masquer le menu
   

Alex Luneau, à la poursuite de Jason Mercier

- 20 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #32 : Omaha Hi-Lo Championship 10 000$ - Alexandre Luneau vise toujours plus haut

« J’ai bien gamble le Pot-Limit Omaha à 3000$ hier. Mais là, ce n’est pas la même histoire… »

Alexandre Luneau est en mission, mais ça vous l’avez bien compris déjà, si vous êtes assidu à ce coverage depuis le début des Series. Désireux de décrocher ce qu’il manque à son bonheur (et à son palmarès), à savoir un bracelet WSOP, Alexandre ne chôme pas depuis qu’il est arrivé à Las Vegas, enchainant tournois après tournois.

Même ses habitudes ne changent pas : pas de piscine pour lui avec le Team ce matin devant le match de l’Equipe de France, Alex a préféré retourner s’adonner à son activité préféré, l’escalade. Toujours le meilleur moyen de s’évader un peu, tout en restant dans sa bulle, avant de se lancer sur une épreuve à 10 000$. « Et là, rien à voir avec le PLO classique. Déjà, c’est du limit, et ensuite, ça ne joue pas exactement au même niveau ».

Cette épreuve « Championship », qui a réuni 163 joueurs pour le moment, regroupe en effet, comme la plupart des tournois de ce genre, la crème de la crème des jeux de limit. Ainsi que les joueurs avec pas mal de zéros sur leur bankroll ou compte en banque. Ça tombe bien, Alex possède ses deux qualités.

Après un départ assez compliqué, où il a perdu la moitié de ses jetons (50 000 au départ), Alex est gentiment revenu dans la partie, pour monter un joli tapis de 80 000 à l’aube du niveau 9. L’objectif est toujours le même pour « alexonmoon » sur ces Day1 : « Me constituer un gros tapis pour attaquer le Day2 dans les meilleures conditions ». Et pour le moment, le plan se déroule sans accroc. 

Michel Abecassis, également au départ de cette épreuve, a eu un peu moins de chance que son coéquipier, puisqu’il a été éliminé prématurément. Il est malheureusement tombé contre un client qui a voulu gamble contre lui, et qui a touché le jackpot. Dommage, car Michel est loin d’être un clown sur cette variante, mais la chance et le hasard en ont décidé autrement.

Extrait en photos de ce qu’on peut trouver comme tables sur un tournoi aussi prestigieux que celui-ci.

Jason Mercier est lui aussi en mission. Et comme à chaque tournoi, il a déjà monté quelques piles de jetons.

Howard Lederer est présent. Et rien que ça, c'est déjà un évènement.

Puisqu'on fait dans les revenants, Chris Ferguson partage sa table avec Jonathan Duhamel et le fiston de Doyle Brunson, Todd

Enfin voilà une table où le silence n'existe pas. Les deux vieux amis de ce jeu, Mike Matusow et Phil Hellmuth, ne s'arrêtent jamais de parler !