masquer le menu
   

Le Day 1 d'une vie

- 4 juillet 2016 - Par Flegmatic

Event #56 - NLHE 1 500$ (Day 1) : Frédéric Brie sauve l'honneur des qualifiés Winamax et se qualifie pour le Jour 2.

En un tout petit peu plus d'un an passé à couvrir des tournois de poker - une broutille, j'en conviens, comparé à mes illustres collègues - allant d'une étape provinciale du WiPT au plus grand EPT de l'histoire, jamais encore je n'avais pu observer un joueur aussi heureux de franchir un Day 1. Ce joueur, c'est Frédéric Brie, qualifié pour le deuxième jour de cet Event #56 à la faveur d'un satellite à 150 euros, lui offrant également le droit de disputer l'épreuve #53 dans quelques jours, et qui fait preuve en ce dimanche soir d'une bonne humeur et d'une fraîcheur qui font véritablement plaisir à voir.

"En plus, c'était très dur en début de journée, raconte-t-il. J'ai eu énormément de paires servies, mais sans jamais toucher de brelan et avec toujours des overcards au flop. Du coup je suis assez vite tombé à 2 600 jetons, soit treize blindes à ce moment-là. Celui qui m'a sauvé, c'est ce joueur en tilt complet qui a payé mon tapis avec 10-9 suités alors que j'avais une paire de 9. Sur la main d'après, un joueur ouvre trois fois la blinde UTG, je shove ma paire de Roi. Il tank tout sa vite, me paie avec As-Roi, et ça tient." Des rencontres bienvenues qui permettent à Frédéric de faire partie des 293 survivants (sur 1 860 inscrits) de cette permière journée, avec un tapis plus qu'honorable de 49 600 jetons, légèrement supérieur à la moyenne.

"Franchement, ça fait plaisir, poursuit-il. Je n'avais joué que quelques tournois live jusque-là, sans jamais passer le Jour 1. J'ai même réussi à sauter en vingt minutes à Clichy pour la dernière Finale du Winamax Poker Tour ! Mentalement c'était donc assez compliqué de venir ici, sans aucun résultat. Du coup, c'est déjà un peu une victoire d'en arriver là, surtout que les places payées ne sont plus très loin." Effectivement, avec 279 ITM, le gain minimum de 2 253 dollars tend les bras au dernier de nos qualifiés. En espérant pourquoi pas beaucoup mieux. On a le droit de rêver non ? "En tout cas, ça fait un an que je travaille pour ça, conclue-t-il. Je regarde notamment énormément de vidéos, pour essayer de faire progresser mon jeu." Voilà donc la première d'une série de nombreuses étapes franchie. Reste maintenant le plus dur, confirmer ! Nous ne manquerons pas de suivre cela demain à partir de midi au sein de la prestigieuse Amazon Room.

À noter que huit autres Français seront ce lundi au départ du Day 2 : Guy Pariente (80 800), Arnaud Esquevin (78 800), Gilbert Diaz (39 700), Jean Montury (36 000, photo), Adrien Allain (34 200), Jimmy Guerrero (30 000), Arnaud Caussin (27 900), Thibaut Klinghammer (22 800), 

Souris Jimmy, tu es au Jour 2 !

Gilbert Diaz n'a pas joué dans Reservoir Dogs, mais je lui attribue haut la main le titre de meilleur Mr. White de ce tournoi.

C'est frappant non ?

Comme à son habitude, Faraz Jaka a monté un gros tapis sur ce Jour 1, pour grimper à la 9e place du chipcount.