masquer le menu
   

Antoine en difficulté

- 18 juillet 2016 - Par Flegmatic

Level 31 - Blindes 100 000/200 000, ante 30 000
On perd deux joueurs en 90 minutes

Ce Jour 7 avait pourtant débuté à merveille pour Antoine Saout. Sur la toute première main de la journée, le Français trouve deux belles Dames et place un cold 4-bet à tapis après une ouverture à 450,000 de Griffin Benger relancée un peu plus loin à 1,2 million par Jerry Wong. Les deux joueurs s'écartent du chemin, permettant à Antoine de grimper à 7,7 millions, soit 38 blindes. Un premier petit bol d'air nécessaire pour le Breton, qui a attaqué la journée avec seulement le 24e tapis sur les 27 joueurs encore en course.

Malheureusement, Antoine fait quelques minutes plus tard son retour dans la zone rouge des short-stacks. En milieu de position, il paie tout d'abord une ouverture UTG de Benger, avant d'envoyer 675,000 puis 1,03 million sur un board 9442. La rivière 7 est checkée par les deux hommes, non sans une longue réflexion de la part du Français, qui rend ses mains au croupier lorsque le Canadien retourne une paire de Dames. Antoine chute du même coup à 4,39 millions, ce qui représentera moins de vingt blindes au prochain niveau, qui va débuter dans quelques instants.

Un nouveau shérif en ville

L’une des mains les plus folles du tournoi a vu la naissance d'un nouvea chipleader : Michael Ruane. L’action a duré un bon gros quart d’heure et a débuté par une relance du joueur Espagnol Fernando Pons, premier de parole, à 450,000. Au bouton Michael Ruane paie, imité par James Obst et Qui Nguyen dans les blindes. Puis sur QJ7, Pons effectue son c-bet à 625,000.

Accrochez vous pour le reste de la main, car ça va sacocher : Michael Ruane relance à 2,025,000 avant que l’Australien Obst ne surrelance à 5,300,000. Nguyen rend ses cartes, l’Espagnol fait de même et la parole revient sur Ruane, qui se contente de call. Puis un T frappe la turn. Obst calme alors le jeu en checkant calmement. Mais Ruane n’a pas fini de mettre des jetons au milieu. Il mise 3,750,000, non sans avoir réfléchi un bon moment avant. C’est à Obst de parler, et lui aussi prend tout son temps. Pour finalement payer.

Il y a déjà 20 millions au milieu lorsque la river T complète ce tableau. Et là, changement de stratégie chez l’Australien, qui reprend le lead en misant 4,700,000. Mais cette fois la réponse de l’Américain est cinglante : tapis pour 13,500,000 ! Le temps s’arrête, Obst va réfléchir un long moment, observer son adversaire, compter et recompter son tapis, il va même réussir à trouver le sourire dans ce moment si tendu… avant de gentiment rendre ses cartes. Dans l’indifférence générale puisque ce coup s’est disputé sur l’une des deux tables annexes, devant laquelle nous avons pu recenser sept spectateurs maximum.

Pourtant les faits sont là : avec ce pot gigantesque remporté en sa faveur, Michael Ruane s’empare du chiplead avec un nouveau tapis de 37,940,000 (190bb), alors que James Obst effectue une chute vertigineuse. Il ne lui reste plus que 11,600,000. Et bon courage pour trouver les mains des deux joueurs ici. Réponse lors de la diffusion télé en septembre/octobre car, on le répète, la fin du Main Event n'est PAS diffusée en direct sur Internet.

 Ils remportent 269 430$ :
26e / Philip Postma (USA)
27e / Christopher Kusha (USA)

Tableau de bord
25 joueurs restants (sur 6737 au départ)
Tapis moyen : 13 474 000
Blindes : 120 000/240 000, ante 40 000