masquer le menu
   

On vibrera demain

- 7 juin 2016 - Par Veunstyle72

Las Vegas, 17h. Les armes sont à terre depuis quelques heures côté Français. 
Faisons un petit bilan d'une après midi qui ne restera pas dans les annales. 

Sur l'Event #2, le fameux Colossus à 565$, Thomas Coxtet n'a pas réussi l'exploit d'une vie. Son parcours s'est arrêté à la 55e place, pour un gain de 15,166$. Ça fera quelques belles pastèques à envoyer en cash game, son jeu de prédilection. Thomas a rapidement perdu la moitié de son stack en début de journée et n'a jamais trouvé la solution pour inverser le run. Ça reste tout de même une bataille incroyable réalisée par le Français, surtout quand on rappelle que le tournoi a réuni 21 613 inscriptions !

Sur l'Event #3, le Stud à 10,000$, David Benyamine n'aura même pas gouté aux joies de la table télévisée principale. C'est Ted Forrest qui l'a éliminé, sur une main surprenante, en 6e position. Je vous passe les séquences de mises, mais au final, Ted Forrest affichait 4 cartes à coeur contre une simple paire de 4 pour Benyamine

Ted Forrest : x-x-Q36T
David Benyamine : x-x-4864

Le tapis du Français était au milieu avant de recevoir la dernière carte... et surprise, au moment de montrer les deux cartes cachés du début, Ted Forrest ne possédait pas un seul coeur, avec Q9. Néanmoins, la paire de dames de Forrest était devant, et Benyamine n'a jamais reçu d'aide sur la 7e street (une random Q contre une Q pour brelan chez Forrest). David Benyamine remporte 39, 611$, ce qui ne devrait pas changer sa vie, mais qui est tout de même de bonne augure pour la suite des Series.

Sur l'Event #4, tournoi turbish à 1,000$, on a vaguement évoqué le sujet dans le dernier post, mais c'est donc bien Kyle Julius qui a remporté ce tournoi, devant le Belge Bart Lybaert. 142,000$ pour le vainqueur, 88,328$ pour Bart, ma foi, c'est une bonne journée de bureau tout ça. Il va pouvoir aller se la croustiller à la piscine du coup. À moins que...

Sur l'Event #5, le 1,500$ Dealer's Choice qu'a disputé Alexandre Luneau hier, ils sont encore une cinquantaine sur les 389 de départ. La bulle a éclaté au nez de l'Americain Jameson Painter sur un coup de Pot Limit Omaha. Michael Banducci est l'actuel chipleader. Il est américain, il a déjà gagné un bracelet en 2008 sur un tournoi boucherie et il faut croire qu'au vu de sa Hendon Mob, il n'a jamais quitté son pays. Svetlana Gromenkova, Kyle Welsh, Eli Elezra, Sorel Mizzi, Chris Ferguson ou encore Paul Volpe, sont tous parmi les joueurs ITM et en quête du bracelet. Bonne chance à eux.

L'Event #6, le 1,500$ NLHE du jour, a réuni 1 969 joueurs. Je ne crois pas que ce soit encore le chiffre officiel, mais c'est déjà mieux que l'an passé (1 844 joueurs). Un tournoi qui avait récompensé son vainqueur d'un joli billet de 460,000$ en 2015. Malheureusement, Guillaume Diaz ou Yann Brosolo ne prendront aucune part d'un tel billet, ils ont rapidement été éliminés. De son côté, Yorane Kerignard mène sa barque tranquillement. Au dinner break (6 niveaux), il possède plus d'une cinquantaine de blindes, avec un joli 21 000 jetons. C'est bien... mais beaucoup moins bien qu'un Belge qui a décidément très faim sur ces WSOP. Il s'agit de Bart Lybaert. A peine éliminé de l'Event #3, il a directement sauté dans cet Event #6 : "Il me faut un bracelet, on n'a pas le temps", me glisse-t-il en rigolant. N'empêche qu'en regardant son stack, il n'y a rien de drôle : le diable rouge a déjà monté 67 000... en deux niveaux ! J'ai oublié de préciser que chaque joueur partait avec 7 500 jetons et que la moyenne était à 19 000 pour le moment.  

L'Event #7, un 1,500$ 2 to 7 Draw Lowball en No Limit a débuté à 15 heures et n'a pas encore rameuté beaucoup de monde. On évoquera ce tournoi plus tard. 

C'est l'heure du "One time"

- 6 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #2 : The Colossus II, 565$ - Thomas Coxtet dans les 78 derniers

Hier, je vous parlais de Clément Delacroix et de ses rêves de devenir millionnaire sur ce tournoi. Un rêve qui s’est brisé en toute fin de journée, Clément se classant finalement 84e de ce Colossus pour un gain de 8,557$.

Et puis, j’ai légèrement omis de présenter l’autre tricolore de ce tournoi, qui pour le coup, est bel et bien là aujourd’hui pour ce day3, il s’agit de Thomas Cotxet : « C’est normal que tu ne m’ais pas repéré, je suis plutôt discret » me confiait-il, « je suis un joueur de Cash Game de base, et là, c’est un peu le One time d’une vie ! »

Thomas possède un stack intéressant, de 1,8 million, pour une moyenne à 1,4 million. « Mais ça ne me fait pas beaucoup de blindes tout ça, ça peut aller très vite quand même. » Prudent Thomas, mais songeur et ambitieux aussi : « Un million de dollars à gagner, ça fait rêver… »

L’objectif du jour, ce n’est pas encore le bracelet, mais d’abord la table finale. Le vainqueur ne sera connu que demain. Vous en concluerez donc facilement qu’il n’y aura pas de streaming ce soir.

Event #3 : Seven Card Stud Championship 10,000$

Dans le même temps, David Benyamine a entamé sa table finale de Stud. Il s’agit ni plus ni moins de sa 8e table finale de WSOP ! Problème, il ne part pas exactement dans la peau du favori en terme de jetons. A ses côtés, Mossieu Benyamine a trouvé des clients de qualité, emmené par un chipleader bien connu, Robert Mizrachi.

Vous pouvez également suivre tout ça sur le streaming live, puisque la table finale du 1,000$ turbo est terminée. C’est Kyle Julius qui s’est imposé devant Bart Lybaert.

Un Belge pour commencer à vibrer

- 6 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #4 : WSOP.com Top Turbo No Limit Holdem 1,000$ - Bart Lybaert en table finale

Bonjour bonsoir, de retour au Rio pour une nouvelle journée de poker sur ces Championnants du Monde 2016. Les streaming live de table finale vont enfin débuter, et pour commencer, pas de Français sur les rangs... mais un compatriote de Davidi Kitai sera là pour assurer le spectacle : Bart Lybaert a en effet réussi à se qualifier pour la table finale de cet Event 4, un 1000$ en partenariat avec WSOP.com. 

142 972$, c'est ce que visera Bart aujourd'hui, en plus d'un joli bracelet WSOP. Pour le moment, Bart s'est assuré un peu plus de 16 000$, puisqu'ils ne sont déjà plus que 7 en course. Direction le site des WSOP si vous voulez commencer à sentir la ferveur de cet été. 

Le rêve d'un premier bracelet n'est plus très loin pour Bart Lybaert

Event #6 : No Limit Holdem 1,500$

Ce sera LE tournoi du jour, un petit holdem à 1500 patates, tout ce qu'il y a de plus standard. Plus de 1700 joueurs sont déjà inscrits, et après un petit tour de salle, il faut bien avouer que j'ai eu beaucoup de mal à trouver quelques têtes connues. Côté Français, ils sont au nombre de trois dans mon radar : Yann Brosolo, Yorane Kerignard et le Team Pro Winamax Guillaume Diaz.

Toujours chaud d'action "volatile38" ! Objectif du jour : réaliser un second ITM sur ces WSOP

Yann Brosolo se fait rare sur le circuit. Lui aussi est entré dans l'argent sur le Colossus, et visera encore un peu plus de bonheur aujourd'hui

Surement l'un des Français les plus solides et réguliers dans ce pays, j'ai nommé Yorane Kerignard

Lundi 6 juin : demandez le programme !

- 6 juin 2016 - Par Flegmatic

11h (20h en France) : Event #6 – No-Limit Hold'em 1 500$ (Day 1, tournoi sur 3 jours)
Le premier tournoi classique de Hold'em de ces WSOP devrait rameuter bon nombre de requins aux dents longues. L'an passé, ils étaient 1 844 à s'être rués sur cette épreuve au prix d'entrée somme toute abordable. Après une première place payée sur le Colossus (2 290e pour 974$), Guillaume Diaz sera de nouveau sur le pont cette nuit.

12h : Event #4 – Top Up Turbo No-Limit Hold'em 1 000$ (Day 2 et Finale)
Ils ne sont déjà plus que neuf sur les 667 participants à ce tournoi Turbo (niveaux de 20 minutes), qu'il était possible de débuter avec un tapis doublé (10 000 jetons au lieu de 5 000) en se qualifiant préalablement sur WSOP.com. La table finale est emmenée par un duo américain Karl Held/Hugo Perez (39 et 35 blindes respectivement). Quatrième au classement provisoire, Ben Yu tentera quant à lui de décrocher son deuxième bracelet après celui remporté l'an passé sur l'Event #50 (Limit Hold'em Championship, 10 000$).

14h : Event #2 - The Colossus II No Limit Hold'em 565$ (Day 3)
Après un nouvel écrémage, 78 joueurs restent en course pour s'adjuger le fameux million de dollars promis à la gagne du deuxième plus gros tournoi de l'histoire du poker (21 613 entrées). Le field de cette troisième et avant-dernière journée est emmené par un certain Ben Lindemulder. Toujours en embuscade à la 18e place après un Day 1 bouclé en 26e position, Thomas Coxtet continue de porter haut - et désormais seul - les couleurs du drapeau tricolore. Un homme à suivre.

14h : Event #3 – Seven Card Stud Championship 10 000$ (Day 3 et Finale)
Il y a du beau monde, voir du très beau monde en finale de cette première épreuve de Stud du festival. Dans le camp des short stacks en compagnie du redoutable Allemand George Danzer, le franco-américain David Benyamine tentera d'accrocher un deuxième bracelet à son poignet. Il aura fort à faire avec, juste devant lui, le sextuple détenteur de breloque Ted Forrest, mais surtout, tout en haut du chipcount, Robert Mizrachi. Déjà titré en 2007, 2014 et 2015, le grand frère de Michael visera de son côté la passe de quatre, ainsi qu'un petit chèque de 242 662 dollars.

14h : Event #5 – Dealers Choice/Six Handed 1 500$ (Day 2)
Même sans Alexandre Luneau, cet Event incomparable aux 19 variantes suit son cours. Svetlana Gromenkova domine à l'heure actuelle ses 84 adversaires restants, parmi lesquels quelques têtes connues comme Sorel Mizzi (17e), Eli Elezra (25e), Paul Volpe (32e) ou encore Stephen Chidwick (75e).

15h : Event #7 – 2-7 Draw Lowball (No-Limit) (Day 1, tournoi sur 3 jours)
Si Alexonmoon devrait vraisemblablement faire l'impasse sur ce tournoi pour se concentrer sur l'épreuve de Heads-up à 10 000 dollars du lendemain, la question est de savoir si l'on reverra le gagnant de l'an passé, Christian Pham. Ceux d'entre vous qui ont bonne mémoire se souviennent sans doute que ce professionnel vietnamien s'était inscrit par erreur au tournoi, disputé dans une variante dont il ne connaissait alors pas les règles, avant donc de l'emporter. "Dans le futur, je compte bien disputer plus de tournois de Deuce to Seven. J'adore cette variante !," avait-il alors déclaré. Reste à savoir s'il tentera cette nuit le back to back.