masquer le menu
   

Les papys font de la résistance

- 20 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #31 : NLHE Super Seniors Event (+65 ans) 1 000$ - Réunion du club du 3e âge au Rio

 Mamie qui tweete : "Wech la famille, enfants, petits enfants, arrière petits enfants, Mamie est ITM !"
 

Aaaah le Super Senior Event ! Voilà un évènement complètement à part de ces WSOP. Qu'on n'oublie pas les gens qui travaillent en casino (le premier tournoi des WSOP), je trouve ça super, qu'on n'oublie pas ces dames (grâce au Ladies Event) je trouve ça top aussi, mais alors qu'on n'oublie pas nos ancêtres, et qu'on leur consacre un tournoi à part entière, c'est tout simplement magique. 

Bienvenue dans le Vegas de 1970 à l'occasion de ce tournoi. Pour participer à cet event, une seule règle est imposée : ne pas être né après 1951 ! Cette année, 1 476 personnes âgées ont fait le déplacement jusqu'au Rio, pour un tournoi qui a débuté à 10h du matin. Oui, vous avez bien lu, 10 heures du matin, l'heure des braves pour joueur aux cartes à cette heure-ci. C'est tout de même 57 joueurs de moins que l'an passé, 57 joueurs qui ont peut-être préféré aller disputer une partie en compagnie de Stu Ungar et Devilfish, allez savoir.

13 longues heures après le début de ce tournoi, la bulle a éclaté au nez d'un certain Jay Tallman-Willcut (photo ci-dessus) qui a investi ses derniers jetons avec une paire de dames, pour tomber contre une jolie pairasse. C'est sous un tonnerre d'applaudissements que cette nouvelle a été accueillie. Ou peut-être tout simplement que tout le monde était ravi de pouvoir enfin aller se coucher, la journée se terminant ainsi sur cette épisode. Se balader entre les tables d'un tel Event, c'est découvrir à quel point ce jeu a terriblement changé. Ici, pas de joueurs complètement aspirés par leur téléphone, pas de gros casques de musique ni de capuches qui recouvrent entièrement les visages. L'ambiance est plutôt au chapeau de cowboy, à la chemise à fleur (voir pire parfois) au limp à tout va et au 3-bet qui fait peur à n'importe quel joueur, à moins que celui-ci ne détienne AA. Parfois KK. 

Petit tour d'horizon des visages de ces papys de l'extrème. Vous reconnaitrez notamment TJ CLoutier (10 millions de dollars de gain en live, runner up du Main Event en 2000) ou encore Bill Klein (qui a notamment participé à High Stakes Poker, et qui avait terminé runner up du High Roller for One Drop à 111 111$). 

Le futur champion repartira en maison de retraite avec 230 626$.

T.J. Cloutier

La faucheuuuuuse

Bill Klein

La bonne canne

Pharell Williams Style

Bataille de chapeaux table 12

(old) fashion baby

C'est cruel mais c'est comme ça, à cette âge là, la voiturette c'est bien pratique. Le rio est en rempli aujourd'hui.