masquer le menu
   

Au coeur de la mafia américaine

- 3 juillet 2016 - Par Veunstyle72

Et si on sortait un peu du Rio aujourd'hui. C'est parti pour une petite visite d'un musée qu’on vous a déjà recommandé dans le guide officiel Winamax, il s’agit du Mob Museum.

Véritable antre de la mafia Italo-Américaine, cet endroit devrait presque être incontournable si vous décidez de faire un saut dans cette ville. Pour cela, il faudra vous rendre dans le Vieux Vegas, « downtown » comme disent les Américains, juste derrière le casino du Binion’s, à 10 minutes maximum du strip en voiture. Pour la modique somme de 18$, ce sont près de trois heures de visite qui vous attendent, 180 minutes durant lesquelles vous allez en prendre pleins les yeux et les oreilles. On parle là d'un musée plus ludique et pédagogique que jamais, avec beaucoup de photos et de films de courte durée, sur des épisodes marquants de l'histoire de la mafia. Les enfants y étaient d'ailleurs assez nombreux. 

Et les enfants semblent bien s'amuser dans ce Musée
 

Qu’apprend-on dans ce Musée ? Une grande partie de la sombre histoire des Etats-Unis d'Amérique, soumise au puissant lobby de la mafia, lors du siècle passé. On apprend aussi que Las Vegas n’est pas qu’une ville bling bling dans laquelle se déroule chaque année les WSOP, oh que non. Las Vegas était avant tout une plaque tournante des bandits mafieux de tous les Etats-Unis d’Amérique (et d’Italie, pour les plus grands mafieux). L’argent circulait de main en main, mouillant des bandits venant de Los Angeles à New York, en passant par Chicago (haut lieu de la mafia au début du 18e siècle) ou encore Miami et le Mexique, et certains politiques aussi. Personne n'est épargné. La police, la justice, les casinos, la prostitution… la mafia de l’époque gérait énormément de choses grâce au pouvoir de l’argent. En soi, Las Vegas était une sorte de paradis fiscal, sans foi ni loi, où le crime était finalement assez banal. 

L'argent, l'argent, l'argent... les bandits ne vivaient que pour l'argent, et en masse si possible
 

Sur trois étages, vous découvrirez successivement la naissance de cette mafia, puis son arrivée et son développement à Las Vegas, et enfin la façon dont cette génération de gangsters a gentiment mais surement disparu. Existe-t-il encore une mafia présente sur Las Vegas ? Le musée ne le précise pas, mais difficile d'imaginer que cette ville n'est régit uniquement par des personnes blanches comme neige. Un grand chapitre est également consacré aux tricheurs dans cette ville, et il est plutôt intéressant de découvrir les techniques de triches qui existaient à l'époque dans les casinos, que ce soit sur des machines à sous ou sur des jeux de cartes tel que le blackjack. Une statistique fait d'ailleurs presque froid dans le dos : tous les ans, plus de cent croupiers sont renvoyés de leur travail pour triche ou tentative de triche à Las Vegas. 

Un musée testé, validé, et chaudement recommandé ! 

 Quand on pense à la mafia, à Las Vegas, on pense aux meurtres qui ont pu se dérouler au fin fond du désert. Ici, on a un échantillon des armes utlisées le plus fréquemment, et oui, la pelle (pour creuser dans le désert) et la dynamite en font bien partie

Le Mur de la Saint Valentin, épisode tragique entre deux mafias qui s'affrontaient à l'époque à Chicago. Les parties éclairées sur le mur mettent en avant les balles tirées sur les sept personnes assassinées ce 14 février 1929

 « El Chapo » c'est le surnom de Joaquin Guzman, l'un des plus grands barons de la drogue au Mexique. Il avait réussi une évasion spectaculaire, sa seconde évasion, à travers un tunnel de 1,5 km. Ici representée par une maquette

La chaise électrique. Aux Etats-Unis, la peine de mort est belle et bien réelle. Et bien ce n'est pas très rassurant de s'assoir sur cette chaise...

Le « Tommy Gun », le fameux pistolet mitrailleur utilisé par les mafieux

Technique de triche : créer avec du métal des fausses pièces qui serviront à être utilisées pour les machines à sous de l'époque

 « Ne dis jamais rien qui puisse se retourner contre toi un jour »