masquer le menu
   

Jeudi 9 juin : demandez le programme !

- 9 juin 2016 - Par Benjo DiMeo

Est-ce (déjà) le jour du sacre pour la communauté des Français ? L'un de nos compatriotes les plus assoiffés de bracelet est en tout cas à deux petites marches d'accomplir son objectif de l'été. A suivre tout au long de la nuit de jeudi à vendredi !

Les horaires donnés correspondent au fuseau horaire de Las Vegas. Ajoutez neuf heures pour obtenir le fuseau Européen !


11h (20h en France) – Event #12 : Pot-Limit Omaha 565$ (Day 1)

Pour la première fois dans l’histoire des WSOP, les petites bankrolls pourront s’adonner aux joies du Omaha en Pot-Limit pour un prix d’entrée inférieur à mille balles. Elles devront cependant faire attention aux joueurs plus fortunés qui ne manqueront pas de profiter de la possibilité de re-entry en mode no limit offerte jusqu’à la fin des inscriptions, qui durera le temps de six niveaux de trente minutes. Parmi les nombreux Français attendus au départ :  Michel Abécassis, qui disputera sa première épreuve de l’été à Vegas.


12h – Event #6 : No-Limit Hold’em 1 500$ (Finale)

Plus que quatre joueurs en course (parmi 2016 au départ) pour le bracelet, dont un Suédois sans âge appartenant à l’ancienne école (les premiers résultats d’Eichhardt remontent à 1992 !) et John Racener, runner-up du Main Event en 2010 ayant manqué plusieurs fois le bracelet de peu. A la gagne : plus de 438,000 dollars.
 
Michael Addamo (Australie) 6,595 millions
Davis Aalvik (USA) 3,63 m.
Peter Eichhardt (Suède) 2,64 m.
John Racener (USA) 2,49 m.

Le meilleur Français de cette épreuve est Damien Lhommeau : l’ancien pro PMU s’est incliné en 44e position pour un prix de 9229 dollars.


12h – Event #8 : HORSE 1 500$ (Day 3 et Finale)

20 joueurs restants à l’aube du troisième jour : le premier tournoi de HORSE des WSOP 2016 est loin d’être terminé. Parmi les prétendants, on retrouve en 16ème position un certain Jean Montury, brillant vainqueur de l’EPT Malte face à Valentin Messina en octobre 2015. Parmi les têtes de série à la recherche d’un bracelet, citons en vrac Justin Bonomo, Andre Akkari, et Matt Glantz. Prix minimum assuré : 6188 dollars. A la gagne : un peu plus de 212,000 dollars.


12h – Event #9 : NLHE Heads-Up 10 000$ (Demi-finales et finale)

Seuls deux joueurs peuvent encore priver Alexandre Luneau du bracelet, son objectif principal au moment d’intégrer le Team Winamax à l’automne dernier : un joueur amateur au nom le plus banal qui soit (John Smith), et le futur vainqueur de l’autre demi-finale qui opposera l'inconnu Alan Percal à Olivier Busquet (rien de moins que l’un des plus grands experts actuels du poker en heads-up !) A priori, les demi-finales comme la finale se joueront à élimination directe : pas le droit à l’erreur et pas de seconde chance pour les quatre derniers prétendants au titre, donc !

En plus du bracelet tant convoité, les prix sont loin d’être dégueu :

320,574$ pour le vainqueur
198,192$ pour le runner-up
123,929$ pour les joueurs échouant en demi-finale


12h – Event #10 : NLHE 6-max 1 500$ (Day 2)

183 joueurs ont survécu au premier tour parmi les 1477 engagés. Surprise, on ne retrouve aucun Français dans le classement, mais pas mal de têtes de série internationales : Fedor Holz, Mike Watson, Blair Hinkle, JP Kelly, Pierre Neuville… La bulle a éclaté en fin de Day 1, mais ne nous disposons pas encore de la liste des premiers joueurs déjà ITM.


14h – Event #11 : Dealer’s Choice 6-max Championship 10 000$ (Day 2)

Si Alexandre Luneau a du passer son tour dans cette épreuve très attendue des amateurs de variantes exotiques (deep run en Heads Up oblige), un autre Français de renom s’est chargé de briller lors du Day 1 : Bruno Fitoussi, qui avec 318,700 unités entamera le second tour en tête parmi les 41 derniers joueurs (118 étaient au départ). Benjamin Pollak s’est bien débrouillé aussi (14e avec 165,300), de même que Brian Hastings, Dan Smith, Richard Ashby, John Monnette, Greg Mueller ou encore Jennifer Harman.


15h – Event #13 : Razz 1 500$ (Day 1)

La première épreuve de Razz des WSOP 2016 est aussi la moins chère : on peut donc s’attendre à une belle affluence pour cette variante où avoir un bon jeu ne vous mènera nulle part.