masquer le menu
   

L'EPT des WSOP a démarré

- 22 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #35 : NLHE 6-max 5 000$ - L'un des plus beaux tournois de l'été a débuté, et le Team W est bien représenté !

Guillaume Diaz 3-bet au bouton... et se fait immédiatement 4-bet !


Bienvenue sur ce qui annonce être un des tournois phares de cet été, un tournoi de Texas Holdem, 6 joueurs par table, 5 000$ tout rond l’entrée. Autant vous dire que les bons gros clients/poissons, appelez les comme vous voulez, se comptent sur les doigts de 2 ou 3 mains, maximum.  A la fin du niveau 4, ils étaient déjà 434 à se batailler dans la Brasilia Room. Ils seront, je pense beaucoup plus à la fin de la journée. Ça ne rigole pas, ça 3-bet/4-bet à tout va, et on reconnaît facilement deux, trois, parfois même quatre visages par table. S’il y a bien un tournoi, hors Main Event, qu’il faut remporter ou sur lequel il faut faire un gros résultat, c’est celui-ci.

Dans la tête de Sylvain Loosli


Oui le niveau se rapproche d’un EPT, très clairement. Autant sur des tournois à 1 000 ou 1 500$, on retrouve pas mal d’amateurs mine de rien, qui tentent leur chance parce le buy in n’est pas si élevé que cela, autant là, la franche rigolade n’a nullement sa place. La crème des européens et des américains est réunie dans une même salle de poker, c’est juste magnifique à suivre. Pour avoir discuté avec un joueur éliminé de façon prématuré, on aurait dit que ses WSOP étaient terminés. Il se dégage de ce tournoi une atmosphère que l’on retrouve seulement sur les European Poker Tour, et ce n’est pas pour rien par exemple, que les équipes de votre série préférée, « Dans la tête d’un pro », ont décidé de lancer leur tournage de ces WSOP 2016. Sylvain Loosli est le premier à passer devant la caméra. Il a débuté ce tournoi à la gauche de Joshua Beckley, runner up du Main Event en 2015, et a été transféré ensuite à la table de Nacho Barbero. Vous allez vous régaler, car Sylvain a déjà pas mal fait bouger les masses en ce début de tournoi. J’en salive d’avance perso.
 

Le génie Davidi Kitai en action


Ce tournoi est également l’occasion d’accueillir comme il se doit, le génie Belge, Davidi Kitai, qui débute enfin ses Series, un mardi 21 juin. « Je suis très reposé, frais, vraiment prêt, excité et content de débuter aujourd’hui sur ce tournoi. » Davidi a choisi de ne pas arriver dès le début du mois de juin, un choix délibéré qu’il assume et revendique : « Je n’étais encore jamais arrivé aussi tard. Mais là je vais avoir un edge incroyable : je vais profiter du fait qu’ils sont tous burnout pour jouer mon meilleur poker. Qu’on se le dise encore une fois, j’ai des projets sur ce Vegas… ». Et à partir du moment où Davidi s’est assis sur son siège, il a rangé au placard son sourire, pour afficher sa plus belle poker face, celle que tous craignent ici.
 

Une fois n'est pas coutume, Gaëlle ne sera pas la seule jolie blonde de sa table
 

Gaëlle Baumann participe également à ce tournoi. Des débuts mouvementés pour Gaëlle. Pas pour son stack, je vous rassure, mais simplement Gaëlle a du changer de table trois fois déjà. Si les premières tables ne lui plaisaient que moyennement, avec des joueurs en shorts/claquettes et des gros casques audio sur la tête (il y a des signes qui ne trompent pas), la presque November Nine 2012 semble se satisfaire de cette nouvelle table, sur laquelle elle a par exemple trouvé une jeune femme dont on a déjà parlé dans ce coverage, Cate Hall. Mais si souvenez vous, la jolie blonde qui avait légèrement allumée Pierre Merlin sur Twitter… Jolie bataille de chignons en prévision. D’ailleurs, si Cate veut régler cette histoire très vite avec Pierre, pendant que sa copine n'est pas là, qu’elle en profite, il est assis sur la table juste à côté de la sienne, en compagnie de Philippe Ktorza et Joe Hachem.

Pierre Merlin et Philippe Ktorza, face à face et en compagnie de Joe Hachem 
 

Une liste longue comme mon bras, de grands noms du poker, est dans ce tournoi. Tous ont démarré avec un tapis de 25 000 jetons, sur des niveaux de 60 minutes. 10 niveaux seront disputés aujourd'hui. Voici un petit diaporama des têtes qui alimenteront le coverage de ce tournoi.

 

Thi Nguyen et Remi Castaignon

Excellent départ pour Johan « Yoh Viral » Guilbert, qui a déjà doublé son tapis

Michael Mizrachi

Sorel Mizzi et Pierre Neuville

Stephen Chidwick

Adrien Allain

L'Italien Dario Sammartino

Virage sexy : Paul François Tedeschi, Michael Gathy et Joe Cada

Kevin Macphee

Tobias Reinkemeier 

Après Cada, encore un champion du monde, Martin Jacobson

Ryan Laplante (ou Popeye, non ?)

Il est de nouveau barbu : Dominik Nitsche

Gilbert Diaz

Yorane Kerignard et Vanessa Rousso

Benjamin Pollak

Antonio Esfandiari

Daniel Negreanu

Le voisin de Davidi, le Brésilien Andre Akkari

Marvin Rettenmaier 

Le voisin de Sylvain Loosli sur sa nouvelle table, Nacho Barbero

Joseph Cheong, 3e du Main Event en 2010