer pour aujourd'hui, et c'est en ce moment que tout se déroule. Alexandre Luneau affronte David Farber. Il faudra remporter ce round là, plus le premier round demain, pour espérer entrer dans l'argent. Une simple place payée rapportera 24 596$, alors que le vainqueur empochera 320 574$.

David Farber face à Alexandre Luneau

Grosse pensée pour le Rennais Adrien Allain sur le round 3 également, face à l'Anglais Steffen Sontheimer

Christian Gleissner   vs. Jared Jaffee
Andrew Lichtenberger   vs.  Scott Baumstein
Chance Kornuth    vs   Thomas Cannuli
Ivan Luca    vs. Olivier Busquet
Dominik Nitsche    vs.    Federico Petruzzelli
Jason Les    vs.    Jason Koon
Daniel McAulay    vs.    Mark McGovern
Dzmirty Urbanovich    vs.    Matthew Parry
Konstantin Ramazanov         vs.    Doug Polk
Keith Block    vs.    Alan Wehbi
Alan Percal    vs.    Jeff Gross
Tanner Millen    vs.    Samantha Abernathy
Russell Rosenblum    vs.    Benjamin Geisman
Paul Newey    vs.    Alex Keating
Sam Soverel    vs.    Jake Abdalla
Igor Yaroshevskyy    vs.    Martin Jacobson
Michael Kane    vs.    John Smith
Antonio Esfandiari    vs.    J.C. Tran
Bryn Kenney    vs.    Robert Gorodetsky
Ankush Mandavia    vs.    Evgeny Kurilenko
Aaron Mermelstein    vs.    Jacob Wideman
Nick Yunis    vs.    Keith Lehr
Ali Davoudi    vs.    Jan-Eric Schwippert
Joe McKeehen    vs.    Sam Stein
Moritz Dietrich    vs.    Max Silver
Matthew Diehl    vs.    Tobais Ziegler
Adrien Allain    vs.    Steffen Sontheimer
Rob Tepper    vs.    Adrian Mateos
Timothy Adams    vs.    Max Altergott
David Farber    vs.    Alex Luneau
Bobby Oboodi    vs.    Egor Bulychev

Alex passe, Sylvain trépasse

- 8 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #9 - 10 000$ Heads Up NLHE : Alexandre Luneau accède au 3e tour

Il n’aura pas fallu très longtemps pour qu’Alexandre Luneau se qualifie pour le 3e tour de ce tournoi, se défaisant donc de Kevin « Krab42 » Rabichow. Pourtant il avait en face de lui un très bon client, comme expliquait Alex : « L’edge que je pouvais avoir est minuscule. C’est un joueur de 25/50 et 50/100 online. Il doit faire partie du top 20 mondial en heads up NLHE. On s’est joué juste avant d’arriver à Vegas, lors d’une session de l’après midi. » Néanmoins, il en faut plus pour impressionner Alex : « Tout s’est déroulé parfaitement. Quand j’étais en value bet, il me payait, quand j’étais en bluff, il passait sa main. Sans compter que j’ai plutôt bien run. En revanche, si c’est un excellent joueur online, j’ai trouvé qu’il avait un peu plus de mal en live. J’ai décelé quelques tells qui m’ont bien aidé ».

Et puis donc, il y a ce run, plutôt correct pour Alex. Exemple sur deux mains.

- Pot 3-bet preflop par le jeune Rabichow. Puis sur un board 3 A 2 3 T, ça fait check check au flop, mise à la hauteur du pot d’Alex sur la turn, et bet 2/3 pot à la river. « Krab42 » a tout call, et retourné Q Q. Insuffisant face au K3 du Français, qui a trouvé une bien belle turn sur ce board pour faire trips.

- La main finale arrive ensuite. Les joueurs sont 35bb deep. Encore un pot 3bet préflop (Alex open paire de 2, il se fait raise et call), puis sur 8 7 2, Rabichow effectue une mise de continuation à hauteur du pot, Alex shove et l’Americain paye avec paire de dix. La turn et la river n’ont pas marqué l’histoire du poker, et Alex a pu gentiment serré la paluche de son adversaire. Le job est fait, grâce à ce joli brelan, il est qualifié pour le 3e tour qui va débuter incéssament sous peu.

La mauvaise nouvelle dans cette histoire, c'est l'élimination de Sylvain Loosli. Sa lutte aura duré plus de 3h, face à une jeune femme loin d'être décidé à abandonner. Par deux fois, Sylvain s'est retrouvé avec 170 000 contre 30 000 jetons. Et à chaque fois, celle qui avait terminé en 3e position du dernier Aussie Millions en Australie, est revenue dans la course. Samantha Abernathy accède donc au 3e tour.

Samantha, bourreau de Sylvain Loosli

Chris Ferguson s'est rapidement fait raser par Bryn Kenney

Le champion du monde Joe McKeehen aura lui aussi passé 3h sur son headsup... mais il a fini par s'imposer.

 Un tournoi aussi magnifique et une chemise aussi horrible, pourquoi Max Silver ?

 Quand tu te crois à la maison, avec ton clavier ta souris sur la table

Les choses sérieuses commencent

- 8 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #9 - 10 000$ Heads Up NLHE : Loosli et Luneau entament le 2e round 

Après avoir longtemps attendu la fin du match entre Daniel Negreanu et Georges Danzer (victoire de Danzer avec AA vs J9 suite à un léger craquage de Negreanu au bout de 3h de jeu), le second tour a pu débuté. 

Sylvain Loosli a trouvé Samantha Abernathy sur sa route : « On sait qu’elle sort avec Busquet. Il a du la coacher un peu quand même, ce n’est pas une très bonne nouvelle. Mais bon, ce n’est pas le pire tirage non plus. »

Quant à Alexandre Luneau, il va jouer contre Kevin Rabichow« Oh tiens ! On s’est pas mal joué online juste avant que j’arrive à Vegas !», confiait Alex en découvrant le nom de son adversaire. Aucune idée de qui crushait l'autre derrière un écran, mais au moins là, ils vont pouvoir s'expliquer en réel. 

Plutôt easy pour Loosli

- 8 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #9 : 10 000$ Heads Up NLHE : Sylvain Loosli a passé le premier tour sans trembler

Une victoire propre et sans bavure, voilà ce qu'à proposé Sylvain Loosli lors de son premier tête à tête. « Le tirage au hasard de ton adversaire, c'est important, et là honnêtement, je m'en suis bien sorti, il était plutôt facile à jouer », confiait Sylvain qui a désormais 90 minutes devant lui avant le prochain round.

Le November Nine 2013 a affronté l'Américain Andy Philachack, double détenteur d’un titre WSOPC en 2007 et janvier 2016, et accessoirement 12e de ce tournoi l’an dernier.

« Ah bon, il a fait 12e ?! Il était plutôt faible, très serré. Au début, il jetait beaucoup ses boutons, il ne défendait jamais ses blindes. Et puis j’ai bien touché aussi, c’est important. »

Dans l’ensemble pourtant, difficile de sortir un gros coups fumant lors de ce duel, hormis peut-être la main finale.

L’Américain a relancé son bouton et Sylvain a défendu J 8 en BB. Puis sur 6 8 8 2, un tableau qui lui donnait jusque là un brelan, Sylvain a check raise de 1500 à 4000 au flop, puis il a envoyé 7 500 sur la turn. Philachack a annoncé tapis pour 25 000 en tout, et Loosli s’est contenté de jeter un jeton très rapidement au milieu de la table en guise de call. Il découvre alors avec joie la main de son adversaire, une paire de 7. La rivière n’a rien changé à l’histoire, et Sylvain a pu aller récupérer son gain de 5 000$ dans la foulée. Et oui, c’est le petit bonus qui fait plaisir : Sylvain ayant disputé le premier tour, a été convié à se faire rembourser la moitié du buy in, une fois son ticket pour le round 2 validé. 

Et Alexandre Luneau dans tout ça ? Et bien il a été exempté de ce premier tour. Un peu déçu d'être venu au Rio pour rien du coup, ça peut se comprendre.
On retrouvera les deux Team Pro Winamax à 18h30 (3h30 en France) pour le second tour de ce tournoi. 

Ils se sont également qualifiés lors de ce premier tour, et ont également économisé 5 000$ : Martin Jacobson, Samantha Abernathy, Tom Marchese, Joe Cada, Jonathan Jaffe, Felix Stephensen...

Le moment où chaque joueur scrute l'écran pour connaitre l'identité de son adversaire
 

Le champion du monde Martin Jacobson, est arrivé en retard pour ce HU. Heureusement, il est tombé sur un chic type qui l'a attendu; Et du coup, Jacobson l'a rasé.


Samantha Abernathy a du style sur ce tournoi. Elle aussi sera au round 2.


C'est l'un des plus beaux duels de ce premier tour, en tout cas sur le papier : Daniel Negreanu face à Geroges Danzer 

Il va faire chaud au Rio

- 7 juin 2016 - Par Veunstyle72

Alexandre Luneau et Sylvain Loosli s'apprêtent à disputer le tournoi Heads up NLHE à 10 000$.

C’est une bien belle journée qui nous attend aujourd’hui au Rio. Il fait toujours aussi chaud à Las Vegas, et c’est avec plaisir qu’on a pu accueillir Harper, fraichement débarqué hier soir. Mais c’est surtout à l’intérieur du casino qu’on va s’intéresser à toutes ces cartes qui volent : deux tournois qui débutent, quatre tournois qui se poursuivent, et déjà deux tables finales que vous pouvez aller regarder en streaming, le planning est chargé !

Mais surtout, le tournoi de Heads up en NLHE à 10 000$ va débuter à 15h (minuit en France) avec Sylvain Loosli et Alexandre Luneau sur les rangs ! Paraitrait-il qu’Adrien Allain soit le 3e et dernier Français présent sur ce tournoi. On m’a confié qu’une petite centaine de joueurs maximum s’étaient inscrits pour ce tournoi. Trois tours seront disputés aujourd’hui, le round 1 à 15h, le suivant à 18h et le dernier à 21h. N’hésitez pas à suivre le Twitter de Winamax pour plus d’informations en live sur ce tournoi, je vais me poster tout près des tables.

Nouvelle disposition des chaises et des croupiers, spécialement pour ce tournoi de Heads up
 

Si vous avez envie de découvrir les chanceux finalistes du Colossus, tournoi à 565$, alors foncez sur le streaming des WSOP, vous ne serez pas déçu de la qualité. Ils sont encore 8 à se battre pour le million de dollars offert au vainqueur, le million d’une vie. Je doute que faire du naming tout de suite, des différents acteurs de cette TF, soit une bonne idée. Simplement parce que presque évidemment, sur un tournoi à 565$, on ne s’attendait pas à voir Hellmuth croiser le fer avec Benyamine.

L'un de ces joueurs sera millionaire en fin de journée !
 

On va souhaiter un gros good luck à Damien Lhommeau, seul rescapé Français à ma connaissance dans l’event #6 à 1 500$. Ils n’étaient plus que 206 sur 2016 au départ lors de mon dernier passage, et Damien Lhommeau en a profité pour prendre un excellent départ, puisque parti à 43 000 à la reprise, il a déjà réussi à monter 105 000 grâce à un très bon call en début de journée. 438 417$ sont à gagner sur ce tournoi.

 Damien Lhommeau a pris un excellent départ, on repassera plus tard pourprendre des nouvelles

Paul Volpe, actuel chipleader de l'event#5, le Dealers Choice à 1 500$

Un joli virage, composé de David Benyamine, Todd Brunson et Joseph Cheong. C'est la bulle sur cet event #7, un 2 to 7 Draw Lowball à 1 500$

Mardi 7 juin : demandez le programme !

- 7 juin 2016 - Par Flegmatic

11h (20h en France) : Event #8 – H.O.R.S.E. 1 500$ (Day 1, tournoi sur 3 jours)

12h : Event #6 – No-Limit Hold'em 1 500$ (Day 2)
Damien Lhommeau et Yorane Kérignard sont les deux derniers tricolores en lice dans cette épreuve qui a réuni 2 016 joueurs. Parmi les 321 survivants au départ de cette deuxième journée, on retrouve notamment le Suédois Peter Eichhardt, le November Nine de l'an passé Federico ButteroniFaraz JakaAntonio Esfandiari, ou encore le Belge Bart Lybaert, runner-up de l'Event #4. Tous lorgneront vers l'une des 303 places payées (de 2 248$ à 438 417$ pour le vainqueur).

14h : Event #2 - The Colossus II No Limit Hold'em 565$ (Day 4 et Finale)
Joueur tchèque habitué des tournois à petit buy-in, Jiri Horak est le mieux placé pour espérer décrocher le million de dollars garanti au vainqueur. Les neuf finalistes sont en tout cas assurés d'un prix de 92 291 dollars.

14h : Event #5 – Dealers Choice/Six Handed 1 500$ (Day 3 et Finale)
Après ses quatre tables finales de l'an passé Paul Volpe est de nouveau en lice pour espérer décrocher un deuxième bracelet, après celui décroché en 2014 sur une épreuve 2-7 Draw Lowball à 10 000 dollars. Il partira en deuxième position, à quelques encablures derrière son compatriote américain Lawrence Berg.

14h : Event #7 – 2-7 Draw Lowball No-Limit 1 500$ (Day 2)

15h : Event #9 – Heads-up Championship No-Limit Hold'em 10 000$ (Day 1, tournoi sur 3 jours)
Alexandre Luneau et Sylvain Loosli représenteront le Team Winamax au départ de cette prestigieuse épreuve de tête-à-tête.