masquer le menu
   

« Demain, c'est jouable... »

- 4 juillet 2016 - Par Veunstyle72

Event #54 : Crazy Eights 888$ (Day 2) - Aurélien Guiglini accède au Day3, ils ne sont plus que 12 joueurs !

« Ce tournoi ressemble un peu à celui que j’ai deeprun l’an passé déjà. Demain, je pense que c’est jouable en tout cas. »

La confiance est là, les jetons sont en place, l’expérience est à son avantage, son niveau de poker est probablement supérieur à celui de la moitié du field encore présent… on ne va pas se mentir, oui Aurélien Guiglini est clairement en position de force pour se/nous faire rêver sur ce tournoi Crazy Eights 888. Et ainsi aller chercher une nouvelle table finale, un an après son deeprun sur un Event à 1 500$, soldé par une place de runner up.

Guignol a connu un coup de moins bien dans ce dernier niveau, « je suis fatigué, les journées sont très longues. » Néanmoins, en deux mains de poker, dont une petite bataille de blindes sanglante, il a récupéré suffisamment de jetons pour aborder ce Day 3 avec un tapis presque équivalent à la moyenne : 2,78 millions.

« Le début de journée était capital, il fallait que je me maintienne dans les 30 ou 40 blindes de moyenne. Ce que j’ai réussi à faire. Et puis quand on a commencé à être deep, je me suis senti très à l’aise. N’oublions pas qu’il s’agit d’un tournoi à 888$, pas un tournoi à 5 000$. Il est évident que le niveau est plus faible. »

Douze joueurs restants, c’est bien, mais ce n’est pas encore la table finale, puisqu’elle se jouera à 9 joueurs : « Je pense que le plan ce serait d’être agressif demain parce que… oh et puis en même temps, je ne sais pas si ça sert à quelque chose d’avoir un plan, je ne le respecte jamais. Je vais en tout cas essayer de faire de mon mieux. »

Déjà assuré de remporter 44 705$, Guignol sait que les paliers vont être importants par la suite, et que c’est à ce moment là que mettre la pression à des joueurs plus faibles ou plus terrorisés par ces paliers, serait une bonne idée. « Ça dépendra aussi pas mal de ma table demain. On verra bien. »

Soutenu ce soir par le coach Stéphane Matheu, par Pierre Calamusa (belle coupe de cheveux d'ailleurs non ?) et par la fameuse Polly Morrison, Aurélien risque d'avoir pas mal de supporters demain si jamais.... ah non, c'est vrai, on a dit qu'on ne parlait pas encore de table finale pour ne pas se noircir #maisçasentquandmêmetrèsbon

Rendez-vous 14h pour la reprise du tournoi. Les blindes passeront à 40 000/80 000, pour une moyenne à 37 blindes. Une véritable partie de plaisir attend les supporters Français, alors que Guignol a une revanche à prendre sur sa table finale de l'an dernier. Le bracelet lui avait filé sous le nez, surement pas le meilleur moment de sa carrière. Dans 24h, l'affront pourrait déjà être lavé. 

Chipcount officiel

Chipleader - Chase Johnson (USA) : 4 405 000
2e - Michael Lech (USA) : 4 250 000
3e - Hung Le (USA) : 3 840 000
4e - Henry Grunzweig (USA) : 3 360 000
5e - Dimitar Danchev (Bulgarie) : 3 165 000
6e - Yang Zhang (Chine) : 2 970 000
7e - Aurélien Guiglini (France) : 2 780 000
8e - Nils Bardsley (USA) : 2 780 000
9e - Loni Harwoord (USA) : 2 060 000
10e - Rafael Yaraliyev : 1 975 000
11e - David Jackson (USA) : 1 435 000
12e - Francis Anderson (USA) : 1 400 000

Payout

Vainqueur : 888 888$
Runner up : 401 888$
3e : 297 888$
4e : 222 888$
5e : 167 888$
6e : 126 888$
7e : 96 888$
8e : 74 888$
9e - 10e : 57 605$
11e - 12e : 44 705$

T-shirt validé. David Jackson sera également au Day 3, mais en position de shortstack