masquer le menu
   

En vitesse de croisière

- 5 juillet 2016 - Par Flegmatic

Event #56 - NLHE 1 500$ (Day 2) : Adrien Allain en route vers un nouveau deep run.

Ils ne sont plus que 66 sur ce tournoi qui promet demain un joli pactole de 412 557 euros à son vainqueur, et Adrien Allain poursuit son petit bonhomme de chemin. Avec un tapis de 280 000 jetons devant lui (blindes 2 500/5 000, ante 500), le Breton se verrait bien ajouter un deuxième Day 3 à un été américain d'ores et déjà réussi (plus de 350 000$ de gains).

Mais au fait, comment 'Zlatan35' a-t-il réussi à constituer ce joli pactole ? "J'ai gagné plein de petits coups, me glisse-t-il. Avant cela, ce qui m'a vraiment lancé, c'est quand j'ai réussi à doubler de 38 000 à 80 000 avec As-Roi contre As-Valet. Pour le reste, il n'y a rien d'extraordinaire désolé, ce n'est jamais monté à plus de deux barrels." Mais ne t'excuse pas Adrien ! Après ta table finale d'il y a dix jours et dans la foulée de celle d'Aurélien Guiglini, le public français ne demande qu'à vibrer de nouveau. Et pour cela, peu importe la manière. Car comme l'ont dit plusieurs grand philosophes du XXe et du XXIe siècles, bien connus d'ailleurs du membre du Team Onpok : "L'important, ce sont les trois points."

Outre Adrien, voici un petit tour d'horizon des dernières têtes connues encore en course sur cet Event :

Vous vous souvenez de Matthew Diehl ? C'est le joueur américain qu'a battu Alexandre Luneau en quart de finale du Heads-up Championship à 10 000 dollars, après un scénario cocasse. Avec 75 000 jetons devant lui, il n'est actuellement pas en grande forme.

Un champion du monde continue de faire parler la poudre sur ce tournoi, en la personne de Joe Cada.

L'homme qui restera éternellement célèbre pour avoir encaissé un bad beat de légende en demi-finale du Main Event 2010 contre Jonathan Duhamel, M. Matt Affleck (à droite).

Plus de 18,5 millions de dollars de gains en tournois live réunis sur une seule photo grâce à Nam Thien Le (à gauche) et David Peters (à droite). Photo prise juste après le double up de ce dernier, désormais proche de la moyenne.

Ryan Laplante (à gauche) a quant à lui rendu les armes plus tôt dans la journée (102e, 3 090$), réalisant son 11e ITM de l'été. Il égale ainsi le record de Konstantin Puchkov établi en 2012. Une performance à pondérer toutefois, puisque 15% du field est récompensé cette année, contre 10% il y a quatre ans. Un grand bravo tout de même à lui ! On en connaît beaucoup qui rêvent d'en faire autant.