masquer le menu
   

Six Français dans l'argent pour commencer la journée

- 16 juin 2016 - Par Veunstyle72

Event #21 : NLHE 6-max 3 000$ - La bulle a éclaté, six Français sont assurés de repartir avec de l'argent

Trois heures après la reprise du day2 de ce tournoi à 3 000$ en 6-max, la bulle a éclaté, permettant à 6 Français de se glisser parmi l'une des 155 places payées. Au final, Paul François Tedeschi, Yorane Kerignard et Michel Pomaret sont les seuls tricolores à ne pas avoir atteint l'ITM.

Les bonnes nouvelles ? Il y en a quelques unes, je vous préviens tout de suite. Commencons par évoquer le cas de Thi N'Guyen. Nous l'avions laissé hier soir, dans le top 20 de ce tournoi, avec 133 000. Peu de temps après la bulle, Thi possédait un tapis légèrement plus imposant, avec 220 000 en tout ! « J’ai remporté un gros coin flip »,  m’a-t-elle expliqué, « j’avais QQ et mon adversaire avait AK ». Ce qui est bien avec Thi, c’est que depuis hier, les coups ne sont jamais très compliqués à raconter. Elle devra composer avec Matt Glantz, juste à sa gauche aujourd'hui, un homme qui possède plus de 6 millions de dollars de gains en live.

Le peThi chaperon rose a froid aujourd'hui, bienvenue dans l'Amazon Room

L’autre bonne nouvelle, c’est l’excellent départ de Mathieu Selides, qui pointait à 180 000 au moment de la bulle ! « Je me suis fait livrer », m’a-t-il confié, « un mec m’a fait doubler quand j’avais une paire de rois sur un tableau Roi-Valet-Valet. » Une maison pleine qui est tombée au bon moment pour « Matslide », qui a l’air frais comme un gardon, alors que cela fait à peine 24h qu’il est en ville. Je suis jaloux de sa gestion du jetlag.

En compagnie d'un des chipleaders du tournoi, Mathieu est loin d'avoir peur sur cette table

Johan Guilbert est également dans l’argent, et pour la 2e fois cet été. « Yoh Viral » possède 50 000, un tapis assez équivalent à ce qu’il possédait à midi. « Sauf qu’entre temps, j’ai pas mal bougé. Et puis je me suis fait 3-barrel bluff par un mec à la bulle. J’ai réfléchi au moins 10 minutes, avant de passer. Et il m’a bien montré son bluff… »
 « Yoh Viral » n’a pas eu les ballz comme on dit ici, de payer jusqu’au bout, résultat, son stack est le même qu’il y a 3h : « J’ai voulu être sérieux sur l’ICM… trop sérieux. Parfois, il vaut mieux suivre son instinct… »

Benjamin Pollak est à 60 000, Karim Lehoussine lutte avec 38 000 et une table compliquée avec des adversaires bien fournis en jetons, tandis que Pierre Merlin possède 20 000, soit 10 belles blindes à l’heure ou on se parle.

Benjamin Pollak

Karim Lehoussine

Mais Pierre Merlin a réalisé autre chose de bien plus balla dans ce tournoi : attirer le regard d’une charmante joueuse sur ces WSOP, une jeune femme croisée à sa table hier soir, et qui, semble-t-il, est tombée sous le charme. Elle n’a pas hésité à le dire sur Twitter. C’est madame Merlin qui est ravie d’avoir découvert ça au réveil.

On gagne le WiPT, comme Pierre en 2014, et hop, les filles sont à vos pieds, facile cette vie.


Fedor Holz, encore et toujours avec une montagne de jetons...