masquer le menu
   

L'ours blanc en quête d'un troisième bracelet

- 8 juillet 2016 - Par Flegmatic

Event #60 - Seven Card Stud Hi-Lo 8 or Better (Day 3 et Finale) : Brandon Shack-Harris vise son deuxième titre de l'été.

Si vous avez été un lecteur assidu de ces colonnes, vous avez peut-être vu passer une ou deux photos d'un joueur sévissant aux tables du Rio dans un seyant costume d'ours blanc. Ce joueur, c'est Brandon Shack-Harris, et cet été à Vegas, il fait bien plus que d'amuser la galerie. Après une première table finale atteinte le 18 juin dernier sur une épreuve de Omaha Hi-Lo à 1 500 dollars, (5e, 54 680$), le fantasque américain s'est adjugé le 1er juillet l'un des bracelets les plus convoités de ces WSOP, celui du tournoi du Pot-Limit Omaha Championship à 10 000 dollars, pour un gain stratosphérique de 894 300 dollars. Ajoutez à cela un premier titre décroché ici-même il y a deux ans, déjà en PLO (1 000$ de buy-in, 205 634$ de gains) et vous comprenez aisément que l'ami Brandon, comme son déguisement l'indique, est tout sauf un manchot dans cette variante.

Aujourd'hui, celui qui a rassemblé près de 100% de ses gains en tournoi live aux WSOP est en course pour ajouter un troisième bijou à son poignet, mais cette fois-ci en Stud Hi-Lo. Déjà en position de chipleader au moment de débarquer sous les lumières du Thunderdome ESPN, Shack-Harris a accentué son avance en se chargeant des deux premières éliminations de cette TF. Le voilà mieux placé que jamais pour faire main, ou plutôt patte basse sur le bracelet et la récompense de 153 358 dollars qui va avec.

Siège 1 - John Monnette 415 000 (5 BB)
Siège 2 - Brandon Shack-Harris 1 750 000 (22 BB)
Siège 3 - Alex Livingston 415 000 (5 BB)
Siège 4 - David Prociak 950 000 (12 BB)

Échelle des gains
Vainqueur : 153 358$
Runner-up : 94 748$
3e : 66 458$
4e : 47 278$

Et le premier vainqueur est...

- 3 juin 2016 - Par Flegmatic

Crédits photo : WSOP

Employé au Caesars Palace où il travaille du côté du cashier, Christopher Sand est le tout premier joueur à inscrire son nom au palmarès de ces WSOP 2016. Seulement 16e sur 23 au départ du Day 2 de cette épreuve réservée aux professionnels de l'industrie des jeux, CJ, comme tel semble être son surnom, a donc réussi à remonter son retard, pour transformer son billet d'entrée de 565 dollars en un gain de 75 157 dollars. Un grand bravo à lui.

En parallèle, 5 402 entrées ont été recensées sur les deux premiers Jour 1 du Colossus (3 250 pour le Day 1A, 2 153 pour le Day 1B), pour un tout petit total de 191 survivants. Parmi eux, un seul Français, un certain Thomas Coxtet, idéalement placé au chipcount en 26e place avec 239 000 unités. On retrouve également le Britannique Max Silver confortablement installé en 10e position, l'Américaine Maria Ho (45) ou encore la Suédoise Sofia Lovgren (102e).

Conséquence directe de ce taux d'éliminations hallucinant, les places payées ont été, comme prévu, atteintes avant même la fin du Day 1 (il est donc théoriquement possible de cash jusqu'à six fois sur chacun des Jours 1). Quelques représentants du clan tricolore ont réussi à se placer in the money, notamment la 23e de la dernière Finale du Winamax Poker Tour Reine Benguigui (146e du Day 1A, 1 521$) ou le récent runner-up de l'EPT Grand Final Adrien Allain (233e du Day 1A, 1 163$).

Je passe désormais le flambeau de ce coverage à Steven, qui vous fera vivre dans la nuit de samedi à dimanche les premiers pas d'Alexandre Luneau dans ces WSOP. Au programme, une épreuve de Stud à 10 000 dollars qui promet beaucoup. Régalez vous !

Une deuxième journée colossale

- 2 juin 2016 - Par Flegmatic

Crédits photo : Jayne Furman/WSOP

Après un premier tournoi réservé aux employés de l'industrie du jeu, ce jeudi sera marqué à Las Vegas par le début du Colossus deuxième du nom et son tout petit buy-in de 565 dollars. Pour accueillir l'énorme flux de joueurs qui ne devrait pas manquer de se précipiter dans les couloirs du Rio, six Day 1 ont été prévus, soit deux de plus que l'an passé, à raison de deux par jour lors des trois prochains jours. Coup d'envoi du Day 1A à 10 heures, heure locale (19 heures en France) et du Day 1B six heures plus tard.

Pour rappel, la première édition de ce qui était alors devenu le plus gros tournoi live de l'histoire avait réuni 22 374 inscriptions, sacrant finalement l'Américain Cord Garcia, pour un gain de 638 880 dollars. Cette année, le gagnant repartira avec au moins un million de dollars, pour une dotation globale garantie de sept millions. Bon nombre de joueurs français seront sur le pont pour tenter de composter dès aujourd'hui leur billet pour le Jour 2. Déjà débarqué dans la Cité du Vice, Guillaume Diaz devrait quant à lui faire son entrée dans le tournoi samedi.

Terminons avec un petit mot sur l'Event #1, le bien nommé Casino Employees. Sachez que l'Américain Spencer Bennett, large chipleader à l'entame du Jour 2 (23 joueurs restants sur 731 entrées), avec près du double de jetons par rapport à son poursuivant direct, le Britannique Kerryjane Craigie, est le mieux placé pour devenir le premier joueur à rafler un bracelet sur cette 47e édition des WSOP. Affaire à suivre.

WSOP 2016 : c'est parti !

- 1 juin 2016 - Par Flegmatic

C'est l'événement que la planète poker attend chaque année avec une excitation et un entrain non dissimulé. Sur les coups de 11 heures, heure locale, soit 20 heures en France, sera donné le coup d'envoi des World Series of Poker, le plus grand, le plus démesuré et surtout le plus prestigieux des festivals au monde. 69 tournois sont au programme, dont huit entièrement nouveaux, et le mythique Main Event à 10 000 dollars qui clôturera, comme à son habitude, cette 48e édition. À peine rentré du Winamax SISMIX, notre reporter de choc Steven survole actuellement l'Atlantique pour faire vivre les premiers tournouis majeur, en direct de Las Vegas.

En attendant, coutume oblige, ces WSOP s'ouvriront aujourd'hui sur la traditionnelle épreuve de No-Limit Hold'em à 565 dollars, réservée aux employés de l'industrie des jeux. Comme une mise en bouche avant d'attaquer dès le lendemain la deuxième édition du Colossus, qui devrait une nouvelle fois faire exploser tous les records.