masquer le menu
   

La passe de trois pour Mercier ?

- 22 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #32 : Omaha Hi-Lo Championship 10 000$ - Mercier n'a pas fini de tous les écoeurer

On vous a présenté le tournoi à 5 000$ comme étant le tournoi qui regroupait les meilleurs joueurs de la planète. Pour être tout à fait honnête, il manque encore deux ou trois têtes dans ce tournoi... comme celle de Jason Mercier. Oui mais que vous voulez-vous, Mercier aussi a des projets, et ils sont plutôt costauds les siens. Du coup, le garçon est très occupé.

Le voilà aujourd'hui en course pour tenter de décrocher son 3e bracelet WSOP de l'été ! Ni plus ni moins. Après le Deuce-to-Seven, puis le H.O.R.S.E, c'est sur du Omaha Hi-Lo qu'il tente sa chance. Il reste encore 13 joueurs à l'heure d'écrire ces lignes, et Mercier est tranquillement positionné en milieu de peloton. 

Un peloton composé de vieux renards de ce jeu (toujours les mêmes en fait) que sont Matt Glantz, Eli Elezra, Shaun Deeb, le fiston de Doyle, Todd Brunson, Daniel Alaei, Felipe Ramos... bref du très beau monde. 

407 000$ sont à gagner sur ce tournoi, mais, attention c'est le moment d'être indécent... qu'est-ce que Mercier en a à faire ? Pas grand chose pour dire la vérité. Il y a quelques jours, Harper vous racontait comment Mercier faisait trembler les bankrolls de certains gambleurs fous, comme la roll de Vanessa Selbst ou encore celle de Fedor Holz, pour les plus connus. Car si nous ne sommes pas au courant de tout, une chose est sur, Mercier a pris des paris avec beaucoup de joueurs, et pour le moment, il est en train de raser le bougre. Il nous avait d'ailleurs confié, après sa place de runner up en Razz, qu'il avait bien plus à gagner en paris qu'avec les prix distribués sur les tournois.

Mercier est plus détendu que jamais, et dispute ces WSOP comme s'il était à la maison, en compagnie de... son chien sur les genoux. C'est une scène assez hallucinante depuis une vingtaine de jours, et j'ai voulu en savoir plus sur ce point de règlement. Nolan Dalla, l'un des directeurs de ces WSOP, m'a alors expliqué que rien ne stipulait dans le règlement du Caesars l'interdiction de la présence d'animaux autour des tables.

« Si quelqu’un se plaint où si le chien commence à nous poser quelques problèmes niveau sanitaire, alors là Jason Mercier sera prié de faire sortir son chien de la zone de tournoi. Dans le cas contraire, il est tout à fait dans son droit d’apporter son chien à table. »

Il ne s’agit donc pas d’une exception faite à môssieu Jason Mercier, comme on aurait pu l'imaginer. « J’ai moi même un jour apporter mon chat à une table de poker, il marchait même dessus, et personne ne m’a rien dit », ajoutait Nolan. Avant d’apporter un autre exemple à son argumentaire : « Dans les années 80, Tom McEvoy avait l’habitude d’amener son Yorkshire à table. Il était là et personne ne disait rien. »

Oui, les Etats-Unis, c'est vraiment un monde à part.