masquer le menu
   

Damien Lhommeau, tout prêt du bonheur, encore une fois

- 17 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #23 : NLHE 2 000$ - Damien Lhommeau s'incline en 49e position

« Ça fait des années que je tourne autour ! J’échange avec plaisir mes deux deepruns contre quelque chose de mieux. C’est terrible… »

Le tournoi de Damien Lhommeau se termine par un whine, j’ai presque envie de le valider. Après sa 44e place sur l’event #6, Damien devra cette fois se contenter d’une 49e place sur ce tournoi.

Monté à 200 000 dans ce tournoi après s’être gentiment fait livrer par un adversaire qui s’est surement dit que reshove avec 4 et 2 offsuit était une bonne idée, Damien n’a pas réussi à grimper plus haut.

Son tournoi s’est terminé ainsi : nous sommes sur les blindes 3000/6000, ante 1000. Damien a open une première fois, s’est fait 3-bet et a fold. Il a open la main suivante, et s’est encore fait 3-bet. Il a fold de nouveau. Il a alors open une 3e fois de suite, et cette fois le joueur en BB, Kamel Mokhammad a décidé de défendre : « Il était en tilt de mutant », m’expliquait Damien, « il venait de perdre un pot de 400k avec flush contre flush ». Malgré tout, le bougre affichait tout de même 600 000, un stack suffisant pour le placer dans le top 3 du tournoi. « Donc tu réalises qu’il aurait eu plus d’un million s’il avait gagné ce coup… »

Bref, ce Kamel défend et les deux joueurs vont check un flop T8Q, puis sur la turn 8, Kamel va lead à 20 000, payé par Damien, avant de replacer une grosse mise de 57 000 sur la rivière, un 3. Il reste environ 90 000 à Damien, qui va réfléchir un moment… avant de poser un jeton sur la table, en guise de call. Kamel retourne tranquillement Jd9c : « En pleine détente le mec, quinte floppé, tranquille... », réagira Damien sur le coup, en Français oui oui, forcément dégouté du showdown. La main de Damien ? Il a hésité à la donner… « J’avais paire de 7 ici. Je ne sais pas si c’est un spew. En fait ici, il est super polarisé avec sa line. Il a soit full house, soit quinte, soit rien du tout. Je pensais avoir un read sur lui, car j’ai vu que son cœur s’est mis à battre très fort. Normalement, ils n’ont pas quand le cœur bat vite, je le pensais en bluff. »

Deux mains plus tard, Damien va envoyer ses 5 dernières blindes au milieu, derrière un open de ce même Kamel Mokhammad. Roi-9 chez Lhommeau, paire de 8 chez son adversaire, qui va même trouver un 8 sur la rivière d'un board assez pauvre. Damien est éliminé, alors que ce même Kamel Mokhammad récupérait la première place de ce tournoi au chipcount.

Au moment d’aller chercher son gain, Damien a croisé un collègue à lui, Sebastien Comel, qui l’a rapidement rassuré en lui expliquant qu’il ne s’agissait surement pas d’un spew : « Il a quand même plus de bluffs que de nuts dans ce spot », lui glisse-t-il. Damien est rassuré. Il remporte 7 702$.
Pour la grosse perf’, on repassera…