masquer le menu
   

Safiya Umerova : sky is the limit !

- 2 juillet 2016 - Par Benjo DiMeo

Une aspirante professionnelle de 28 ans remporte l'Event #46 - NLHE Bounty 1500$

C'est un vent de fraîcheur qui souffle dans l'Amazon Room depuis 48 heures (alors que dehors, c'est tempête, éclairs et pluies torrentielles tous les soirs, on n'ose même plus mettre le nez hors du Rio), avec la deuxième victoire féminine en deux jours : après Kristen Bicknell dans le tournoi Bounty, au tour de Safiya Umerova de remporter un bracelet, triomphant de plus de mille joueurs dans l'épreuve de Shootout à 1 500 dollars, dont l'excellent pro écossais Niall Farrell, son ultime adversaire lors du duel final.

Originaire de Saint-Pétersbourg (Russie), Umerova est installée à Los Angeles depuis 2010. C'est là qu'elle a fait connaissance avec le poker, il y a seulement un an et demi : coup de foudre immédiat autour des tables de cash-game des cercles locaux, comme le Hustler Casino. Une table finale lors d'un de ses tout premiers tournois l'a motivée a prendre le jeu sérieusement, se plonger dans des bouquins et bosser sa stratégie en compagnie de pros. Bien lui en a pris : à seulement 28 ans, elle rejoint déjà le club des détenteurs de bracelet, alors que son palmarès ne comportait jusque là qu'une poignée d'ITM dans des petits tournois organisés en Californie.

L'aspirante pro ne compte pas s'arrêter là, ne cachant pas des ambitions démesurées : "J'aime rêver en grand. Je veux devenir la meilleure joueuse du monde ! C'est loin d'être le cas pour le moment, mais je veux gagner plus de bracelets que tout le monde !"

C'est tout le mal qu'on lui souhaite, et avec une bankroll gonflée de 264 046 dollars, elle a désormais de quoi s'installer durablement sur le circuit des tournois.