masquer le menu
   

Sébastien Comel roule sur le tournoi

- 29 juin 2016 - Par Harper

Event #46 - Bounty NLHE 1 500$ (Day 2)
À 79 restants, le Français est chipleader avec quatre fois la moyenne

Il y a des visages qu'on ne voit qu'à Las Vegas. C'est le cas de celui de Sebastien Comel (photo) qui, depuis 2012, a chaque année réalisé au moins une place payée à Las Vegas. Avec en point d'orgue une quatrième place sur une épreuve à 1 000 dollars lors de sa première année ici pour 215 000 dollars de gains. L'année suivante, nouvelle table finale (8ème) en compagnie de deux compatriotes : Nicolas Levi et Nicolas Faure. Depuis, malgré neuf places payées lors des trois dernières éditions (2016 compris), Sebastien court après sa troisième finale. Le voilà avec une vraie opportunité d'y parvenir sur le tournoi bounty.

Alors qu'il reste 79 joueurs sur les 2 158 ayant investi les 1 500 dollars pour participer, Sebastien possède un tapis de 820 000 jetons alors que la moyenne est de 204 000 ! Il a presque un tapis deux fois supérieur à son premier poursuivant... Que s'est-il passé ? « J'ai eu de nombreuses mains clés » nous raconte Sebastien alors qu'il vient d'abandonner sa petite blinde. « Mais la rencontre principale, c'est celle-là : je relance UTG avec As-Dame, un joueur paie au hi-jack et la grosse blinde défend. Je mise sur AQ5 et la grosse blinde me paie avant de me check-raise à tapis sur une brique au turn. Il avait As-Cinq. »

Résultat : un pot de près de cent blindes en poche et un bounty de plus à ajouter à sa collection. Car c'est la particularité de l'épreuve : dès qu'on élimine quelqu'un, on récupère la prime présente sur sa tête, soit 500 dollars. « J'en suis à neuf pour l'instant » précise Sébastien. Malheureusement, les bountys ne sont pas progressifs comme cela peut être le cas sur Winamax. Car si tout est géré informatiquement en ligne, ce serait beaucoup plus compliqué à gérer en live ! Le prix assuré étant de 3 151 dollars, la prime a encore une importance. Mais plus on va avancer dans le tournoi, moins ce sera le cas. Avec un montant minimum de 23 678 dollars à gagner en finale, elles seront même dérisoires. Promis au vainqueur en plus des bountys accumulés, un joli chèque de plus de 290 000 dollars. Sébastien, pour aller chercher le bracelet, c'est tout droit...