masquer le menu
   

Il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

- 5 juillet 2016 - Par Flegmatic

Event #58 - NLHE 1 000$ - Niveaux de 30 minutes : le Day 1 de la plus grande boucherie de ces WSOP s'achève avec un taux de plus de 98% d'éliminations.

En plissant bien les yeux, vous trouverez sur cette photo des gens qui jouent aux cartes.

Quatre tables. Voilà tout ce qu'il reste dans la Brasilia Room de cette épreuve Turbo, après vingt niveaux de trente minutes disputés. Plus précisément, cela nous fait un (très faible) total de 28 survivants sur les 1 397 joueurs qui n'avaient visiblement rien d'autre de mieux à faire, en ce lundi 4 juillet à Las Vegas, que de participer à cette vaste boucherie en bande organisée. Le chiffre à de quoi faire froid dans le dos : 2% des participants à cette journée ont pu mettre des jetons dans un sac sur les coups de minuit.

182 d'entre eux sont tout de même repartis aujourd'hui avec une récompense allant de 1 500 à 5 446 dollars. À en croire le site WSOP.com, trois Français font partie de ceux-là : Joseph Teanotoga (141e, 1 665$), Ilan Boujenah (126e, 1 794$) et David Debue (87e, 2 177$). Il n'y en aura malheureusement aucun demain à partir de midi pour aller chercher la gagne et le chèque associé de 221 163 dollars.

Les quatre tables sus-mentionnées...

...dont l'une d'entre elles regroupant le Champion du Monde 2013 Ryan Riess, la championne olympique 2008 de hockey sur gazon Fatima Moreira de Melo, et le vainqueur de l'Event 39 cette année, l'Australien Martin Kozlov. Ils seront les trois principales têtes de série du Jour 2 de ce mardi.

900 000 jetons et une belle tête de chipleader pour l'Allemand Enrico Rudelitz.

As-Roi contre paire de Valets contre paire de 9 : il y aura eu l'action de la première à la dernière main aujourd'hui.