masquer le menu
   

L'Union Sacrée

- 6 juillet 2016 - Par Veunstyle72

Pierre Merlin et Patrick Bruel en tête d'un clan français bien fourni
Event #59 : NLHE 5 000$ (fin du Day 1)

Un prix d’entrée de 5000 balles, plus de 800 joueurs dont énormément de jeunes pros, une structure sans bavure, et un taux d’éliminations de 60% au cours du Day 1 : l’épreuve 59 des World Series of Poker a tout d’un fac-similé de n’importe quel Main Event du circuit European Poker Tour. Et comme sur l’EPT, les Français étaient nombreux au départ, et les nouvelles au terme du Day 1 (dix niveaux de jeu) sont plutôt bonnes, voire très bonne pour certains d’entre eux.

Le Team Winamax alignait huit joueurs au départ de cette épreuve. La moitié du groupe n'a pas survécu. Kool Shen, Davidi Kitai, Pierre Calamusa et Sylvain Loosli ont définitivement dit adieu à leurs chances devenir champion WSOP grâce à ce tournoi. Notre rappeur préféré s'est mangé deux set over set assez violents, le génie Belge n'a jamais réellement réussi à décoller, à une table où Patrick Bruel a fait le show, "LeVietFou" a perdu un coin flip assez classique pour sa survie et Sylvain Loosli a vécu une journée compliquée également pour finir par disparaitre avec 8 et 9 contre As-Roi. A noter également l'élimination d'Aurélien Guiglini, qui a lui aussi connu une rencontre terrible entre son brelan et le brelan supérieur d'Ilan Boujenah.

 

Mais parlons plutôt des bonnes nouvelles, et des qualifications pour le Day 2, de l'autre moitié du team : Patrick Bruel a montré la voie à toute l'équipe, en se batissant un tapis de 92 600 jetons, soit presque 4 fois le tapis de départ ! Grind intensif, bluffs de légende, des couleurs, des fulls, une paire de rois craquée, le Boss s'est fait plaisir aujourd'hui, toujours avec le sourire et le résultat est là : il débutera ce Day 2 dans la peau du capitaine d'équipe, sur de sa force et de son stack (77 blindes). Il sera accompagné de Michel Abecassis, qui a retrouvé des couleurs sur ce tournoi et qui reviendra avec 38 400. Gaëlle Baumann (30 600) et Guillaume Diaz (28 800) sont également qualifiés pour la suite, mais sont dans une situation légèrement moins simple à aborder, avec respectivement 25 et 24 blindes chacun. 

De son côté, notre WIP en chef Moundir Zoughari était tout heureux de faire partie des survivants de ce Day 1, qui plus est pour son tout premier tournoi WSOP : "J'ai souffert, mais franchement c'était exceptionnel", avoue-t-il tout sourire, "je n'ai joué qu'avec des champions, et en plus je reviens demain, l'objectif est rempli." Monté jusqu'à 80 000 aujourd'hui, l'aventurier de Koh-Lanta a subi un coup dur en cours de journée pour chuter à 12 000 - "J'ai payé sur le turn le tapis d'un joueur qui avait une paire de 7 alors que j'avais floppé une double paire As-Dame. Il trouve un 7 sur la rivière." - mais a réussi à doubler lors du dernier niveau pour remonter au niveau du stack de départ. "Honnêtement, je me suis étonné. J'ai tenu alors qu'il y a quelques années j'aurais sans doute fini par envoyer mes derniers jetons. Demain j'aurais 20 blindes, ça reste jouable."

Celui pour qui cela reste encore plus jouable est un joueur que nous connaissons bien puisqu'il s'est offert la finale du Winamax Poker Tour en février 2014, il s'agit de Pierre Merlin. Le petit nouveau de la room PMU, mènera les troupes françaises ce mercredi avec un tapis de 159 000. Ayant empaqueté 82 000 jetons, Karim Lehoussine fait également partie du clan pour qui cette première journée s'est plutôt bien passée. Michel Pomaret (48 900) et Yorane Kérignard terminent quant à eux avec un stack légèrement inférieur à la moyenne. 

Ce sera en revanche plus compliqué pour le bourreau de notre Aurélien Guiglini national, Ilan Boujenah (29 700), Thi Xoa Nguyen - qui a perdu un gros coup contre Liv Boeree sur l'avant-dernière main de la journée avant de doubler dans la foulée - (27 000), Hugo Pingray - qui a passé "une journée horrible" - Benjamin Pollak (20 900), Antoine Saout (19 800) et Eric Sfez (17 300, photo avec son grand copain Philippe Ktorza).

Le Day 2 débutera mercredi à midi, heure locale (21 heures en France). Avec 371 joueurs restants pour 130 places payées, cette journée promet d’être âprement disputée.

Le chipcount Français

Pierre Merlin 159 000
Patrick Bruel 92 600 (Team Winamax)
Karim Lehoussine 82 000
Michel Pomaret 48 900
Valentin Messina 45 000
Yorane Kerignard 40 300
Michel Abécassis 38 400 (Team Winamax)
Gaëlle Baumann 30 600 (Team Winamax)

Ilan Boujenah 29 700
Guillaume Diaz 28 800 (Team Winamax)
Thi Xoa Nguyen 27 000
Moundir Zoughari 24 300
Hugo Pingray 21 900
Benjamin Pollak 20 900
Antoine Saout 19 800
Eric Sfez 17 300

Tableau de bord

371 survivants (sur 863 entrées)
Moyenne : 58 153
Blindes au départ du Day 2 : 600/1 200, ante 200