masquer le menu
   

Sylvain Loosli est dans l'argent

- 23 juin 2016 - Par Harper

Event #35 - NLHE 6-max 5 000$ (Day 2)
Thi Nguyen et Adrien Allain complètent le trio de Français payés

La bulle d'un tournoi à 5 000$ est forcément un moment particulier : alors que le 82ème empoche 7 466$, le 83ème repart avec rien. Zéro. Nada. Alors, certes, sur un été à Las Vegas, un min-cash peut ne pas paraître énorme mais avec, d'une part les qualifiés ayant transformé quelques dollars en un beau billet, ceux ayant multiplié les éliminations précoces et ayant besoin d'être payé pour retrouver la confiance ou encore ceux qui ont fait de ce tournoi le shot de leur été, on comprend qu'il y ait un brin de tension. Ainsi, un joueur a pris deux tours de pénalité. La raison première est un peu floue : il aurait retourné les cartes de son adversaire alors que ce dernier avait passé sans les montrer. La direction du tournoi lui a alors mis un premier tour de pénalité, ce qui l'a énervé. « Il les a montrées à son voisin, on doit tous les voir ! Bullshit ! » a-t-il poursuivi. « Bullshit ? Deux tours de pénalité ! » a conclu la direction. On ne plaisante pas avec le vocabulaire, jeune homme.

Pour nos trois Français encore en course, la bulle s'est heureusement déroulée dans la douceur. Ah oui, car ils ne sont plus que trois, Johan Guilbert ayant suivi Gaëlle Baumann et Yorane Kérignard sur le banc des éliminés. Parmi eux, Sylvain Loosli est encore en piste. S'il n'est plus chipleader, le joueur du Team Winamax conserve tout de même un intéressant tapis de 150 000, soit trente-cinq blindes, un poil moins que la moyenne. « J'ai perdu des petits pots, ce n'est pas terrible avant la bulle » grimaçait un Sylvain tout de même bien heureux d'ouvrir son compteur de places payées en 2016 à Las Vegas. S'il n'est pas entré dans les détails, je vous avoue que je n'ai pas insisté plus que ça puisque l'intégralité de ses coups importants seront évidemment retranscris dans les futurs épisodes de Dans la tête d'un pro. C'est encore plus intéressant à regarder avec du suspense !

Les deux autres Bleus encore en course se connaissent particulièrement bien puisqu'ils font partie de la même équipe : ONPOK, ce regroupement de joueurs pris sous l'aile de Guy Pariente, un mécène se délectant des performances de ses poulains à travers le monde. Et il doit être bien heureux de suivre ce tournoi puisqu'avec plus de 300 000 jetons chacun, ses deux protégés sont dans le Top 10 ! Très agressive durant la bulle, la révélation des Winamax Live Sessions Thi Nguyen a grapillé jeton par jeton sur une table où figure pourtant un joueur de la trempe d'Andrew Lichtenberger. À sa gauche, Adrien Allain a lui gagné un pot important pour passer la barre symbolique. « J'ai 3-bet avec A7 depuis la petite blinde de 7 000 à 22 000 et le relanceur initial m'a payé au hi-jack. J'ai ensuite misé trois fois : 18 000 sur J96, 33 000 sur un 4 puis 60 000 sur un 2. Il a payé à chaque fois puis muck. C'était un film de c**. » Allons, allons, des enfants nous lisent peut-être jeune homme.

Également dans l'argent : Stephen Chidwick, Jonathan Little, Michael Gathy, Cate Hall, Pierre Neuville ou encore David Vamplew...