masquer le menu
   

Mercier v. Chidwick : duel à distance

- 14 juin 2016 - Par Harper

Event #16 : Deuce to Seven Draw No-Limit Championship 10 000$ (Finale) : Un heads up entre les deux joueurs peut valoir des millions

La table finale du Deuce to Seven n'intéresse pas que les joueurs encore en course. Une grande partie de l'élite du poker mondial a effectivement actuellement les yeux rivés sur la table, que ce soit via le streaming ou bien en s'étant directement déplacé dans l'Amazon Room. La raison ? De très nombreux bracelet bets engagés par Jason Mercier (photo, à gauche). 

Il y a dix jours, l'Américain a lancé les paris sur Twitter. Vous pensez qu'un joueur peut gagner plus de bracelet que lui cet été ? Misez sur lui, en substance. Jason, sûr de son avantage, a même ajouté une cote de 1,1 pour ses adversaires. À savoir : 100$ pariés, 110$ gagnés. Très rapidement, de nombreux joueurs ont répondu, ce fut notamment le cas du joueur du Team Winamax Sylvain Loosli désireux de miser sur Alexandre Luneau. Mais Sylvain a demandé une condition supplémentaire : que soient uniquement comptabilisées les épreuves où les deux joueurs sont présents. Refusé par Jason qui compte justement sur le fait de jouer le maximum de tournois. 

Une autre réponse est alors arrivée, celle du génie allemand Fedor Holz, véritable ovni actuellement autour des tables à qui il est difficile de ne pas décerner le titre de meilleur joueur du monde. Pourtant, ce n'est pas sur lui que Fedor a parié mais sur son grand ami Stephen Chidwick (photo, à droite). Et pas une petite somme : 100 000 dollars ! Immédiatement accepté par Jason Mercier. Dès lors, d'autres joueurs se sont renseignés... Pourquoi miser autant d'argent sur Stephen Chidwick ? Le principal intéressé nous a répondu : « Fedor sait que j'ai énormément travaillé toutes les variantes depuis plusieurs mois. » Derrière la modestie du garçon, comprenez qu'il les maîrise désormais certainement bien mieux que Jason Mercier. Alors d'autres joueurs ont pris le même pari : Dominik Nitsche ou encore Andrew Chen et d'autres moins connus ont envoyé quelques billets sur celui qui joue sous le pseudonyme Stevie444 en ligne. À tel point que Jason Mercier a dû ralentir le jeu : « Vous pouvez encore miser sur Stevie mais je n'offre plus de cote. Ce sera du un pour un. »

Ce qui n'a pas franchement freiné d'autres parieurs. Alors, à l'aube de cette table finale où les deux joueurs sont engagés, Jason a commencé a légèrement tremblé et l'a confié à Stevie : « Si on arrive en heads up, je vais jouer pour un million... Je prends un million si je gagne, je finis à jeu si je fais deuxième... » Le tout dans un tournoi où le vainqueur empochera "seulement" 273 000 dollars ! Alors l'Américain a pris de l'avance, assurant qu'il fallait absolument qu'ils effectuent un deal s'ils arrivaient en heads up. « Sauf que moi je n'ai absolument pas d'action sur moi ! » s'est marré Stevie en nous décrivant la scène. C'est le comble : une bonne partie de la planète poker a parié sur l'Anglais, mais pas lui : il s'est contenté d'établir son programme poker sans faire de bracelet bets à côté. Et celui qui compte onze tables finales sans jamais avoir décroché le graal l'assure : « Il n'y aura pas de deal. Je joue pour le bracelet. » Jason Mercier va trembler !

/!\ Stephen Chidwick vient d'être éliminé de l'épreuve en sixième place alors que Jason Mercier possède le quatrième tapis à cinq joueurs restants... À ses adversaires de trembler ! /!\